Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Comptes bancaires

Test Achats exige que les extraits de compte demeurent accessibles pendant 10 ans

13 août 2019

Pour Test Achats, si les banques veulent étendre le système des extraits de compte électroniques, il faut qu’elles tiennent ces documents à disposition des clients pendant au moins 10 ans. Or, c’est loin d’être le cas à l’heure actuelle. L’organisation de consommateurs interpelle les différents acteurs bancaires pour qu’ils prennent les mesures nécessaires et invite les consommateurs à signer sa pétition, déjà soutenue par près de 16.000 personnes.

www.testachats.be/stopfraisbancaires

Les extraits de compte menacés ...

Une société “less cash” (avec moins de cash), pourquoi pas ? Cela comporte bien des aspects positifs pour de nombreux consommateurs.

 

Mais la pression des banques en faveur d'une société au tout numérique, où les clients gèrent eux-mêmes par voie électronique toutes leurs affaires bancaires, est de plus en plus forte. En veut pour preuve la suppression constante de services, la disparition d’agences, la réduction du nombre de distributeurs de billets, une digitalisation accélérée, l’augmentation des coûts bancaires. La dernière péripétie en date est la réduction, voire la suppression (ING) de la possibilité d'imprimer soi-même ses extraits de comptes au self-service des agences. Et ce, alors que tous les clients n'ont pas les moyens nécessaires pour pouvoir consulter et conserver électroniquement leurs extraits... De nombreux consommateurs s’en sont plaints auprès de Test Achats.

 

Les extraits, loin d’être inutiles

Bien que les consommateurs n’y prêtent pas toujours l’attention suffisante, les extraits de compte sont une source importante d’information. C’est en effet via les extraits que les banques communiquent avec la clientèle. Ces documents constituent en outre un outil de contrôle. Enfin, ils peuvent aussi  servir de preuves de paiement si besoin.

 

Se faire envoyer ses extraits ? Souvent très coûteux

Légalement, pour l’envoi d’extraits de compte sur support papier, la banque ne peut facturer que les coûts réels. Mais si l’on souhaite les recevoir de manière régulière, les frais d’expédition risquent, à terme, de représenter une charge financière conséquente. Concrètement, le compte bancaire risque de coûter quasi le double par an !

 

Rarement disponibles 10 ans

Un certain nombre de banques assurent que leurs clients ont accès 10 ans aux extraits de compte, par exemple Belfius, BNP Paribas Fortis, Crelan, Fintro, KBC et Keytrade Banque. Chez Triodos, il n’y aurait pas de limite de temps.

Mais dans plusieurs banques, le délai est particulièrement court : par exemple, 2 ans chez Deutsche Bank et ING, 18 mois chez Argenta et bpost banque.

 

Test Achats interpelle les banques

Pour Julie Frère, porte-parole de Test Achats, « les banques doivent continuer à assurer avec sérieux leur mission de dépositaire des informations relatives aux transactions. Si elles veulent étendre le système des extraits de compte électroniques, il faut qu’elles tiennent ces documents à disposition des clients pendant une période de minimum 10 ans. Nous demandons par ailleurs que les banques offrent toujours aux clients qui le souhaitent la possibilité de recevoir leurs extraits papier gratuitement ou à un coût raisonnable ». L’organisation de consommateurs leur a adressé un courrier en ce sens.

 

Pour soutenir ces revendications et s’opposer à l’imposition unilatérale par les banques du “tout numérique”, Test Achats encourage les consommateurs à signer sa pétition, déjà soutenue par près de 16.000 personnes.