Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Energie

Poêles à pellets: nos exigences pour une meilleure sécurité sont entendues

03 mai 2016
Le succès des poêles à pellets ne se dément pas chez nous. Notre test de fin 2015 montre que c’est une source de chaleur pratique et écologique. Mais le même test mettait également en évidence des problèmes au niveau des émissions et de la sécurité. Ainsi, certains modèles émettaient une quantité excessive de monoxyde de carbone (CO) en cas de combustion incomplète. Or, l’intoxication au CO fait chaque année de nombreuses victimes, et le phénomène est de plus en plus préoccupant. Au niveau de la sécurité, les problèmes viennent de ce que certains éléments du poêle deviennent trop chauds pour être manipulés par l’utilisateur et de ce que, dans certains cas, le poêle ne s’arrête pas automatiquement quand la cheminée est bouchée. Une nouvelle directive européenne, consacrée spécifiquement aux poêles à pellets, rencontre pratiquement toutes nos exigences en faveur d’une sécurité accrue. Les avis du secteur et de l’organisation européenne ANEC ont également été pris en compte. Une correction nous paraît toutefois s’imposer au niveau du CO. La proposition européenne prévoit de limiter à 5 % maximum la présence de CO dans les émissions après combustion. Pour nous, ce seuil est trop haut, vu l’action de «tueur silencieux» de ce gaz, et sa nocivité pour l’environnement. Nous proposons de limiter à 0,5 % la quantité maximum de CO dans les émissions.