Test-Achats tient à vous informer que notre site Web utilise ses propres cookies ainsi que ceux de tiers pour mesurer et analyser la navigation de nos utilisateurs afin de fournir des produits et services susceptibles de vous intéresser. En utilisant notre site, vous acceptez cette politique et consentez à l'utilisation de cookies. Vous pouvez modifier les paramètres ou obtenir plus d'informations ici.

Mobilité

#Dieselgate : Le Parlement européen a choisi le camp des consommateurs

04 avr. 2017

Ce mardi 4 avril, un vote important a eu lieu au Parlement européen. Celui-ci devait se prononcer sur les recommandations du comité Dieselgate (SIGE) et la nouvelle réglementation portant sur le système d’approbation des véhicules et la surveillance du marché. Bonne nouvelle, grâce aux nombreux appels d’organisations de consommateurs telles que Test-Achats, Altroconsumo, Deco Proteste et OCU, les eurodéputés ont pris le parti des consommateurs en demandant que ceux-ci soient indemnisés suite au scandale Dieselgate.

#Dieselgate #neveragain #demandjustice

#Dieselgate #never again

Aujourd’hui, les eurodéputés étaient appelés à voter sur les recommandations du comité Dieselgate (SIGE) et la nouvelle réglementation portant sur le système d’approbation des véhicules et la surveillance du marché. Tous deux avaient un seul et même objectif : faire en sorte que le Dieselgate ne se reproduise plus ! Pour y arriver, des mesures demandées depuis longue date par Test-Achats, telles que :

  • un rôle plus important de la Commission européenne pour tester les véhicules et s’assurer que les Etats membres appliquent les règles de manière uniforme en Europe ;
  • la vérification d’au moins 20 % de nouveaux modèles une fois ceux-ci sur les routes d’Europe;
  • une plus grande transparence des résultats de tests, ce qui implique une responsabilisation accrue des constructeurs automobiles, des Etats membres et des centres de test;
  • rompre le lien financer unissant les constructeurs automobiles et les centres de test privés;
  • etc.

Le Parlement européen a choisi le camp du consommateur

Ce qui manquait cruellement aussi bien dans les recommandations du comité Diesegate que dans le rapport, c’était l’indemnisation des consommateurs en cas de tricherie ou de fraude du constructeur automobile. C’est la raison pour laquelle Test-Achats a uni ses forces à la veille de ce vote important avec les associations de consommateurs d’Italie (Altroconsumo), d’Espagne (OCU) et du Portugal (Deco Proteste) pour appeler les eurodéputés à ajuster leurs propositions et à faire en sorte que tous les consommateurs impliqués dans le scandale Volkswagen se voient indemnisés. Les voix des consommateurs européens ont été entendues ! Le Parlement européen demande en effet qu’une compensation soit prévue pour les consommateurs impactés par le scandale Dieselgate et affirme qu’une action de rappel n’est pas une forme de réparation suffisante. Le Parlement encourage également la Commission à se mettre au travail pour proposer une action collective européenne.

Ce vote montre que le Parlement européen a tiré les leçons du scandale Dieselgate et a choisi le camp des consommateurs. Seul regret, le Parlement a rejeté l’idée d’une agence européenne pour superviser les tests de véhicules, ce qui aurait été la solution idéale pour améliorer le système.

C’est maintenant au tour du Conseil européen de se mettre au travail. Les consommateurs européens comptent sur lui pour concrétiser le vote d’aujourd’hui.

 

Class action en Belgique

Comme VW refuse jusqu’à présent d’indemniser les consommateurs européens, Test-Achats a introduit une action en réparation collective contre le groupe VW et l’importateur D’Ieteren. 11.000 belges lésés ont déjà manifesté leur intérêt à prendre part aux actions judiciaires de l’association de consommateurs. La participation peut encore se faire via www.test-achats.be/dieselgate.