Action « Pour une habitation saine et économe en énergie » à Bruxelles

Questions fréquentes

Questions générales à propos de l’action

Pourquoi est-ce que Test Achats organise de telles actions?
J’habite en appartement. Puis-je aussi participer à l’action?
Je suis indépendant ou je dirige une petite entreprise. Puis-je aussi participer à l’action ?
Je vais bientôt vendre ma maison. Est-ce intéressant de participer à l’action ?
Puis-je participer à l’action pour plusieurs maisons?
Puis-je procéder à la pose moi-même?

Est-ce qu’il y a un avantage exclusif  pour les abonnés de Test Achats?
Est-ce que Test Achats se rémunère avec cette action?
J’ai des moyens financiers limités. Puis-je conclure un prêt bon marché ou recevoir une prime plus importante ?   

Questions spécifiques à propos de l’isolation du toit

Pourquoi isoler votre toit?
Je n’utilise pas mon grenier et ne le chauffe pas. Est-ce que isoler mon toit a du sens?
Mon grenier a été totalement aménagé en chambre à coucher. Que faire maintenant?
Est-ce que beaucoup isoler n’engendre pas un air pollué dans la maison?
Mon toit a été isolé il y a 10 ans. Est-il utile de l’isoler encore plus?
J’ai un toit plat. Puis-je faire appel à vous?
Je n’ai pas de sous-toiture. Que faire?
Est-ce que l’isolation doit répondre à certaines exigences pour pouvoir bénéficier d’un soutien financier?
Quel soutien financier existe-t-il pour l’isolation du toit?
Je suis pensionné. Vais-je également bénéficier d’un avantage fiscal?
Est-ce rentable d’isoler mon toit?
Comment puis-je calculer la valeur R d’un matériau d’isolation?

Question spécifiques à propos de l’isolation des murs creux

Qu’est-ce que l’isolation des murs creux?
Est-ce que l’isolation des murs creux est possible dans mon habitation?
Est-ce que la qualité de l’isolation des murs creux ne diminue pas avec les temps?
N’y a-t-il pas plus de risques d’humidité dans une maison dont les murs creux ont été isolés?
L’infiltration de l’eau de pluie est-elle possible après l’isolation des murs creux?
Ma façade extérieure est peinte. Puis-je encore isoler mon mur?
Que coûte une isolation des murs creux?
Quelles sont les primes pour l’isolation des murs creux?
Est-ce rentable d’isoler mes murs creux après coup?

Questions spécifiques à propos de l’isolation de la façade par l’extérieur

Qu’est-ce que l’isolation de la façade extérieure?
Que coûte l’isolation de la façade par l’extérieur?
Est-ce que l’isolation de la façade extérieure doit répondre à certaines conditions?
Quelles sont les primes pour l’isolation de la façade par l’extérieur?
Est-il rentable d’isoler la façade par l’extérieur?

Questions spécifiques à propos de l'isolation de la façade par l'intérieur

Quand peut-on isoler les murs par l'intérieur?
Quels sont les avantages de l'isolation des murs par l'intérieur?
Quels sont les inconvénients de l'isolation des murs par l'intérieur?
Étanche ou perméable ?
Quels sont les points d'attention en cas d'une isolation des murs par l'intérieur?
Que coûte l'isolation de la façade par l'intérieur ?
Quelles sont les primes pour une isolation de la façade par l'intérieur ?
Est-il rentable de faire post-isoler mes murs par l'intérieur ?

Questions spécifiques à propos de l’isolation du sol ou de la cave

Qu’est-ce que l’isolation du sol ou de la cave ?
Que coûte l’isolation du sol ou de la cave?
L’isolation du sol ou de la cave doit-elle répondre à certaines conditions?
Quelles sont les primes pour l’isolation du sol ou de la cave?
Est-il rentable d’isoler le sol ou la cave?

