Des questions ?
Test-Achats est à vos côtés pour:
- traiter toute plainte ou demande
- tout avis juridique et sur la santé


Pas encore abonné(e) ?
Appelez-nous pour un conseil gratuit (mentionnez le code "conseil") au 02 542 33 00
et découvrez tous les avantages de l'affiliation.

Le monde Test-Achats :
En direct

Taxe "tampon" : c'est bientôt fini !

2 décembre 2016
Taxe "tampon" : c'est bientôt fini !

Les protections hygiéniques ne bénéficient pas d’une TVA réduite à 6% comme les autres biens de première nécessité. C’est pourquoi nous avions, avec le collectif "Belges et Culottées", lancé une pétition pour faire bouger les choses. Plus de 10.000 personnes l’ont signée et le Ministre des finances nous a entendus.

 

Avec le collectif Belge et Culottées,  nous militions depuis quelques mois pour la suppression de la discrimination fiscale liée à ce qu’on appelle communément la « taxe tampon ». Notre pétition conjointe a ainsi récolté près de 10.000 signatures, un franc succès donc.

Aujourd’hui, nous avons appris, avec grande satisfaction que le ministre des finances, relayant notre demande, proposait de lever cette discrimination fiscale. 
La « taxe tampon » aurait donc vécu!

C’est un grand pas en avant même si nous continuons notre combat pour que la liste des produits concernés par les différents taux de TVA soit plus cohérente et plus conforme à la réalité des consommateurs d’aujourd’hui.

Pour rappel

Les protections hygiéniques - tampons, serviettes hygiéniques et coupes menstruelles - sont incontestablement des biens de première nécessité.
Elles sont utilisées par des millions de femmes dans le monde tous les mois pendant près de 40 ans, de la puberté à la ménopause. Leur emploi n’est tout simplement pas optionnel.
Or, malgré que la TVA sur les biens de première nécessité soit fixée à 6%, les protections hygiéniques sont taxées à 21%, comme n’importe quel produit non essentiel.

En France et au Royaume-Uni, un taux réduit est déjà appliqué aux protections hygiéniques. Chez nous, en 2006, une proposition de loi qui voulait diminuer la TVA de 21 à 6% pour les articles de protection hygiénique n’a pas abouti.  Aujourd'hui, des propositions de loi, sont pendantes et le gouvernement a entendu et compris notre appel.


Réactions :

Que diable s'occuper des couches culottes et autres protections hygiéniques alors que la TVA est à 21% en ce qui concerne l'électricité , le gaz,le mazout de chauffage.......Il me semble que ce sont également des produits de première nécessité grevant autrement le budget d'un ménage!!!!
VC  
Comment cela "que diable s'occuper des protections hygiéniques" ? TOUT ce qui est de première nécessité ne devrait être taxé qu'au minimum, puisqu'il faut bien une taxe ... :
CE QUI N'EST PAS DU LUXE, à savoir, savon, détergent, tampons hygiéniques, serviettes hygiéniques, couches-culottes, lentilles et lunettes correctrices, électricité, gaz, eau.
B. H.

     correoficial9024

Vous oubliez les préservatifs et autre godemichet pour le bonheur de nos épouses...

Il est grand temps, en effet, que tout ce qui est de toute première nécessité passe au taux de TVA minimum. Une exonération devrait m^eme ^etre envisagée. Rien n'emp^eche de compenser par une résurrection de la taxe de luxe qui frappait naguère les produits de luxe, à commencer par les voitures «exclusives», dont les propriétaires ont largement les moyens de payer leurs go^uts dispendieux. Et je ne parle pas politique, ici, mais simple logique mathématique. Rien n'emp^eche, aussi, de prévoir d'autres taux de TVA, par exemple 1% pour la première nécessité et 33% pour les produits très nuisibles à l'environnement (désherbants, eau de javel et nombre d'autres produits chimiques pas indispensables, en tout cas s^urement pas aussi indispensables qu'on ne le fait croire, malbouffe, etc.)
Ok, pour lune taxe mini ou pas de taxe sur les préservatifs. Vous lancez la pétition ?<br>Les godemichets ne sont pas de première nécessité... même s'ils font le "bonheur" des épouses et des maris par la même occasion...<br><br>Ok pour une taxe plus élevée sur les produits de luxe.. et tout ce qui pollue gravement (Javel, Roundup, par exemple!
1