Test-Achats tient à vous informer que notre site Web utilise ses propres cookies ainsi que ceux de tiers pour mesurer et analyser la navigation de nos utilisateurs afin de fournir des produits et services susceptibles de vous intéresser. En utilisant notre site, vous acceptez cette politique et consentez à l'utilisation de cookies. Vous pouvez modifier les paramètres ou obtenir plus d'informations ici.

Communiqués de presse

Aspirateurs-balais
Obsolescence programmée Production durable des biens

Aspirateurs sans fil : pratiques mais pas durables. Une fois encore : trop vites usés !

12 févr. 2018

Il ressort d’un nouveau test mené par Test Achats non seulement que les batteries des aspirateurs sans fil ont une autonomie limitée, mais qu’elles sont également fragiles et très chères à remplacer, lorsque cela est possible. Les consommateurs sont à nouveau poussés vers le remplacement du produit, ce qui est mauvais pour l’environnement et mais également pour leur portefeuille. Un autre exemple d’appareil « trop vite usé ».

www.tropviteuse.be 

Action collective décodeurs Proximus : communication inacceptable de l’opérateur télécom

09 févr. 2018

Test Achats a pris connaissance du courrier que Proximus a adressé à tous les consommateurs qui avaient été propriétaires d’un décodeur V3 et qui ont répondu positivement à l’offre commerciale de l’opérateur télécom suite à ses courriers de mai et juin 2016.

Sans sucres ajoutés mais avec édulcorant ? Purement et simplement illégal

06 févr. 2018

Test Achats dénonce l’illégalité des allégations "sans sucres ajoutés / no  sugar added" apposées sur les emballages de produits contenant des édulcorants. 4 fabricants sur 5 promettent de modifier leurs emballages.  Mais à quand des produits réellement moins sucrés et donc plus sains? 

La recevabilité de l’action collective de Test Achats contre Proximus confirmée en appel

31 janv. 2018

Mi 2016, Proximus avait contraint ses clients ayant acheté un décodeur V3 entre 2008 et 2013 à en louer un nouveau parce que leur ancien décodeur ne leur permettrait plus d’accéder au service Proximus TV après le 31 janvier 2017. L’opérateur télécom avait alors fait une « offre » de location gratuite de 12 mois si les clients devaient initialement y répondre avant le 25 juin 2016. Or les anciens décodeurs étaient toujours fonctionnels jusqu’au 31 janvier 2017. Pour Test Achats, cela revient à proposer une location gratuite de 6 et non 12 mois. Après plusieurs tentatives de règlement amiable, l’organisation de consommateurs a donc introduit une action collective contre Proximus. La recevabilité de celle-ci a été déclarée aussi bien en première instance qu’en appel. Pour pouvoir faire partie du groupe représenté par Test Achats, les consommateurs sont maintenant appelés à se manifester auprès du Greffe de la Cour d’appel de Bruxelles

Un environnement numérique sûr

Test Achats dénonce à nouveau des objets connectés peu sûrs

29 janv. 2018

Les objets connectés posent souvent des problèmes de sécurité. Ainsi, les derniers tests menés par Test Achats ont révélé que la majorité des babyphones vidéo connectés peuvent être facilement piratés. De plus, ils disposent rarement d’une alerte claire en cas de souci avec la connexion (perte de réseau par exemple). C’est déjà la 4ème fois que l’organisation de consommateurs met en garde contre les dangers des objets connectés, sans réaction satisfaisante de la part des autorités.

Publicité pour les aliments Etiquetage alimentaire

Allégations trompeuses trop nombreuses sur les aliments : l’UE a 9 ans de retard

26 janv. 2018

Déjà 9 ans que le BEUC et Test Achats plaident pour l’adoption de profils nutritionnels. Ces outils permettraient de limiter le nombre d’allégations nutritionnelles et de santé faisant passer des produits alimentaires pour bien plus sains qu’ils ne le sont en réalité.

#stopdodgyclaims

Mobilité Action collective

#Dieselgate : Problèmes pour 45 % des voitures après mise à jour du logiciel truqué

19 janv. 2018

#Dieselgate #NeverAgain #Demandjustice

Test Achats et ses organisations sœurs en Espagne, Italie et Portugal ont mené une enquête à grande échelle auprès de 10.600 propriétaires. Il en ressort que plus de 4 conducteurs sur 10 sur ceux ayant effectué la mise à jour du logiciel font état d’un impact négatif sur leur véhicule. Une augmentation de la consommation de carburant, une perte de puissance ou même des problèmes mécaniques sont quelques-unes des plaintes souvent entendues. En Belgique, bien que 23 % des garagistes aient reconnu que le problème était lié à la mise à jour du logiciel, 78 % des propriétaires ont dû payer pour les réparations pour un montant moyen de 859 euros ! Non seulement le constructeur automobile refuse de verser une compensation, mais il ne semble même pas capable de réparer ses errements ! 

Services de paiement

Plus de "surcharge" pour le paiement électronique ? En Europe oui, mais pas en Belgique ...

11 janv. 2018

La directive relative aux services de paiement, qui datait de 2007, a été remaniée au niveau européen. Elle devait être transposée en droit belge pour le 13 janvier 2018. Malheureusement, ce délai ne sera pas respecté, la Belgique ne sera pas bonne élève et Test-Achats le regrette vivement.

Des emballages alimentaires trompeurs qui dérangent plus de 65% des consommateurs

21 déc. 2017

Depuis des années, Test Achats se bat pour un étiquetage correct des produits alimentaires. De nombreuses enquêtes montrent malheureusement que les fabricants mènent les consommateurs en bateau en mettant par exemple en avant de beaux fruits sur l’emballage alors que le produit n’en contient en réalité que 0,5 %.  L’organisation de consommateurs a sondé plus de 1000 personnes à ce sujet. Le résultat est sans appel: plus de 65 % jugent ces emballages trompeurs et encouragent Test Achats à s’y attaquer en demandant l’indication obligatoire du pourcentage de fruits sur l’emballage.

# Dieselgate | Class action recevable et Test Achats peut représenter TOUS les consommateurs

19 déc. 2017

Bonnes nouvelles pour tous les consommateurs belges qui possèdent un véhicule du groupe Volkswagen affecté par le logiciel truqué : le tribunal de première instance de Bruxelles a déclaré recevable l’action en réparation collective lancée par l’organisation des consommateurs Test Achats contre le groupe Volkswagen et D’Ieteren. De plus, le tribunal bruxellois a choisi le système d’opt-out. Ce qui signifie que Test Achats représentera TOUS les consommateurs belges qui possèdent une voiture impactée du groupe Volkswagen. Elle pourra continuer le combat judiciaire pour obtenir une compensation.