Des questions ?
Test-Achats est à vos côtés pour:
- traiter toute plainte ou demande
- tout avis juridique et sur la santé


Pas encore abonné(e) ?
Appelez-nous pour un conseil gratuit (mentionnez le code "conseil") au 02 542 33 00
et découvrez tous les avantages de l'affiliation.

Le monde Test-Achats :
Dossier

Guide d'achat Lave-Linge

5 octobre 2012
Guide d'achat Lave-Linge

A quoi faut-il veiller lors de l'achat d'une machine à laver ? Pour ne pas vous tromper, nous vous présentons toute une série d'aspects importants à prendre en compte lors de votre achat : type d'ouverture, capacité du tambour, nombre de programmes, consommation, vitesse d'essorage, etc.

Performances

Le lavage

Les performances de lavage sont bonnes dans l’ensemble pour la plupart des machines à laver. Il ne s’agit donc pas d’un critère important lors de l’achat de votre appareil.

Le rinçage

Le rinçage est le point faible de la majorité des machines à laver actuelles. Cela s’explique par le souci des fabricants d’économiser l’eau au maximum. Ils sont bien conscients que cela affecte la qualité du rinçage puisqu’ils dotent leurs machines d’une option « rinçage plus », « rinçage extra » ou assimilée. Ces options améliorent souvent le résultat mais la consommation d’eau repart alors évidemment à la hausse. A réserver en priorité au linge en contact direct avec la peau.

L’essorage

La vitesse d’essorage d’un lave-linge à l’autre varie beaucoup : entre 400 et 1800 tours/minute. Un essorage à plus grande vitesse réduit le temps de séchage, en séchoir ou à l’air libre. Pour un bon essorage, comptez au moins 1200 tours/minute.

Le bruit

Le bruit du lave-linge en fonctionnement peut être plus ou moins dérangeant, particulièrement en phase d’essorage. Songez-y avant l’achat si vous souhaitez installer votre appareil dans la cuisine, par exemple.

Impact environnemental

Une machine à laver a une longévité de plusieurs années, est utilisée fréquemment et consomme pas mal d’électricité et d’eau. Il n’est donc pas étonnant que lorsque nous regardons son impact écologique, la phase d’utilisation soit la plus importante. Plusieurs paramètres écologiques sont à prendre en compte avant l’achat d’un lave-linge.

La consommation électrique

La consommation électrique est sans aucun doute le paramètre le plus important. Dans le label énergétique européen, la différence entre A++ et A+++, par exemple, est seulement de 10% alors qu’elle est de 20% pour la plupart des autres appareils électroménagers. La solution est alors de baisser la température de lavage. Par ailleurs, il est important de comparer cette consommation d’un appareil à l’autre : elle peut varier du simple au double !

Le système automatique de dosage

Il existe maintenant des machines avec système automatique de dosage. Ce système est censé limiter la quantité de détergents à ce qui est nécessaire (et par la même occasion, la consommation d’eau puisqu’au plus il y a de détergents, au plus il faut de l’eau pour rincer le linge !). Il peut être très utile pour les petites lessives. Cela dit, les appareils ne réduisent pas toujours le dosage et la consommation d’eau avec une charge réduite. Vu le prix d’achat de ces lave-linge, il s’agit plus d’un confort d’utilisation que d’économiser de l’argent…

La capacité du tambour de la machine

La capacité du tambour de la machine peut varier de quelques kilos. Elle n’a cessé d’enfler avec les années et une capacité de 7-8 kg est à présent la taille standard. Pourtant, cela à l’inverse de la tendance de remplissage de la machine : nos lessives sont de plus en plus petites. Nous ne mettons en moyenne que 3 kilos de linge dans la machine. Dès lors, avoir une machine avec une grande capacité du tambour n’est pas très utile en soi…

Le prix

Soyez toujours attentif aux prix qui varient d’un point de vente à l’autre. Pour un même modèle, vous pouvez parfois économiser plus de 200 euros!

Par ailleurs, qui dit plus cher ne dit pas forcément plus performant. Consultez notre comparateur !

Chargement par le dessus ou par l’avant ?

Que ce soit l’un ou l’autre, chacun a ses avantages et ses inconvénients. Les machines à laver avec chargement par le dessus (appelées en anglais "top-loaders") sont généralement moins volumineuses (environ 40 cm de largeur au lieu de 60 cm), leurs commandes sont moins accessibles aux petits enfants, et elles n’obligent pas à se baisser pour les remplir. Mais toute médaille a son revers… La capacité de l’appareil est aussi plus petite : 6 kilos maximum en général, soit 2 kilos de moins que les modèles à chargement par l’avant. Cela étant, nous avons rarement besoin d’une capacité aussi grande. Par ailleurs, nous avons remarqué dans nos tests que la plupart des lave-linge à chargement par le haut sont moins rapides à l’essorage que la majorité des modèles à chargement frontal.

Chez nous, les modèles à hublot frontal sont généralement plus appréciés. Quoique plus encombrants, ils offrent une surface supérieure de plan de travail, permettent de s’encastrer dans une cuisine et autorisent la superposition d’un sèche-linge, par exemple.


contenu(s) lié(s)