Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Services de paiement

Test Achats met BPost Bank à genoux!

09 févr. 2019

L’annonce de la Banque de la Poste de retirer sa décision imposant une pénalité sur les retraits aux distributeurs est accueillie avec sastisfaction. La pression de Test Achats et des consommateurs a payé!

Hier matin, Test Achats a signalé et dénoncé le problème et le midi, une pétition (près de 800 signatures déjà) a été mise en ligne avec 4 exigences précises :

o    Retraits gratuits aux automates de son propre réseau et 5 retraits gratuits par moisaux automates des réseaux des banques concurrentes.

o    Un compte gratuit dans chaque banque, disponible pour les clients qui souhaitent tout faire eux-mêmes sur internet.

o    La mise à disposition pendant 10 ans (délai légal de prescription) des extraits de compte dans chaque banque.

o    La mise en place d’une plateforme de réflexion sous l’égide de la Banque Nationale au sein de laquelle les consommateurs et le secteur peuvent réfléchir à l’avenir du service bancaire du futur.

Hier matin, Test Achats a également rencontré des représentants de Febelfin qui ont écouté attentivement les doléances de l’organisation. La Banque Nationale a également été contactée.

Pour Test Achats “la décision de retrait de cette mesure par l’institution financière ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt”. Il faut rester vigilant et maintenir la pression comme cela a été fait aujourd’hui. La pétition (www.testachats.be/stopfraisbancaires ) reste donc en ligne et le combat continue pour garantir un accès de base à des services bancaires de base.

 UPDATE: Lundi 11/02 (à midi) pas moins que 2380 consommateurs ont déja signé la pétition.