Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Mobilité

Test Achats dévoile les résultats de sa grande enquête sur la fiabilité des voitures

13 janv. 2020

Alors que le Salon de l’Auto bat son plein dans les palais du Heysel à Bruxelles, Test Achats dévoile les résultats d’une grande enquête auprès de plus de 43 000 consommateurs sur la fiabilité des voitures. Globalement, les marques japonaises et sud-coréennes arrivent en tête du classement. Lexus et Toyota se retrouvent dans le top 3 des marques les plus fiables. Les marques européennes déçoivent, à l’exception de Mercedes, Mini, BMW, Audi et Porsche qui complète quant à elle le top 3.

Tous les résultats sur www.testachats.be/comparerauto

circulation trajet domicile travail

Cote de fiabilité

Sur base des réponses d’une vaste enquête auprès de plus de 43.000 consommateurs portant sur plus de 400 modèles, Test Achats a calculé une coté de fiabilité pour chaque marque de voiture en fonction de l’utilisation annuelle. Les répondants ont indiqué dans l’enquête l’âge de leur voiture, le nombre de kilomètres qu’elle a déjà au compteur et les pannes qui sont déjà survenues.

L’Asie domine

Première conclusion importante qui ressort de cette enquête : les voitures du Japon et celles de Corée du Sud obtiennent toutes deux des scores allant de "bon" à "très bon". Parmi les marques japonaises, il est frappant de constater que Toyota se retrouve dans le top 10 de la fiabilité pour chaque type de modèle : RAV-4 pour les SUV, Yaris et iQ pour les petits modèles, Auris, Prius(+) et Verso pour celles qui sont un peu plus grandes.

Mazda et Suzuki ont également des modèles fiables, par exemple les Vitara, Celerio, Ignis et Swift (Suzuki) et le CX3 et la série 3 (Mazda). D'autres marques japonaises, telles que Subaru, Honda, Daihatsu et Mitsubishi s'en sortent particulièrement bien en général, sans exceptions notables.

Les marques sud-coréennes telles que Kia, Hyundai et SsangYong obtiennent également de bons résultats, tant en termes de fiabilité que de satisfaction des utilisateurs.

 

Les marques européennes doivent se ressaisir

Il ressort des résultats de l’enquête de Test Achats que les valeurs européennes pourtant considérées comme sûres – telles que Renault, Opel, Volvo, Seat, Citroën, Peugeot, Fiat, Alfa Romeo, ... - obtiennent de moins bons scores. Le score qu'elles obtiennent pour la fiabilité est nettement inférieur à celui des marques japonaises. Les marques Fiat, Alfa Romeo, Opel, Lancia, Citroën et Peugeot sont également plus souvent citées lorsque l’on s’intéresse à la fréquence des problèmes spécifiques survenus. 

Chez Citroën, par exemple, il s'agit de problèmes liés au système électrique (vitres, éclairage, etc.), au système de freinage, au chauffage/climatisation et au système d'échappement. Les conducteurs d'Opel enregistrent plus de problèmes avec le moteur, son alimentation et son refroidissement, ainsi qu'avec l'électronique du moteur. Fiat apparait plus fréquemment parmi les voitures les moins fiables dans les classements par modèle. Il n’est pas surprenant que cela ait également un impact négatif sur la satisfaction des conducteurs. De son côté, Renault (actuellement associé à Mitsubishi et Nissan) connait lui aussi plus souvent que la moyenne des problèmes avec le système électrique, le moteur et le chauffage/airco.

Il est par ailleurs interpellant de constater que les notes les plus basses en terme de fiabilité concernent trois modèles essence du groupe VW datant de 2017 : la Seat Arona (66), la VW Polo (72) et la Seat Ibiza (71). Nous avons prévu d’interpeller D’Ieteren au sujet des résultats de notre enquête pour tenter d’obtenir des explications”, ajoute Julie Frère, Porte-Parole de Test Achats.

 

Annexe : classement des pannes les plus fréquentes

Origine de la panne

Fréquence (%)

Marques les plus vulnérables

Système électrique (vitres, phares, etc.)

16%

Alfa Romeo, Chevrolet, Citroen, Fiat, Lancia, Opel, Renault, Seat

Freins

9%

Citroen, Fiat, Lancia, Opel, Volvo

Electronique du moteur, allumage

7%

Alfa Romeo, Chevrolet, Opel, Seat

Alimentation du moteur

6%

Alfa Romeo, Chevrolet, Fiat, Ford, Lancia, Land Rover, Opel, Seat

Embrayage, boîte de vitesses, transmission

5%

Alfa Romeo