Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Alimentation

Levure riz rouge

23 févr. 2016

Dans notre magazine Test-Santé de juillet 2015, nous avons analysé 15 compléments alimentaires à base de levure de riz rouge disponibles en Belgique. La levure de riz rouge est surtout considérée en Europe comme un moyen naturel de contrôler le taux de cholestérol.

Nous nous sommes penchés sur ce complément alimentaire, ce dernier devenant de plus en plus « à la mode ».  Nous avons dès lors analysé 15 compléments alimentaires à base de levure de riz rouge disponibles en Belgique. Nous avons vérifié les informations sur l’étiquette et mesuré les taux de monacoline et de citrinine.

On connaît peu de choses sur les effets de la levure rouge sur l’organisme. Mais on sait que les statines – qui fonctionnent de manière comparable à la monacoline - entraînent des effets secondaires tels que des douleurs musculaires, voire des atteintes musculaires graves ou encore des problèmes de tendons, des hépatites, des atteintes rénales et qu’elles augmentent le risque de diabète. Pourtant, la levure de riz rouge étant aujourd’hui considérée comme un complément alimentaire et non pas comme un médicament, elle est en vente libre, ce qui permet de l’acheter partout, sans ordonnance ni suivi médical. Par ailleurs, les contraintes légales devant être respectées sont bien moins nombreuses : les normes de qualité sont moins strictes, la notice ne doit pas être rédigée conformément aux règles habituelles et la publicité est permise. 

Test-Achats estime que cette situation peut être dangereuse étant donné que les consommateurs qui s’orientent vers ces produits – souvent très coûteux -  pensent que ce sont des produits sans danger pour la santé car « naturels ».

Vu que la levure de riz rouge possède toutes les caractéristiques d’un médicament, Test-Achats a demandé tant à la Ministre de la Santé qu’à l’agence fédérale des médicaments et des produits de santé qu’elle soit considérée comme un médicament et non plus comme un simple complément alimentaire. En effet, qui dit médicament dit plus de contrôles quant à la composition, l’efficacité et la sécurité du produit, donc plus de garanties pour la santé du consommateur.

Le conseil supérieur de la santé est en ligne avec la position soutenue par Test-Achats puisqu’il recommande l’interdiction de la commercialisation de ces compléments alimentaires. A défaut, il insiste pour que ces compléments soient contrôlés de manière stricte par les autorités, soient subordonnés à un accompagnement médical, délivrées exclusivement en pharmacie et accompagnées d’informations destinées au consommateur.