Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Ivo Mechels, CEO de Test Achats, ambassadeur de #SignForMyFuture

05 févr. 2019

Ivo Mechels, le CEO de la plus grande organisation de consommateurs du pays, soutient l’action #SignForMyFuture.  Cette initiative citoyenne – qui demande des mesures ambitieuses pour le climat - est devenue l’une des plus grandes coalitions réunissant citoyens, jeunes, dirigeants d’entreprise, scientifiques, organisations de la société civile, médias et sphère universitaire.

www.signformyfuture.be

Respect des engagements de l’Accord de Paris

Grâce à une grande campagne lancée ce 5 février, l’action #SignForMyFuture vise à récolter le plus de signatures possible, afin que les prochains gouvernements fédéraux et régionaux fassent le nécessaire pour maintenir le réchauffement nettement en dessous des 2 degrés, en continuant à viser 1,5 degré, comme le prévoit l’Accord de Paris sur le climat. « Bien que nous soyons un petit pays, nous pouvons certainement contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique vu que nous émettons plus de 8 tonnes de CO2 par personne », selon Ivo Mechels, CEO van Test Achats. En d’autres termes, la Belgique doit être climatiquement neutre d’ici 2050 et diminuer significativement ses émissions dans les 5 prochaines années.

Une coalition inédite

La coalition #SignForMyFuture regroupe des organisations de la société civile, des dirigeant.e.s d’entreprises, des jeunes, des universitaires mais également des médias. Elle va au-delà des clivages politiques traditionnels pour porter un message fort auprès de nos futurs responsables politiques.

Les trois exigences de #SignForMyFuture

Concrètement, Sign for my Future avance trois exigences :

une loi sur le climat : un cadre légal avec des objectifs intermédiaires afin que la Belgique soit climatiquement neutre d’ici 2050 et que la prochaine législature prenne toutes les mesures nécessaires pour réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre. Ce cadre juridique devrait entrer en vigueur au plus tard d’ici fin 2020.

un plan d’investissement : un plan d’investissement solide et juste sur le plan social, afin d’aider et d’encourager les citoyens et les entreprises à participer à la transition vers une société climatiquement neutre. Ce plan d’investissement doit entrer en vigueur au plus tard à la fin 2022.

un conseil climat : une évaluation indépendante de la politique menée par un conseil climat neutre, composé d’experts.

Ivo Mechels, ambassadeur de #SignForMyFuture

« Qui peut rester insensible à la mobilisation citoyenne, et surtout à celle des jeunes, qui réclament plus d’ambition climatique afin de leur assurer un avenir décent ? Il est encore temps de le leur offrir, mais pour cela nos responsables politiques doivent se mettre urgemment au travail » déclare Ivo Mechels, qui a décidé de soutenir l’initiative.

La campagne court jusqu’aux élections de mai 2019.