Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Appeler, surfer et regarder la télé : toujours plus cher !

04 juin 2019

Test Achats lance un appel pressant au prochain gouvernement qui doit faire fonctionner le marché...

Certaines choses ne changent pas : à l’approche de l’été, après Proximus (en janvier 2019), VOO et Scarlet, Telenet annonce de nouveau des hausses tarifaires alors que la dernière annoncée date seulement du 23 juillet 2018. L’opérateur a décidé d’une hausse de quasi toutes ses formules tarifaires. Pour Telenet, l’inflation est la cause. Pour Test Achats, c’est le manque de concurrence sur le marché des télécom.

Telenet frappe de nouveau ...

A partir du 4 août, l’opérateur Telenet augmentera les prix de ses abonnements internet, TV digitale et analogique, des appels fixes et mobiles de 1,87%. Pour suivre l’inflation explique Telenet. Très peu de formules ne sont pas augmentées: Internet Fiber 200 et les forfaits de divertissement Play, Play More, Play Sports. Les prix d’un abonnement mobile en fonction de la consommation restent constants, tout comme les tarifs mobiles et fixes hors forfait. Il faut également noter que Telenet a transformé ses forfaits classiques Whop et Whoppa en respectivement  WIGO home et WIGO home S. Par là-même,  les vitesses internet ont bien augmenté et l’offre de télévision digitale a été élargie et améliorée, ce qui donne toutefois une augmentation de près de 16%. A l’occasion de leur lancement, les formules Whop coûtaient 61,65€/mois et la formule Whoppa, 71,70€/mois. Un abonnement WIGO home S coûte maintenant 70,52€/mois et pour WIGO, il faut maintenant compter 83€/mois. A partir du 4 août, on ajoute encore 1,87%.


Bienvenu dans le monde des télécoms et des augmentations...

Telenet n’est évidemment pas seul au monde: les dernières années, les consommateurs belges ont été confrontés à des augmentations successives des différents opérateurs télécoms: Proximus depuis le 1er janvier 2019 et VOO de nouveau à partir du 1er juillet. De manière surprenante, même Scarlet, soi-disant low cost du marché, propriété de Proximus Group, a également décidé d’augmenter ses tarifs. Son forfait TRIO  pourtant stable depuis assez longtemps à 39€ passe maintenant le cap des 40€.

 

Les grands acteurs ne se font pas de mal entre eux

Les nouvelles annonces de hausses de prix chez Telenet, VOO et Scarlet confirment que le marché des télécoms en Belgique ne fonctionne pas en raison d'une concurrence insuffisante et de multiples conflits d'intérêts, selon Test Achats. Le seul "challenger" Orange a déjà annoncé qu'il n’augmenterait pas ses tarifs en 2019 et ne l'a pas fait depuis son lancement commercial en 2016. « Nous continuons à explorer les actions pouvant être entreprises pour que le consommateur ne soit plus la vache à lait des opérateurs télécoms », déclare Julie Frère, porte-parole de Test Achats. « Au cours de la législature précédente, ainsi que dans notre mémorandum pour les élections de mai 2019, nous avons constamment plaidé en faveur d'une concurrence accrue sur le marché des télécoms. Malheureusement, on ne peut que constater que l’objectif n’est pas encore atteint. Le nouveau Gouvernement aura donc un rôle important à jouer dans l'activation du marché des télécommunications", ajoute-t-elle.

 

Où est l'IBPT ?

Test Achats attend avec impatience la version finale de la nouvelle analyse de marché de l'IBPT, qui se fait attendre depuis presque deux ans. Cette analyse devrait permettre de mieux réguler les prix de gros dû par les opérateurs qui loue les réseaux d’autres opérateurs. Ce n'est que si l'utilisation du réseau Proximus et des réseaux câblés de Telenet et de VOO devient moins chère pour les opérateurs alternatifs que la concurrence pourra commencer à jouer. C'est également de cette manière qu'Orange pourra enfin lancer son offre exclusivement sur Internet en Belgique. Une formule qui devrait surtout intéresser les jeunes consommateurs, déclare-t-on du côté de Test Achats.