Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

82 % des belges veulent un prix maximum pour les masques faciaux

05 juin 2020

Une fois n’est pas coutume, Test Achats publie son 6e sondage réalisé auprès d’un échantillon représentatif de belges. Ce dernier sondage s’intéresse à l’attitude des belges par rapport aux masques faciaux, qu’ils soient jetables ou lavables. Il en ressort que 88 % des ménages disposent d’un masque, mais que, fin mai, seuls 52 % d’entre eux en avaient reçu un des autorités publiques. Pourtant, 88 % estiment que c’est le rôle des autorités de fournir gratuitement des masques de qualité et en quantité suffisante à tous ceux qui en ont besoin et 82 % d’entre eux plaident pour un prix maximum, faisant écho aux revendications de Test Achats. 38 % des belges s’estiment par ailleurs pas du tout ou peu informés quant à la façon d’utiliser les masques faciaux. Test Achats met à leur disposition un tutoriel pour les y aider.

6e sondage de Test Achats

Test Achats a réalisé son 6e sondage entre le 25 et le 27 mai auprès d’un échantillon représentatif de près de 1.000 personnes âgées entre 18 et 74 ans. L’objectif de ce sondage était de connaître l’attitude des ménages belges par rapport aux masques faciaux, qu’ils soient jetables ou lavables.

 

La grande majorité des belges dispose d’un masque

88 % des ménages belges déclarent disposer d’un masque. Ce pourcentage est moins élevé à Bruxelles où 79 % des ménages répondent positivement à cette question. Les types de masques les plus répandus sont les masques jetables (62 %) et en coton (62 %). Les ménages disposant de masques jetables en ont en moyenne 14 à la maison, 5 pour les masques en coton. Chiffre surprenant, un belge sur 4 dispose d’un masque respiratoire (prétendument ?) FFP2 ou FFP3, alors que ceux-ci doivent être réservés au personnel médical. Et 55 % des répondants déclarent qu’il leur a été très facile de se procurer ce type de masque.

Certaines différences régionales sont à souligner lorsqu’il s’agit de l’utilisation du masque : alors que seuls 38 % des flamands déclarent porter un masque pour faire leurs courses en supermarché, ce pourcentage monte à 81 % en Wallonie. 14 % seulement des flamands déclarent porter un masque dès qu’ils sortent de chez eux, alors que ce pourcentage est de 53 % en Wallonie. Le travail de sensibilisation des médias et autres acteurs permettrait-il d’expliquer cette différence ?

 

Mise à disposition défaillante

Les ménages belges se sont procurés leurs masques via différents canaux. A Bruxelles et en Wallonie, 1 ménage sur 3 estime qu’il était très difficile de se procurer leur(s) masque(s). Seuls 52 % des ménages ont reçu un masque de la part des autorités publiques. Parmi les autres sources d’approvisionnement, 30 % se sont débrouillés tout seul pour le faire eux-mêmes, 23 % l’ont reçu de leur employeur et 20 % l’ont acheté en supermarché. Les ménages  qui y ont consacré de l’argent ont dépensé en moyenne 36 €. Cela peut expliquer que 62 % des belges sont d’avis que le prix des masques n’est pas correct. 88 % d’entre eux estiment en effet qu’il revient aux autorités de mettre gratuitement les masques à la disposition de tous, et 82 % des belges veulent un prix maximum pour les masques. Ces deux exigences ont déjà été exprimées par Test Achats auprès des autorités compétentes à diverses reprises.

 

Les belges trop peu informés

22 % des belges qui n’utilisent pas de masque n’en voient pas le besoin parce qu’ils estiment être suffisamment prudents ou qu’ils ne sont pas convaincus du fait que cela empêche la propagation du virus. Ce chiffre doit-il être mis en lien avec les 38 % de belges qui s’estiment pas du tout ou peu informés sur la façon d’utiliser des masques faciaux ? En tout cas, 50 % des répondants aimerait disposer de plus d’infos sur comment, quand et où obtenir les masques mis à disposition gratuitement par les autorités, et 46 % sur comment choisir un masque facial de bonne qualité. Le rôle des autorités en la matière est dès lors crucial. Test Achats les appelle à poursuivre le travail d’information et les campagnes de sensibilisation sur l’utilité des masques et sur leur bon usage. Dans l’intervalle, l’organisation de consommateurs met à disposition de tous un tutoriel vidéo reprenant toutes les informations essentielles quant à une bonne utilisation du masque.

 

 

 

Test Achats aux côtés des consommateurs

Les consommateurs peuvent adresser toutes leurs questions concernant leurs droits dans le contexte de l’épidémie au 0800 29 510 (du lundi au vendredi de 9 à 22h, et le samedi de 9 à 20h). Un dossier complet est également à leur disposition sur www.testachats.be/corona

Test Achats invite tout consommateur ayant de sérieux doutes sur la qualité ou le prix d’un masque facial à le signaler sur sa plateforme www.testachats.be/stopabuscorona.