Questions spécifiques à propos du vitrage à haut rendement

Qu’est-ce que le vitrage à haut rendement? 
Puis-je placer du vitrage à haut rendement dans mon habitation? 
Est-ce que les châssis seront aussi remplacés? 
Est-ce que du vitrage à haut rendement augmente le risque de problèmes d’humidité dans une habitation? 
Quel est le prix au m²? 
Quelles sont les primes pour le vitrage à haut rendement? 
Est-ce rentable de placer du vitrage à haut rendement?

Questions spécifiques pour les chaudières à condensation

Qu’est-ce qu’une chaudière à condensation ou à haut rendement? 
Vais-je vraiment faire des économies avec une chaudière à condensation? 
Est-ce que mon habitation peut accueillir une chaudière à condensation? 
Dois-je remplacer ma cheminée? 
Que coûte une chaudière à condensation? 
Quelles sont les primes pour une chaudière à condensation? 
Est-ce rentable de placer une chaudière à condensation? 

Ventilation

Pourquoi ventiler ?
Quels sont les types de ventilation existants ?
Dois-je apporter de l’air frais et évacuer l’air vicié dans chaque pièce ?
Où vaut-il mieux placer les bouches de pulsion et d’extraction ?
Puis-je parfois éteindre ma ventilation ?
Un système de ventilation génère-t-il des courants d’air ?
La ventilation est-elle source de nuisances sonores ?
Ai-je intérêt à fermer mes fenêtres avec un système de ventilation ?
Un système de ventilation est-il hygiénique ?
Quel est l’impact d’une hotte aspirante sur le système de ventilation ?
Quel est l’impact d’un feu ouvert ou d’une cassette sur le système de ventilation ?
A quelle fréquence dois-je entretenir mon système de ventilation ?
Existe-t-il des primes pour le placement d’une ventilation ?
Quel est le coût annuel en électricité d’une ventilation double flux ?

Humidité

Qu’est-ce que la condensation ?
Comment puis-je prévenir la condensation ?
Qu’est-ce que l’humidité ascensionnelle ?
Que puis-je faire contre l’humidité ascensionnelle ?
Comment s’attaquer à une cave humide ?
Qu’est-ce que l’infiltration ?
Que peut-on faire contre les infiltrations ?
Des primes sont-elles disponibles pour lutter contre l’humidité ?

Questions générales à propos de l’action

Pourquoi est-ce que Test Achats organise de telles actions?

Au cours de nos enquêtes, nous avons appris que si  les consommateurs ne font pas le pas vers des interventions énergétiques, comme par exemple les travaux d’isolation, c’est notamment parce qu’ils ont difficile à trouver un entrepreneur de confiance qui effectuera les travaux dans les règles de l’art et avec des matériaux de qualité. Il ne semble pas non plus facile d’obtenir des devis de plusieurs entrepreneurs et de pouvoir les comparer de manière judicieuse. De plus, il est parfois possible de bénéficier de primes, mais il faut savoir à qui les demander et quelles spécificités techniques il faut respecter.

Test Achats veut faciliter la tâche du consommateur dans ses travaux d’économie d’énergie. C’est pourquoi nous avons décidé d’entreprendre une action en collaboration avec un partenaire fiable (Impact), qui garantit un prix correct et qui offre un service de qualité. Si malgré tout il devait y avoir des problèmes ou si des questions devaient surgir, les consommateurs peuvent demander à Test Achats d’intervenir pour trouver une solution.

 J’habite en appartement. Puis-je aussi participer à l’action?

En Région bruxelloise, deux possibilités se présentent en cas de travaux relatifs à des installations collectives ou à des travaux similaires dans un bâtiment en copropriété :
- soit chaque propriétaire peut introduire sa propre demande à hauteur de ses quotités de propriété ;
- soit la copropriété peut introduire une demande collective au nom de tous les copropriétaires.
Cette demande doit être introduite auprès de Bruxelles Environnement.

Je suis indépendant ou je dirige une petite entreprise. Puis-je aussi participer à l’action ?

