Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Sécurité des produits et services

Paiement sans contact, mais pas sans danger

03 nov. 2017

Ces dernières semaines, le paiement sans contact fait l’objet d’une large campagne médiatique. Test Achats a voulu vérifier que le paiement sans contact, via carte bancaire, était sécurisé. Résultat ? Il est très aisé pour une personne mal intentionnée de dérober des montants allant jusqu’à 25 euros. L’organisation de consommateurs a également testé les pochettes protectrices, et là, bonne nouvelle, elles fonctionnent toutes !

Les consommateurs peuvent en obtenir une gratuitement sur : www.testachats.be/pochette.

 

Payer sans contact

Le paiement sans contact c’est la possibilité de payer en approchant du terminal soit une carte bancaire soit un smartphone sans confirmation par le code pour des montants inférieurs à  25 EUR. Le smartphone ou la carte sont équipés d’une puce NFC qui permet un échange radio entre le moyen de paiement et le terminal.

 

Test Achats a enquêté sur le paiement par carte bancaire (à l’exclusion du paiement par smartphone) et a vérifié si un escroc équipé d’un terminal mobile pouvait dérober de l’argent à un consommateur à son insu en approchant le terminal de son sac ou de sa poche.  L’organisation de consommateurs s’est équipée d’un terminal mobile et a tenté l’expérience en rue.

 

Résultat ? Une personne mal intentionnée ne rencontre aucun problème pour mettre son plan à exécution. En cachant un terminal mobile dans un journal, et en effleurant un sac à main ou une poche, il est très aisé de voler des sommes inférieures à 25 EUR. Si en plus, la personne a subtilisé le code PIN, elle pourra alors subtiliser des sommes beaucoup plus importantes.

 

Possibilité de désactivation

Etant donné que ce vol est possible, Test Achats exige que les banques offrent aux consommateurs gratuitement le choix d’une carte avec ou sans fonction NFC. Cette fonction devrait, à tout le moins, être désactivable auprès de chaque banque, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Cette possibilité de désactivation existe pour les smartphones. 

 

Il serait également utile de mentionner, dans les extraits, les paiements qui ont lieu sans contact. Cela permettra un contrôle plus rapide d’une éventuelle fraude.

 

Les pochettes fonctionnent !

Pour les consommateurs qui veulent disposer de la fonction sans contact, mais être inviolables, l’organisation a testé des pochettes anti NFC. Bonne nouvelle, elles fonctionnent toutes ! Les consommateurs peuvent en obtenir une gratuitement sur www.testachats.be/pochette (stock de 5000 pochettes).