En direct

Antibiotiques: trop souvent prescrits inutilement

23 juillet 2009
Antibiotiques: trop souvent prescrits inutilement

La prise injustifiée d'antibiotiques n'est pas conseillée pour la santé et s'avère assez coûteuse. Pourtant, les médecins les prescrivent facilement, souvent inutilement.

Presque 4 médecins sur 10 prescrivent spontanément des antibiotiques en cas de mal de gorge, une affection qui ne nécessite pas un tel type de traitement. C’est 7% de plus qu’en 2005, lors de la dernière enquête de Test Santé. Lorsque l’enquêteur a ensuite exprimé un doute à propos de la prescription du médecin, que celui-ci ait prescrit ou non un antibiotique, on en arrive presque à la moitié : 22 % des médecins ont donné un antibiotique pour prise immédiate, et 25 % en vue d’un traitement différé.


Les médecins prescrivent non seulement des antibiotiques de manière erronée et inutile : ils prescrivent également bien d’autres substances. Dans la plupart des cas, ces produits sont inutiles, mais inoffensifs. Mais, parfois, ils sont à déconseiller, en raison des risques d’effets secondaires. Et tout cela coûte une jolie somme aussi bien aux patients qu’à l’INAMI.


Ces résultats décevants proviennent d’une enquête effectuée par le magazine Test Santé. Ils montrent la nécessité de sensibiliser – de manière soutenue - sur l’utilisation des antibiotiques. Auprès des patients comme auprès des médecins : pour que ces derniers prescrivent les médicaments adaptés, mais aussi pour qu’ils osent refuser une prescription à leur patient si elle n’est pas indiquée.

 


Au service
de 340 000 abonnés
Essayez
pendant 2 mois