Oui, vous pouvez prendre part à l’action.
En Région bruxelloise, les primes en matière d’énergie valent également pour les entreprises.
Dans tous les cas, le tarif de TVA réduite à 6% n’est valable que pour des habitations de plus de 10 ans et qui sont utilisées exclusivement ou principalement comme habitation privée.

Je vais bientôt vendre ma maison. Est-ce intéressant de participer à l’action ?

Moins votre maison est énergivore, plus facile vous parviendrez à la vendre. Il est obligatoire de fournir un certificat PEB (certificat de Prestation Energétique des Bâtiments) lors de la vente d’une maison. Vous devez être en possession de ce certificat au moment de la signature de l’acte chez le notaire. Avoir un PEB favorable vous aide à faire valoir vos investissements dans le prix de vente.

Puis-je participer à l’action pour plusieurs maisons?

Oui, c’est possible. Vous devez cependant vous inscrire pour chaque habitation séparément. Il est aussi préférable d’utiliser des adresses mail différentes. 

Puis-je procéder à l’installation moi-même?

Dans le cadre de cette action, il n’est pas possible d’acheter le matériel via nous pour ensuite le placer soi-même. Nous travaillons exclusivement avec des entrepreneurs ou des installateurs professionnels qui travaillent dans les règles de l’art. Procéder soi-même à l’installation n’est donc pas possible avec cette action.

Est-ce qu’il y a un avantage exclusif  pour les abonnés de Test Achats?

Test-Achats offre à ses abonnés un avantage intéressant, à savoir une ristourne de 25 € par tranche de 1000 € sur le montant de la facture HTVA, avec un maximum de 250 €. La commission que Test Achats reçoit pour les contrats conclus avec les abonnés de Test Achats, est reversée à ces abonnés, à condition qu’ils soient abonnés au moment où l’offre est acceptée et au moins jusqu’à ce que la facture soit payée. Si vous ou votre partenaire êtes abonné à Test Achats, nous vous conseillons de le signaler lors de l’inscription afin de pouvoir bénéficier de cet avantage exceptionnel.
Si vous n’êtes pas encore abonné à Test Achats, vous pouvez encore le devenir afin de profiter de cet avantage exclusif. Contactez-nous au 02 542 33 83, du lundi au vendredi entre 9h et 12h30 et entre 13h et 17h. (jusqu’à 16h le vendredi); vous pouvez aussi devenir membre via ce lien.

Est-ce que Test Achat se rémunère avec cette action?

Nous recevons de notre partenaire une commission par contrat qui est signé. Celle-ci sert surtout à couvrir nos frais. Nous investissons des sommes significatives pour mettre cette action en place, que ce soit de la technologie, des software ou de la publicité. Et bien entendu nous faisons appel à nos experts dans le domaine de l’énergie, du droit et notre staff administratif ainsi que notre Contact Center sont également mis à contribution.

La commission que Test Achats reçoit pour les contrats qui sont conclus avec des abonnés de Test Achats est reversée aux abonnés, à condition qu’ils soient abonnés au moment où l’offre est acceptée jusqu’au moment où la facture est payée. La commission pour les consommateurs qui ne sont pas abonnés est réinvestie dans de nouveaux projets que Test Achats souhaite développer, entre autres dans le domaine de l’énergie. Nous rappelons aussi que Test Achats ne reçoit aucun soutien des autorités ou d’entreprises. Ceci nous permet de rester indépendant et de mener notre mission à bien.

J’ai des moyens financiers limités. Puis-je conclure un prêt peu élevé ou recevoir une prime plus importante ?

En Région bruxelloise, les primes sont modulées en fonction des revenus du ménage.

Les personnes qui disposent de revenus moyens, voire limités peuvent  accéder à un financement à 0 % d’intérêts pour réaliser des travaux en vue d’améliorer l’efficacité énergétique de leur habitation. Ce prêt, appelé prêt vert bruxellois, permet de financer des travaux de rénovation énergétiques.

