Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Publications sur Assurances

Test Achats satisfait du vote sur le “droit d’être oublié"

29 mars 2019

Hier, la Chambre a approuvé la proposition visant à modifier la loi sur les assurances et à introduire un « droit à l’oubli ». Une mesure pour laquelle Test Achats fait pression depuis de nombreuses années et qui rendra maintenant l’assurance solde restant dû plus accessible et abordable pour ceux qui ont été guéris du cancer.

Assurance protection juridique: un avantage fiscal en trompe l'oeil!

22 nov. 2018

Test Achats a pris connaissance de manière informelle de l’avant-projet du Ministre de la Justice concernant la déductibilité fiscale partielle des primes d’assurance protection juridique (APJ), pour les contrats rentrant dans les conditions légales. De manière générale, au vu des nombreuses critiques, l’organisation de consommateurs demande la révision de cet avant-projet, à l’avantage des assureurs et très peu favorables aux assurés et aux citoyens en mal d’accès à la justice. Il paraît évident que cet avant-projet n’apporte pas d’ amélioration sensible de l’accès à la justice.  

Premier jugement dans le dossier des questionnaires médicaux

10 nov. 2017

Ce 25 octobre, le tribunal de commerce de Bruxelles a rendu un jugement « avant-dire droit » dans l’action introduite par Test Achats contre Belfius, AG et AXA sur leurs questionnaires médicaux jugés illégaux par l’organisation de consommateurs. Ce jugement impose de saisir la Commission de conciliation Assurance « soins de santé » comme préalable à une procédure judiciaire. Bien que Test Achats émette des doutes quant à l’indépendance, la compétence et l’existence même de cette Commission, l’organisation de consommateurs a invité la Commission à faire part de sa position avant le 31 décembre 2017.

Test-Achats vs. DKV: la suite

28 juil. 2017

Suite à la victoire importante remportée par Test-Achats contre une hausse tarifaire illégale pratiquée par la DKV, l’organisation de défense des consommateurs poursuit le combat. Après avoir demandé à la DKV de rembourser le trop-perçu, sans succès, l’organisation soutient la demande en justice d’une consommatrice en remboursement des montants indûment versés à la DKV.

'Même les assureurs ne sont pas au-dessus de la loi'

01 mars 2017

"Il est particulièrement choquant de constater comment certains assureurs continuent à se considérer eux-mêmes systématiquement au-dessus de la loi", dénonce Simon November de Test-Achats.


 

Hausse tarifaire illégale: vers le remboursement du trop payé!

21 févr. 2017

Suite à la victoire importante remportée par Test-Achats contre une hausse tarifaire illégale pratiquée par la DKV, l’organisation de défense des consommateurs poursuit le combat. Elle appelle tous les consommateurs concernés par cette hausse illégale à réclamer le remboursement à la DKV des sommes indûment perçues. Si la DKV refuse, Test-Achats n’exclut pas d’introduire une action judiciaire.

 

 


 

Questionnaires médicaux illégaux: Test-Achats exige du changement

11 août 2016

Test-Achats a analysé 12 questionnaires médicaux soumis par les assureurs aux consommateurs en matière d’assurance solde restant dû. Cette assurance est, dans la plupart des cas, obligatoire lors de la conclusion d’un contrat de crédit hypothécaire. L’organisation a vérifié si la confidentialité des données médicales transmises était respectée ainsi que la conformité des questions aux exigences de la loi sur le respect de la vie privée ainsi que la loi relative aux assurances. Résultat ? Seuls 3 questionnaires passent le test ! Test-Achats a adressé une mise en demeure aux assureurs concernés leur donnant 3 semaines pour modifier leur questionnaire médical illégal.

L’assurance solde restant dû demeure impayable pour de nombreux malades chroniques

02 juin 2016

La semaine passée, le Ministre des Consommateurs, Kris Peeters, annonçait fièrement qu’un dossier sur sept soumis au Bureau de  suivi menait à une « meilleure » proposition de prime pour le candidat à l’assurance solde restant dû. Test-Achats se demande sérieusement ce que l’on entend par « meilleure proposition » : s’agit-il d’une diminution de la surprime de 1 % ? 15 % ? 50 % ? L’organisation relève surtout que dans 6 cas sur 7, les personnes malades que la loi Partyka/Lalieux instaurant le Bureau de suivi visait à protéger doivent encore payer une surprime importante ou sont tout simplement exclues de l’assurance. L’objectif de la loi est loin d’être atteint.

Assurance hospitalisation: tous frais couverts? Loin de là!

01 sept. 2015

Il est illusoire de penser que l’on n’a pas à se soucier du coût d’un séjour à l’hôpital parce qu’on dispose d’une assurance hospitalisation. En effet, il existe des contrats qui ne prévoient pas la couverture de certaines hospitalisations ou qui ne prévoient qu’une couverture largement limitée. C’est pourquoi Test-Achats a développé un calculateur sur son site web pour aider le consommateur à trouver un contrat de qualité et l’informer de son coût : www.testachats.be/comparerhospitalisation