Des questions ?
Test-Achats est à vos côtés pour:
- traiter toute plainte ou demande
- tout avis juridique et sur la santé


Pas encore abonné(e) ?
Appelez-nous pour un conseil gratuit (mentionnez le code "conseil") au 02 542 33 00
et découvrez tous les avantages de l'affiliation.

Le monde Test-Achats :
Dossier

Problèmes urinaires chez l’homme

30 décembre 2011
Problèmes urinaires chez l’homme

Avez-vous des problèmes urinaires ? C’est assez courant chez l’homme de plus de 50 ans. Dans bien des cas, ces problèmes sont imputables à une augmentation bénigne de la prostate (parfois appelée aussi "hypertrophie bénigne de la prostate"). Toutefois, ils peuvent aussi avoir d'autres causes, comme une vessie hyperactive, une infection, des calculs dans la vessie, etc. Un diagnostic correct est de mise.

Les symptômes

A partir d'un certain âge, de nombreux hommes sont confrontés à des problèmes urinaires : diminution de la force du jet ou jet interrompu, besoin plus fréquent d'uriner, sensation de vidange incomplète, gouttes "retardataires"... Souvent, on doit se lever la nuit pour uriner, parfois même à plusieurs reprises. Parfois, on est pris d'un brusque et pressant besoin et on doit se dépêcher pour arriver à temps aux toilettes. Rien de très réjouissant.

Vous pouvez aider votre médecin !

Si vos troubles urinaires vous gênent, parlez en d'abord avec votre médecin.
Pour établir un diagnostic correct, les médecins ont souvent notamment recours au questionnaire standard recommandé par l'Organisation mondiale de la Santé, l’International Prostate Symptome Score (IPSS).
Vous trouverez ce questionnaire ici (fichier PDF). Complétez-le à votre aise à la maison avant de consulter votre médecin pour les problèmes urinaires et apportez-lui vos réponses. Elles pourront aider votre médecin à déterminer la nature et la gravité des troubles dont vous souffrez.

Un traitement n’est pas toujours nécessaire

Si vous ne faites rien, le problème peut s'aggraver… ou pas ! Dans plus de la moitié des cas, l’état demeure stable ou s’améliore même spontanément. Il n'est donc pas toujours nécessaire d'initier immédiatement un traitement. Souvent, vous pouvez vous contenter d’attendre et d’observer l’évolution du problème. En l’absence d’amélioration spontanée ou en cas d’aggravation des problèmes, un traitement est encore et toujours possible.
La décision de traiter ou non dépend de divers facteurs, comme la sévérité des plaintes, mais aussi de la manière dont vous vivez votre problème. Ce qui est insupportable pour l’un est simplement fâcheux pour l’autre.

Quels traitements ?

Il existe des médicaments pour les problèmes urinaires en rapport avec une augmentation bénigne de la prostate. Ils soulageront les problèmes, mais ne guérissent pas. Si vous arrêtez le traitement, les problèmes réapparaissent.
Il existe également des préparations à base de plantes, mais leur efficacité reste à démontrer.
Dans les cas sévères, une opération doit parfois être envisagée.

Plus d’info sur la prostate

La prostate a plus ou moins la forme et la taille d'une châtaigne. Elle sécrète un liquide qui entre dans la composition du sperme. Minuscule à la naissance, la prostate connaît une forte croissance à la puberté, pour atteindre un diamètre de 3 à 4 cm. A l'âge adulte, elle peut recommencer à grossir.
La prostate est située devant le rectum, sous la vessie. Elle est traversée par l'urètre.
À la longue, l'augmentation de volume de la prostate peut comprimer l'urètre et exercer une pression sur la vessie. C’est l’une des causes des troubles urinaires fréquents chez les hommes de plus de 50 ans.


Ressources

2 € pour 2 mois>> Découvrez notre offre