Questions spécifiques à propos de l’isolation du toit

Pourquoi isoler votre toit?

Etant donné que l’air chaud monte, c’est par là que se perd le plus de chaleur. En isolant votre toit, vous épargnez en moyenne jusqu’à 30% sur votre facture totale de chauffage, et ce tous les ans. Vous augmentez votre confort de vie et vous préservez l’environnement.

En isolant un toit incliné, vous augmentez de plus la superficie habitable de votre habitation. La pièce isolée peut éventuellement être utilisée comme pièce pour un hobby, comme bureau ou comme chambre à coucher supplémentaire.

Isoler le plancher d’un grenier est moins cher. D’un point de vue primes, vous devez pouvoir prouver que vous n’utiliserez pas votre grenier comme pièce à part entière.

Pour un toit plat, il est conseillé de l’isoler par l’extérieur. Le toit plat ne sera pas seulement isolé mais aussi rénové, vu qu’une nouvelle membrane d’étanchéité est posée sur l’isolant.

Je n’utilise pas mon grenier et ne le chauffe pas. Est-ce que isoler mon toit a du sens?

Dans ce cas il peut être plus simple et plus intéressant d’isoler le plancher du grenier. Toutes les primes sont alors d’application. Attention: vous ne pouvez jamais demander en même temps la prime pour l’isolation du toit et du plancher du grenier. Vous devez aussi pouvoir prouver que le grenier n’est pas habitable.

Mon grenier a été totalement transformé en chambre à coucher. Que faire maintenant?

Vous devriez pouvoir retirer les finitions pour avoir à nouveau accès aux chevrons. Mais nous nous imaginons bien que cela ne va pas de soi. La solution pourrait être d’isoler par l’extérieur, par exemple, par le biais d’une toiture de type sarking. On peut aussi choisir d’insuffler des flocons d’isolation.

Vous pouvez éventuellement retirer les tuiles, enlever la sous-toiture et placer l’isolation depuis l’extérieur. Pour ce faire, vous devez bien avoir assez d’espace (chevrons de 16 ou de 18 cm ou pas de structure à chevrons). 

Est-ce qu'une forte isolation n'engendre pas un air de mauvaise qualité dans mon logement ?

Une habitation bien isolée apporte un plus grand confort et une facture de chauffage moins élevée. Malgré tout, votre maison doit aussi continuer à respirer. Vous produisez de l’humidité quand vous respirez ou transpirez et aussi évidemment quand vous cuisinez ou prenez une douche. Auparavant, cette humidité était évacuée au travers des fuites d'air de l’habitation. Dans une maison bien isolée ces fuites sont en général presque toutes disparues.

Il est donc primordial de bien ventiler votre logement, en ayant recours à un système de ventilation contrôlée. Soit ce système est simple avec des grilles dans vos châssis et portes et des extracteurs dans les pièces humides (salle de bain et hotte dans la cuisine), soit ce système est contrôlé avec récupération de chaleur et il y a un conduit dans chaque pièce. Ce dernier système est le plus performant en énergie.

Mon toit a été isolé il y a 10 ans. Est-il utile de l’isoler encore plus? 

L’isolation de votre toit peut être optimalisée à l’aide de quelques adaptations. Vous pouvez éventuellement mettre une deuxième couche d’isolant sur la première. Pour ceci aussi nous pouvons vous faire une offre et exécuter les travaux. L’aide financière n’est valable que pour les nouveaux travaux d’isolation.

J’ai un toit plat. Puis-je faire appel à vous?

L’isolation des toits plats fait bel et bien partie de l’offre. Mais celle-ci requiert un procédé spécifique. Il est par exemple possible d’apporter une couche d’isolation depuis l’extérieur sur le toit existant et ensuite de recouvrir le tout avec une membrane de caoutchouc EPDM, pour autant que tout ceci soit techniquement possible. 

