Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Test Achats dépose plainte contre Global InterGold

06 nov. 2019

La société Emgoldex renaît de ses cendres sous le nom de Global InterGold, mais l’arnaque reste malheureusement la même. Suite au reportage diffusé par On n’est pas des pigeons sur la RTBF, Test Achats a décidé d’introduire une plainte devant la FSMA, le SPF Economie et le Parquet. Les consommateurs victimes de cette société peuvent se signaler sur www.testachats.be/plainte

Une arnaque organisée

La société Emgoldex, qui a « disparu » en 2014, suite notamment à un reportage réalisé par l’équipe d’On n’est pas des pigeons (RTBF) est malheureusement de retour, sous un autre nom cette fois : Global InterGold. C’est à nouveau l’équipe d’On n’est pas des pigeons qui a mené l’enquête, alertée par des plaintes de personnes victimes de cette nouvelle arnaque.

Le scénario a légèrement changé mais, au final, la technique reste la même. Le placement, proposé par la société Global InterGold est annoncé comme étant un programme d’investissement en or physique. A en croire les promoteurs, c’est un moyen sûr et facile de réaliser rapidement un bénéfice significatif. Mais les explications fournies sur le mécanisme du placement sont loin d’être transparentes et font penser davantage à un système pyramidal qu’à un investissement direct en or physique. La technique est la suivante : persuader les gens d’investir de l’argent et les pousser à recommander le système à des connaissances qui réalisent le même investissement. Or, la loi interdit de « créer, exploiter ou promouvoir un système de promotion pyramidale dans lequel un consommateur verse une participation en échange de la possibilité de percevoir une contrepartie provenant essentiellement de l'entrée d'autres consommateurs dans le système plutôt que de la vente ou de la consommation de produits ».

Le placement est présenté lors de conférences, notamment à Bruxelles, au cours desquelles on vante sans discontinuer le succès des formules de placement proposées. Une page Facebook est destinée aux consommateurs belges.

 

Test Achats porte plainte

Cette société est déjà placée sur liste noire en Suisse https://www.finma.ch/fr/finma-public/liste-noire/  et est également pointée du doigt par l’autorité de contrôle de Malte : https://timesofmalta.com/articles/view/be-wary-of-global-intergold-says-mfsa.610357.

Test Achats souhaite que les autorités belges se saisissent également du dossier et a déposé plainte auprès de la FSMA (autorité des services et marchés financiers),  du SPF Economie et du Parquet.

L’organisation de consommateurs appellent les consommateurs à la prudence et recommande aux victimes de cette arnaque d’introduire une plainte sur www.testachats.be/plainte