Test-Achats tient à vous informer que notre site Web utilise ses propres cookies ainsi que ceux de tiers pour mesurer et analyser la navigation de nos utilisateurs afin de fournir des produits et services susceptibles de vous intéresser. En utilisant notre site, vous acceptez cette politique et consentez à l'utilisation de cookies. Vous pouvez modifier les paramètres ou obtenir plus d'informations ici.

Services de paiement

Plus de "surcharge" pour le paiement électronique ? En Europe oui, mais pas en Belgique ...

11 janv. 2018

La directive relative aux services de paiement, qui datait de 2007, a été remaniée au niveau européen. Elle devait être transposée en droit belge pour le 13 janvier 2018. Malheureusement, ce délai ne sera pas respecté, la Belgique ne sera pas bonne élève et Test-Achats le regrette vivement.

Surcharge ?

En effet, les modifications apportées constituent à plusieurs égards des progrès pour les consommateurs. Dès qu’elle sera d’application, les commerçants ne pourront en principe plus réclamer de « surcharge » : ces frais qui sont parfois ajoutés lorsque l’on paie un achat au moyen d’une carte, quelques cents dans les commerces de détail mais plusieurs euros pour certains achats sur internet.

Responsabilité en cas d'utilisation frauduleuse ?

Actuellement, si un escroc utilise une carte, vous risquez de devoir assumer une franchise de 150€ sur les montants détournés. Ce montant qui peut- être mis à charge de son titulaire, passera à 50€.Avec la nouvelle directive, si la banque autorise à effectuer des paiements sans confirmation (paiements sans contact par exemple), elle en supportera l’entière responsabilité en cas d’utilisation frauduleuse.

Test-Achats insiste pour que le gouvernement et le législateur mettent tout en œuvre pour ne pas priver les consommateurs belges de ces avancées.