Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Action collective

Test Achats introduit une class action contre Ryanair

11 juil. 2019

L’été dernier, plusieurs grèves étaient organisées par le personnel de Ryanair. Conséquence : plusieurs passagers ont vu leur vol annulé ou retardé. Bien que la réglementation et jurisprudence européennes soient très claires en la matière, Ryanair refuse de les indemniser. Après avoir introduit plusieurs actions individuelles en justice contre la compagnie irlandaise, Test Achats a décidé de passer à la vitesse supérieure et d’introduire une action collective. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire sur www.testachats.be/actionryanair.

Grèves à répétition

Depuis plusieurs années, Ryanair fait face à des déficiences structurelles dans la gestion de son personnel, avec pour conséquence de nombreuses revendications de celui-ci pour obtenir la reconnaissance de droits sociaux fondamentaux.  Les premières actions sociales du personnel belge de Ryanair datent du début des années 2000 et les difficultés de Ryanair avec son personnel sont, depuis lors, récurrentes.

De nouveaux mouvements sociaux de grande ampleur ont eu lieu durant l’été 2018 dans différents pays européens, dont la Belgique. En raison de ces grèves, de nombreux vols Ryanair au départ et à destination de la Belgique les 25 et 26 juillet 2018, 10 août 2018 et 28 septembre 2018 ont été annulés ou retardés. Selon les informations dont dispose Test Achats, environ 172 vols auraient été affectés par ces annulations ou retards.

Ryanair refuse d’indemniser

Bien que la règlementation et la jurisprudence européenne prévoient une indemnisation des passagers concernés par les retards et annulations en cas de grève du personnel de la compagnie aérienne, Ryanair persiste dans son refus de s’y plier. C’est la raison pour laquelle Test Achats avait introduit, fin août 2018, plusieurs procédures devant les juges de paix de Zaventem et Charleroi.

Class action

« Vu que les procédures individuelles prennent plus de temps qu’espéré et que nous souhaitons que tous les passagers visés par les grèves soient indemnisés, nous avons introduit une action collective devant le tribunal de l’entreprise de Bruxelles » annonce Julie Frère, porte-parole de Test Achats, pour qui « cela suffit de se moquer des droits des passagers aériens ! ». Toutes les personnes souhaitant en savoir plus sur cette action, et suivre ses différentes étapes peuvent s’inscrire sur www.testachats.be/actionryanair.