Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Environnement numérique

@MarkZ: Quelle indemnisation des consommateurs concernés par l’utilisation abusive de leurs données?

05 avr. 2018

Maintenant que l’on sait clairement que plus de 60.000 belges sont victimes du scandale des données Facebook, Test Achats réitère sa question à la société de réseau social : « Cher Mark Zuckerberg, comment allez-vous indemniser les consommateurs concernés ? »

 

#Mydataismine

Test Achats interpelle Facebook

Quand il y a deux semaines, on apprenait que via Facebook, les données de millions de consommateurs étaient tombées entre les mains d’une entreprise qui œuvrait entre autres pour la campagne de Trump et celle du Brexit, Test Achats, avec ses organisations sœurs d’Italie, d’Espagne et du Portugal, avait déjà interpellé la société de réseau social. Pendant des années, une application avait recueilli des données personnelles non seulement des utilisateurs de Facebook qui utilisaient cette application, mais aussi de tous leurs amis. Pourtant, il a fallu attendre jusqu’il y a deux semaines, lorsqu’il est apparu clairement que le New York Times et The Guardian porteraient cette affaire à la connaissance du public, pour que Facebook décide de réagir contre cet abus de données.

 

My Data Is Mine

Pour Test Achats, c’est encore une preuve que Facebook accorde peu de respect à ses utilisateurs. Les choses doivent être claires : les données des consommateurs appartiennent aux consommateurs ! Ils doivent, à tout moment, avoir le contrôle sur leurs données, savoir pour quelles fins elles sont utilisées et donner leur accord à cet égard. L’organisation de consommateurs estime en outre que si les entreprises tirent profit de l’utilisation de ces données, les consommateurs doivent recevoir leur part ! Ceux qui partagent ce point de vue sont encouragés à signer la pétition « Mes données m’appartiennent » : www.mesdonnees.be

 

Indemnisation des utilisateurs de Facebook concernés?

Depuis l’éclatement du scandale, Test Achats, ainsi que ses organisations sœurs en Espagne, Portugal et Italie, insistent pour que clarté soit faite concernant la situation des utilisateurs de leurs pays respectifs. Et que ceux-ci soient indemnisés si l’on devait apprendre que leur données avaient été détournées. Jusqu’à présent, silence radio. Jusqu’à hier soir où l’on apprend que des belges sont également victimes de ce scandale. Et qu’il s’agirait de près de 61.000 personnes! En tant que réseau social mondial, Facebook brasse des millions de données personnelles, et porte à ce titre une grande responsabilité. Plusieurs questions demeurent ouvertes, mais peut-être que Mark Zuckerberg peut déjà répondre à celle-ci : comment va-t-il indemniser les consommateurs pour l’utilisation abusive de leurs données ?