Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Obsolescence programmée

#Trop Vite Usé 2.0 : Test Achats relance la lutte contre l’obsolescence programmée

05 déc. 2018

Depuis 2016, Test Achats propose un point de contact distinct pour les consommateurs qui subissent un problème avec leur appareil électronique : TropViteUsé.be. Test Achats a déjà reçu plus de 8000 notifications sur le site #tropviteusé pour des appareils présentant des défauts prématurés. Il ne s’agit que de la partie visible de l’iceberg car beaucoup de consommateurs acceptent de moins en moins la courte durée de vie de leurs appareils électroniques. Test Achats lance, en vue de la période de fin d’année et des soldes, une nouvelle campagne pour s’attaquer au problème dissimulé de l’obsolescence programmée.

www.tropviteuse.be

 

 

 

 

 

L’obsolescence programmée

Nous y avons déjà tous été confrontés : une imprimante qui indique que la cartouche d’encre est vide alors qu’il reste de l’encre ou la réparation d’une machine à laver qui coûte plus cher que l’achat d’une nouvelle. De telles plaintes arrivent souvent au contact center de Test Achats. Certains appareils n’atteignent pas la fin de la période de garantie ou rendent l’âme plus vite que vous ne vous y attendiez. Les produits de l’époque de nos grands-parents conçus pour résister à l’épreuve du temps appartiennent au passé. Le marché des appareils électroménagers et de haute technologie étant saturé, les fabricants s’efforcent de réaliser des bénéfices en incitant le consommateur à remplacer son appareil le plus rapidement possible et en stimulant  ainsi la surconsommation. Ce phénomène est mieux connu sous le nom d’obsolescence programmée et se produit de différentes manières : utilisation d’un matériel de qualité inférieure, réparation impossible d’un appareil ou logiciel programmé pour rendre l’objet inutilisable ou même  mise sur le marché d’accessoires d’un appareil qui sont incompatibles avec la nouvelle version … Les possibilités sont très diverses, mais elles ont en commun d’être frustrantes pour le consommateur et de le conduire plus rapidement au magasin pour effectuer un nouvel achat. C’est mauvais pour le portefeuille et pour l’environnement.

Tropviteuse.be 2.0

Depuis 2016, Test Achats propose un point de contact distinct aux consommateurs qui souhaitent signaler des problèmes rencontrés avec leur appareil électronique : tropviteuse.be. Test Achats a déjà reçu 8 000 signalements sur le site #TropViteUsé concernant des appareils présentant des défauts de fabrication prématurés. Afin de mettre en avant ce point de contact, Test Achats lance une nouvelle campagne invitant les internautes à signaler les appareils défectueux. Sur base de toutes ces informations, Test Achats peut décrire le problème de l’obsolescence programmée. Pour la première fois, Test Achats fera activement appel au réseau belge d’organisations de développement durable, d’éco-blogueurs et d’influenceurs afin de communiquer le message contre l’obsolescence programmée. La possibilité de faire un rapport en ligne de votre appareil cassé est également mise en avant. Dorothee Dauwe, présentatrice de Q-music, Steven Vromman de Low Impact Man, réseau Sustainable Consumption, Zero Waste Belgium et le blog écologique The Lemmon Spoon soutiendront la campagne #TropViteUsé.

Différentes politiques sont nécessaires

Test Achats va augmenter la pression exercée sur les fabricants pour qu’ils mettent  sur le marché, des produits plus durables pour l’environnement et le budget du consommateur. Une extension de la garantie légale actuelle, qui ne dure que deux ans, redevient primordiale, du moins pour de nombreuses catégories de produits. Après tout, il est frappant de constater que de nombreux appareils commencent à présenter des défauts juste après la fin de la période de garantie. Il faut travailler sur des mesures susceptibles de stimuler la récupération des appareils. Selon Test Achats, la probabilité est grande que la durée de vie des produits tels que les tablettes, les machines à laver et les friteuses augmente ainsi. L’Europe a une responsabilité importante dans ce cadre. Le lancement de la campagne #Trop Vite Usé coïncide avec un vote au sein du Conseil de l’Union européenne d’une nouvelle proposition de la Commission européenne sur la période de garantie. L'harmonisation qui est maintenant en discussion aurait comme résultat que le consommateur belge soit désavantagé avec une période de garantie limitée. Nous appelons le gouvernement belge à travailler pour une prolongation de la période de garantie qui protège mieux le consommateur et réduit le problème de l’obsolescence programmée.

 

Cliquez ici pour vidéos et images.