Test-Achats tient à vous informer que notre site Web utilise ses propres cookies ainsi que ceux de tiers pour mesurer et analyser la navigation de nos utilisateurs afin de fournir des produits et services susceptibles de vous intéresser. En utilisant notre site, vous acceptez cette politique et consentez à l'utilisation de cookies. Vous pouvez modifier les paramètres ou obtenir plus d'informations ici.

Environnement numérique

Rencontre consommateurs – Facebook : “ouverte et constructive”

11 avr. 2018

Ce mercredi 11 avril, comme annoncé, une délégation de cinq organisations de consommateurs Test Achats/Altroconsumo/OCU/Deco Proteste/Proteste (regroupées au sein d’Euroconsumers) a rencontré à Bruxelles les hauts responsables de Facebook à la suite de la mise en demeure adressée au réseau social en date du 22 mars dernier, et ce immédiatement après l’annonce du scandale des données de Cambridge Analytica. La rencontre peut être qualifiée d'ouverte et constructive et pourrait déboucher sur des pistes concrètes en faveur des droits des consommateurs.

Nous avons eu une discussion ouverte et constructive au cours de laquelle de nombreuses réflexions ont pu être échangées. Facebook s'est préoccupée des droits des consommateurs et a reconnu notre rôle en tant qu’organisations de consommateurs (regroupées au sein d'Euroconsumers).

 

Nos principales exigences discutées à cette occasion sont :

 

  • gocier une compensation adéquate pour les consommateurs belges dont les données ont été utilisées de manière abusive dans le cadre du scandale Cambridge Analytica ;

     

  • Négocier une éventuelle compensation pour tous les autres consommateurs qui pourraitent avoir été victimes d’une manipulation des données via d’autres apps sur la plateforme de Facebook (ce que devraient le cas échéant révéler les investigations en cours);

     

  • Rendre concrètement les consommateurs maîtres de leurs propres données, leur permettant de vraiment décider où, quand et qui aura accès à leurs données, le moment où ils ne veulent plus les partager et les récupérer.

 

Facebook s’est de son côté engagée à revenir sur ces exigences dans les deux semaines. La mise en demeure du 22 mars 2018 reste d’actualité même si elle est suspendue dans ses effets.

 

Nos cinq organisations de consommateurs sont impatientes de collaborer avec Facebook pour trouver des solutions structurelles en faveur des consommateurs. L’objectif est de leur faire profiter des évolutions technologiques tout en préservant leurs droits.