Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Nouveau label énergétique pour les appareils ménagers

06 nov. 2020

Test Achats met à disposition un outil donnant la consommation d'énergie des appareils ménagers

 

L’enquête menée par  Test Achats montre que 9 consommateurs sur 10 connaissent le label énergétique qui se trouve sur les appareils ménagers.Depuis ce  1er novembre, en plus du label énergétique familier sur l'emballage de l'appareil, les consommateurs peuvent également recevoir le nouveau label livré dans la boite lors de l'achat de réfrigérateurs, congélateurs, lave-vaisselle, machines à laver et écrans électroniques (tels que les téléviseurs). À partir de mars prochain, seul le nouveau label, avec une classification de A à G, sera disponible pour ces groupes de produits. Test Achats offre aux consommateurs l'accès à un outil en ligne pour en savoir plus sur la consommation électrique et les coûts de consommation des appareils ménagers.

 

www.test-achats.be/nouveau-label-energetique

Les labels ont un nouveau look

Près de 30 ans après leur création par l'Union européenne, les labels énergétiques qui donnent aux consommateurs une indication de l'efficacité énergétique d'un produit sont en cours de refonte. Les labels deviennent non seulement plus clairs mais aussi plus pertinents pour les consommateurs en revenant à un système transparent de A à G où l'étiquetage confus avec de multiples signes "A+" est maintenant dépassé. De plus, la consommation sera mesurée sur la base de nouveaux critères.

 

"Les nouveaux labels sont beaucoup plus stricts. Un appareil avec un label A+++ actuel devra peut-être se contenter d'un "B" tout au plus dans le cadre du nouveau régime. L'UE souhaite que la classe "A" ne soit pas utilisée au moment du lancement afin de laisser de la marge à des appareils encore plus efficaces sur le plan énergétique. ", Il est important d'être bien informé à ce sujet afin que les consommateurs ne soient pas désorientés lorsqu'ils découvriront soudainement un nouveau label avec une note énergétique plus faible sur l'emballage", explique Test Achats.

 

Les labels jouissent d'une grande notoriété

Une enquête réalisée par Test Achats montre que 99 % des consommateurs connaissent les labels énergétiques apposés sur les différents appareils ménagers. 80 % des personnes interrogées trouvent les labels utiles, tandis que 71 % trouvent qu'il est plus facile de comparer les appareils grâce aux labels. Près de la moitié des personnes interrogées lors de l'enquête menée par Test Achats déclarent que les labels énergétiques sont également utiles pour l'achat d'appareils ménagers gourmands en énergie tels que les machines à laver ou les séchoirs. En ce qui concerne les téléviseurs ou les fours, ce n'est que 1 sur 4, selon l'organisation de consommateurs.  "Lorsqu'il s'agit de fiabilité des labels, la confiance diminue", déclare Jean-Philippe Ducart, porte-parole et Manager Public Affairs & media Relations chez Test Achats. "Pour quatre personnes sur dix, les tests effectués pour l'attribution des labels ne reflètent pas les conditions réelles d'utilisation des appareils. Plus d'un tiers des personnes interrogées pensent que les fabricants ont une influence sur les résultats du test  pour le label", ajoute-t-il.

 

Nouvel outil

À l'occasion du renouvellement des labels énergétiques, Test Achats présente un outil en ligne qui aide les consommateurs à comparer toute une série d'appareils tels que les lave-vaisselle, les réfrigérateurs, les ampoules, etc. sur base de leur consommation énergétique. Les consommateurs peuvent utiliser le nouveau label pour calculer la consommation d'électricité, les coûts de consommation et l'impact environnemental des appareils afin de faire un choix plus judicieux.