Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Test Achats demande le retour des promotions sur les produits périssables

30 mars 2020

Vu le comportement de stockage impulsif adopté par de nombreux consommateurs belges suite aux mesures annoncées pour lutter contre le covid19, le Conseil National de Sécurité a annoncé le 19 mars dernier, l’interdiction des promotions. Jusqu’au 5 avril, fini les promos du type « 2+1  gratuit » dans les rayons des supermarchés.

Maintenant que la ruée sur les produits alimentaires semble avoir diminué, Test Achats demande à la Ministre des consommateurs, Nathalie Muylle, d’autoriser à nouveau les promotions sur les produits périssables (tels que les produits frais, les fruits et légumes, la viande, etc). Un sondage réalisé entre le 18 et le 20 mars par Test Achats montre que 49 % des ménages avaient déjà perdu en moyenne 568 EUR. Un chiffre qui doit malheureusement avoir augmenté depuis. Le pouvoir d’achat de ces ménages est dès lors gravement affecté par la crise. Et l’interdiction des promotions dans les supermarchés vient s’ajouter à cette perte de pouvoir d’achat. De nombreux consommateurs contactent en effet Test Achats pour se plaindre de la forte augmentation du prix de leurs courses. L’organisation de consommateurs appelle la Ministre à limiter autant que possible la perte de pouvoir d’achat des ménages belges.

"Nous préparons une nouvelle étude de prix afin de comparer les prix avant, pendant et après la crise du covid19 », déclare Julie Frère, porte-parole de Test Achats. « Notre ambition est non seulement de vérifier l’impact de la suppression des promotions sur le portefeuille des ménages, mais également l’évolution du prix de certains produits fort demandés, et ce, afin de déceler d’éventuels abus", ajoute-t-elle.

Afin d’éviter un nouveau pic de stockage des produits non périssables, l’organisation de consommateurs estime que les mesures actuelles d’interdiction des promotions peuvent rester d’application sur ces derniers.

Par ailleurs, Test Achats a également lancé une plateforme www.testachats.be/stopabuscorona, sur laquelle les consommateurs peuvent signaler les abus de prix – ou autres pratiques douteuses telles que des publicités trompeuses pour des remèdes miracles contre le covid19 – constatés dans le cadre de la crise actuelle. L’organisation de consommateurs analysera les signalements et prendra les mesures qui s’imposent là où nécessaire.