Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Audience de plaidoiries ce 17 février en Espagne dans le dossier #Dieselgate

14 févr. 2020

Les organisations de consommateurs de divers pays européens continuent de se battre pour que les consommateurs soient indemnisés suite aux pratiques du groupe VW. Pendant des années, le constructeur automobile a trompé les consommateurs en leur vendant des voitures qui émettaient nettement plus de NOx qu’annoncé. 

Suite à ce scandale, les consommateurs américains ont pu compter sur une indemnisation. Mais pour les consommateurs européens, rien !  C’est la raison pour laquelle Test Achats (ainsi qu’Altro Consumo en Italie, OCU en Espagne et Deco Proteste au Portugal) a décidé d’introduire une action collective contre le groupe VW. L’objectif ? Obtenir une indemnisation pour toutes les personnes lésées par les pratiques du groupe automobile. 

Ce lundi 17 février, l’audience de plaidoiries dans le dossier Dieselgate aura lieu en Espagne. L’organisation sœur de Test Achats, OCU, représente plus de 7500 propriétaires lésés par les pratique du groupe VW pour un montant de plus de 22 millions d’euros.

Pour rappel, en Belgique, le juge a décidé que l’action collective introduite par Test Achats était recevable, et que l’organisation de consommateurs pouvait représenter tous les propriétaires lésés (opt-out). Une audience de mise en état aura lieu prochainement pour convenir d’un calendrier d’échange de conclusions qui permettra aux parties de confronter leurs arguments sur le fond du litige.