Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Publications sur Services financiers

La planète “banque” tourne à l’envers ...

05 sept. 2019

Tout ne va pas mal mais rien ne va plus.  L’approche des banques vis-à-vis de leurs clients est devenue pour le moins singulière, pour ne pas dire que le monde bancaire tourne complètement à l’envers.

Les grandes banques peu appréciées par les consommateurs

28 août 2019

Test Achats a interrogé 8100 personnes quant à leur satisfaction à l’égard de leur banque, mais aussi plus spécifiquement à l’égard de chaque produit qu’elles y détiennent. Résultat ? Les 4 grandes banques classiques obtiennent à peu de choses près les moins bons scores alors qu’ensemble, elles représentent plus de 50 % des réponses. Test Achats encourage les consommateurs insatisfaits à changer de banque et leur demande de signer la pétition #stopfraisbancaires (www.testachats.be/stopfraisbancaires). 

Test Achats exige que les extraits de compte demeurent accessibles pendant 10 ans

13 août 2019

Pour Test Achats, si les banques veulent étendre le système des extraits de compte électroniques, il faut qu’elles tiennent ces documents à disposition des clients pendant au moins 10 ans. Or, c’est loin d’être le cas à l’heure actuelle. L’organisation de consommateurs interpelle les différents acteurs bancaires pour qu’ils prennent les mesures nécessaires et invite les consommateurs à signer sa pétition, déjà soutenue par près de 16.000 personnes.

www.testachats.be/stopfraisbancaires

Libra: les consommateurs posent 10 questions à Marc Zuckerberg

16 juil. 2019

Tout le monde en parle: la nouvelle monnaie « Libra », présentée par Facebook, est censée venir bouleverser le monde des paiements. De nombreuses questions, notamment en matière de sécurité, concurrence et vie privée, se posent. Mais la vraie question c’est de savoir si le Libra représentera réellement une valeur ajoutée pour les consommateurs ? Ou s’il s’agit seulement de la dernière spéculation d’un acteur déjà devenu dominant en utilisant abusivement les données des consommateurs, et qui veut maintenant se servir de sa plateforme pour monétiser sa domination mondiale ? Test Achats et ses organisations sœurs demandent des preuves solides et les garanties nécessaires pour s’assurer que ce projet soit mené en faveur des consommateurs. Les organisations se disent prêtes à siéger à la Libra Foundation pour les y représenter.

#Consumerpower



Test Achats dit stop aux frais démesurés de transfert de titres

18 avr. 2019

Près de 13.000 personnes ont déjà signé la petition #StopFraisBancaires (www.testachats.be/stopfraisbancaires) suite aux annonces successives de nouveaux frais, dont des frais de retrait ou des frais sur des opérations de base. Cette fois, Test Achats a examiné les frais demandés par les banques pour transférer des titres (actions, fonds de placement) ou un fonds d’épargne-pension vers une autre banque. Si certaines banques appliquent encore la gratuité ou des frais raisonnables, chez la plupart, les frais sont devenus démesurés. Cela va de 42,50€ chez Keytrade Bank à 150€ chez MeDirect et BNP Paribas Fortis, qui applique aussi ce tarif pour les fonds d’épargne-pension. Test Achats et ses experts de TA invest estiment le coût moyen de cette prestation à 25€ maximum. L’organisation de consommateurs a déjà dénoncé cette situation par le passé mais a décidé cette fois de mettre en demeure les différentes enseignes bancaires concernées et d’informer les autorités, dont la FSMA, de cette situation totalement  inacceptable et déséquilibrée pour les clients.

Test Achats demande une limitation des frais de transferts de titres d’une banque vers une autre

14 févr. 2019

A partir du 7 avril, si vous envisagez de transférer vos placements de la banque en ligne MeDirect vers une autre banque, vous devrez payer 150 euros par investissement. MeDirect s'inscrit ainsi dans la lignée de BNP Paribas Fortis, qui a déjà porté, depuis le mois de janvier, les frais de transfert à 150 euros. Ces frais ont également augmenté dans d'autres banques.  Test Achats s’inquiète de cette tendance, qui impacte directement la liberté de mouvement du client. L’organisation interpelle le Ministre des Finances et le Ministre des Consommateurs pour leur demander de fixer des plafonds.

Test Achats fait plier Bpost bank

09 févr. 2019

L’annonce de la Banque de la Poste de retirer sa décision imposant une pénalité sur les retraits aux distributeurs est accueillie avec sastisfaction. La pression de Test Achats et des consommateurs a payé!

Payer pour son propre argent ? C’est NON ... Test Achats ouvre une pétition en ligne

08 févr. 2019

Dès ce 18 mars 2019, la banque BPost va imposer un montant forfaitaire de 50€cents par retrait bancaire pour les titulaires d’un compte b.compact et, ce aussi bien sur le réseau propre de la banque que sur celui des autres banques concurrentes. A titre anecdotique : ces usagers pourront encore prélever de l’argent une fois par mois gratuitement. Comme d’autres institutions bancaires ces derniers mois, il faut donc payer pour retirer son propre argent, même auprès de la banque où il est déposé! “Le monde à l’envers” pour Test Achats. La stratégie des banques est de pousser dans la direction de paiements sans recours au liquide (société cashless) et vers toujours plus de digital et d’électronique. C'est la raison pour laquelle Test Achats émets aujourd'hui 4 exigences au travers d'une pétition: 

www.testachats.be/stopfraisbancaires

Nouvelle annonce de Deutsche Bank : plus que 2 banques “gratuites”

10 janv. 2019

TA demande un débat sur la question !

Les changements tarifaires chez les banques se multiplient avec leur lot d’augmentations et de frais plus ou moins cachés. Quelle qu’en soit la forme, l’objectif est de décourager les consommateurs de recourir à certaines opérations dites manuelles. ll n’est pourtant pas contesté que le consommateur fait de plus en plus lui-même. Se diriger vers une société sans cash est un choix de société qui doit se faire à des conditions acceptables pour la population.  Les services ont un coût mais celui-ci doit être transparent, prévisible et acceptable pour le plus grand nombre.  Ce n’est plus le cas dans le monde bancaire. Test Achats a adressé un courrier fin décembre à Febelfin afin d’ouvrir le débat sur la question dans les prochains mois.

Tarification rampante et frais cachés des banques ? Tout pour décourager le consommateur...

14 déc. 2018

TA demande un débat démocratique sur la question !

Avec la fin de l’année, les changements tarifaires chez les banques se multiplient avec leur lot d’augmentations et de frais plus ou moins cachés. Quelle qu’en soit la forme, l’objectif est de décourager les consommateur de recourir à certaines opérations dites manuelles, lesquelles, la plupart du temps, sont pourtant réalisées par le consommateur lui-même. Se diriger vers une société cashless est un choix de société qui doit se faire à des conditions acceptables pour la population.  Les services ont un coût mais il dait être transparent, prévisible. Et acceptable pour le plus grand nombre.  Ce n’est plus le cas dans le monde bancaire. Test Achats demande donc aux autorités d’ouvrir le débat sur la question dans les prochains mois.