En direct

Supermarchés: peu d'éthique en rayon

26 mars 2010
Supermarchés: peu d'éthique en rayon

Et pourtant, des relations commerciales justes ne sont pas incompatibles avec de bons prix.

Nous avons enquêté sur l'éthique des supermarchés et la façon dont ils traitent avec les fournisseurs de produits alimentaires originaires de pays en développement pour leurs marques propres.
Neuf supermarchés détiennent plus de 80% du marché de la distribution alimentaire en Belgique: Aldi, Carrefour, Colruyt, Cora, Delhaize, Intermarché, Lidl, Makro et Spar.
Une des conclusions préoccupantes de l'étude: aucune chaîne ne contrôle réellement le respect des droits humains dans tout au long de sa chaîne d’approvisionnement.


Peu d'informations disponibles

Les grandes surfaces ne sont pas très prolixes quand on les interroge sur leur responsabilité sociale et environnementale. De la même manière, les producteurs qui entretiennent des relations commerciales avec les enseignes présentes en Belgique n'ont pas réagi à nos demandes d'interviews.
Et le consommateur, curieux des initiatives éthiques de son supermarché, est bien en peine de demander au personnel en magasin. Bien souvent, celui-ci n'est pas au courant des engagements pris par sa société vis-à-vis des pays du Sud.


Le consommateur peut faire pression

Si le secteur doit lui-même veiller à s'engager dans des relations commerciales qui correspondent à des standards internationaux reconnus, le consommateur peut lui aussi faire pression à son échelle.
Choisir des produits labellisés issus du commerce équitable, s'informer dans son supermarché sur la politique de responsabilité sociale, autant de gestes pour une consommation responsable.

 


Au service
de 340 000 abonnés
Essayez
pendant 2 mois