Des questions ?
Test-Achats est à vos côtés pour:
- traiter toute plainte ou demande
- tout avis juridique et sur la santé


Pas encore abonné(e) ?
Appelez-nous pour un conseil gratuit (mentionnez le code "conseil") au 02 542 33 00
et découvrez tous les avantages de l'affiliation.

Le monde Test-Achats :
Dossier

Dieselgate: action collective contre le groupe VW

21 novembre 2016
Dieselgate: action collective contre le groupe VW

Le groupe VW a trafiqué ses chiffres d’émissions de gaz NOx pour près de 400.000 voitures en Belgique. Il offre une réparation qui n’apporte aucun résultat et ne veut pas indemniser les consommateurs trompés. Nous avons donc intenté une action collective à laquelle vous pouvez toujours vous inscrire.

Nos actions et revendications

Lettres aux autorités, à l’importateur, au fabricant

Dès l’éclatement du scandale, nous avons adressé des courriers à la Commission européenne demandant une enquête approfondie auprès de tous les constructeurs automobiles. Par ailleurs, nous étions également en contact avec les ministres compétents, les parlementaires fédéraux et européens, l’Inspection économique, VW Belgique (D’Ieteren) et - via le Bureau Européen des Consommateurs (BEUC), VW Allemagne - pour que toute la transparence et la clarté soient faites dans cette affaire, que cessent immédiatement de telles pratiques, que soient instaurés de meilleurs tests européens et une réparation totale ainsi qu’une compensation pour les consommateurs dupés.

Notre travail de lobby contre la fraude

Depuis des années, nos tests mettent en lumière les différences importantes entre chiffres officiels des constructeurs et mesures réelles des diverses émissions (NOx, CO2,…), non seulement chez Volkswagen mais pour toutes les marques. Des variations de 30 % n’ont rien d’exceptionnel. Pour ces raisons, nous avons toujours plaidé pour l'introduction d'une nouvelle procédure de test (WLTC) pour mesurer les émissions dans des conditions de route réalistes. En tant que consommateurs, vous avez en effet droit aux chiffres corrects sur la consommation de votre voiture et la quantité d’émission de substances nocives. 

Décision européenne décevante

Le scandale VW aurait pu amorcer un changement, mais hélas, les responsables techniques des Etats-membres en ont décidé autrement fin de l’année passée. Il y aura, il est vrai, un meilleur test mais malheureusement les normes NoX pourront toujours être dépassées : de 110% à partir de 2017, et de 50% à partir de 2021.

Malgré la lourde opposition de notre part et de plusieurs organisations pour la santé et l’environnement, cet arrangement a été approuvé le 3 février par le Parlement européen. Nous estimons cette décision sidérante et inacceptable. D’autant plus que les scandales d’émissions polluantes continuent de se produire ça et là, que le NOx, selon les chiffres de l’Agence européenne pour l’environnement, est responsable pour 72.000 morts précoces par an, et que l’Organisation mondiale de la Santé a proclamé que la pollution de l’air s’avère "une situation d’urgence pour la santé publique".

Les consommateurs avaient droit à une réponse courageuse de l’Europe au lieu d’une mauvaise décision qui protège surtout l’industrie automobile.  

Plaidoyer pour que la clarté soit faite sur le rappel

Le groupe Volkswagen a promis de supprimer le logiciel frauduleux et de réparer les voitures. Nous avons d’entrée de jeu insisté pour obtenir davantage d’informations concrètes en la matière. En effet, de nombreux consommateurs dupés attendent encore et toujours une date précise. Pendant des mois, une zone d’ombre planait sur le caractère obligatoire ou non de l’action de rappel. Nous avons plaidé à plusieurs reprises auprès des différents ministres de la Mobilité, du Ministre des Consommateurs et même du Premier Ministre pour qu’une décision non équivoque soit prise en la matière. Finalement, c’est le nouveau ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot, qui a clarifié la situation: la loi belge ne stipule nulle part que les consommateurs dupés ont l'obligation de faire adapter leur véhicule.

Selon VW, les véhicules seront, après la mise à jour, entièrement conformes aux normes d’émission en vigueur, sans que la puissance du moteur, la consommation de carburant ou les performances ne soient affectées.

Mais lorsque nous avons demandé des documents, rapports de tests etc. pour étayer de telles allégations, VW a fait la sourde oreille. C’est pourquoi nous avons testé, avec notre consoeur italienne Altroconsumo, une Audi Q5 2.0 TDI rappelée, avant et après l’adaptation du logiciel. Il s’avère que malgré toutes les promesses de VW, la voiture n’est plus conforme à la norme Euro 5. Les émissions en NOx dépassent de 25% ce qui est autorisé par la loi. En d’autres mots, les consommateurs ne reçoivent pas en retour la voiture qui leur avait été promise.

Vous trouverez plus d’infos sur nos tests et leurs résultats sur la page « l’action de rappel de VW ».


Vous pouvez prendre part à notre action collective en ce sens en vous inscrivant sur le formulaire en première page.






?

Besoin d'aide?

Pour toute question
ou conseil

 02 542 35 55

lu-ve 9h à 12h30 | 13h à 17h (ve jusqu'à 16h)