Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Droits des consommateurs

#ThomasCook : Test Achats aide les passagers à effectuer les démarches pour être remboursé

30 sept. 2019

Ce week-end, 4.700 vacanciers « Thomas Cook » (sur les 13.000 au total à l’étranger au moment de l’annonce de la faillite) ont pris le chemin du retour via des vols organisés par le Fonds de Garantie Voyage. Ceux qui sont encore sur leur lieu de vacances aujourd’hui devraient être rapatriés au fur et à mesure jusqu’au 6 octobre.

Toutes les questions ne sont pas réglées pour autant.  Quid des personnes qui se sont vues contraintes par leur hôtelier de payer sur place ? Quid de celles qui n’avaient réservé qu’un vol et non pas un voyage à forfait ? Quid encore des voyages sous forme de bons cadeaux ? Quid de l’intervention du Fonds avant l’incapacité financière de Thomas Cook ? 

Ces questions sont évidemment d’importance pour toutes les personnes qui ont été rapatriées plus tôt que prévu, qui ont vécu le stress et la pression de certains hôteliers sur place, se sont vues refuser le vol retour par une compagnie aérienne avant d’être finalement rapatriées dans d’autres conditions, se sont rendues compte que les vacances tant attendues – et réservées des mois à l’avance – sont annulées et que le blocage des sommes déjà versées empêche toute réservation ailleurs.

 

Test Achats ne peut que le constater sur base des 3.000 appels reçus depuis la semaine dernière : la faillite de Thomas Cook n’est ni facile à vivre pour les personnes concernées, ni à gérer par le Fonds de Garantie Voyage.

 

Le Fonds fait ce qu’il peut avec les moyens dont il dispose, mais il a déjà reçu plus de 16.000 demandes de remboursement et la crise concerne au total plus de 70.000 personnes en Belgique. C’est pour cela que Test Achats a décidé d’intervenir. Pour aider toutes les personnes qui veulent être sûres que leur dossier soit introduit correctement, ou qui se trouvent dans une situation particulière. Elles peuvent contacter l’organisation de consommateurs au 0800 50 104.

 

Test Achats a par ailleurs pris contact avec TUI qui a saisi l’occasion de la faillite de Thomas Cook pour lancer une promotion adressée aux voyageurs déçus : ceux qui n’ont pas encore entré leur demande de remboursement au Fonds de garantie peuvent donner un mandat à TUI pour le faire et partir en vacances avec TUI plutôt qu’avec Thomas Cook. Mais attention, tous ceux ayant payé par carte de crédit – et ils sont nombreux - n’entrent pas en considération pour cette promotion. Par ailleurs, si le prix du contrat de voyage avec TUI est inférieur au montant effectivement remboursé par le Fonds de Garantie, TUI remettra, pour la différence, un bon de valeur pour un nouveau voyage TUI valable pour 1 an. Une opportunité pour TUI de fidéliser facilement ses nouveaux clients en tant que (désormais) seul grand tour-opérateur en Belgique. « Nous serons particulièrement attentifs à l’évolution des prix dans ce secteur désormais dominé par un seul grand acteur » déclare Julie Frère, porte-parole de Test Achats.