Je n’ai pas de sous-toiture. Que faire?

Il est de la plus grande importance que vous disposiez d’une sous-toiture sous votre toit. Une sous-toiture est une couche étanche à la pluie mais perméable à la vapeur d'eau et elle se situe entre les tuiles et l’isolation. L’isolation est ainsi protégée de l’humidité et du vent, ce qui garantit la performance. La sous-toiture empêche aussi que l’eau provenant du dégel de la neige ne puisse s'infiltrer.

Cette couche est dans la plupart des cas une couche en fibre-ciment (menuiserite), de 2 à 3 mm d’épaisseur. Actuellement, on utilise aussi souvent une membrane plastifiée pour  ceci. Un conseil : si vous pouvez voir les tuiles à partir de votre grenier, c’est qu’il n’y a pas de sous-toiture.

Faites donc placer une sous-toiture avant de commencer les travaux d’isolation.

Est-ce que l’isolation doit répondre à certaines exigences pour pouvoir bénéficier d’un soutien financier?

La valeur minimale R de l’isolation de votre toit ou grenier pour recevoir une prime doit atteindre 4 m² K/W en Région bruxelloise. Si l’entrepreneur fait appel à la laine minérale ayant une valeur lambda de 0,040 W/mK, il faut poser au moins 16 cm d’isolant dans le toit. Il est même conseillé d’opter pour une épaisseur plus importante, jusqu’à 20 cm, pour autant qu’il y ait suffisamment d’espace.
Pour les différents travaux d’isolation, il faut respecter une série de conditionspour avoir accès aux primes. 

Quel soutien financier existe-t-il pour l’isolation du toit?

En Région bruxelloise, les primes sont modulées en fonction des revenus du ménage. En cas de recours à un isolant naturel, la prime peut être majorée.
Les personnes qui disposent de revenus moyens, voire limités peuvent accéder à un financement à 0 % d’intérêts pour réaliser des travaux en vue d’améliorer l’efficacité énergétique de leur habitation. Il s'agit du prêt vert bruxellois,

Je suis pensionné. Vais-je également bénéficier de l’avantage fiscal?

Ce n’est plus le cas depuis 2013. Auparavant, si vous ne payiez pas d’impôts parce que, par exemple, en tant que pensionné vous aviez de faibles revenus ou vous bénéficiez d’une allocation, la réduction d’impôts pouvait être transformée en remboursement. Cette possibilité n’existe plus.

Est-ce rentable d’isoler mon toit?

Les études montrent qu’en isolant le toit de votre habitation vous pouvez épargner jusqu’à 30% de frais de chauffage. Combien précisément, cela dépend du type de toit, de votre consommation, de la composition de votre famille etc.
Grâce aux primes données par la Région, l’amortissement se fait sur quelques années à peine.

Comment puis-je calculer la valeur R d’un matériau d’isolation? 

La valeur R ou le coefficient de transmission thermique d’une isolation est la valeur la plus utilisée pour les primes ou interventions. Pour connaître la valeur R, vous devez faire le calcul suivant : l’épaisseur du matériau d’isolation en mètre (18 cm = 0,18 m) divisé par la valeur lambda (coefficient de conductivité thermique) du matériau d’isolation comme vous pouvez le trouver sur l’emballage. Si le matériau d’isolation a une épaisseur de 0,16 m et une valeur lambda de 0,040, alors R = 0,16 : 0,040 = 4. Ce qui s’écrit 4 m²K/W.

Questions spécifiques à propos de l’isolation des murs creux

Qu’est-ce que l’isolation des murs creux?

Lors de l’isolation des murs creux, l’espace entre le parement extérieur et le mur porteur et le mur de parement extérieur de la façade est comblé avec de l’isolant. Cela limite la déperdition de chaleur de l’habitation.
On insuffle par exemple de la laine de roche (par ex. Supafil) ou des perles EPS dans l'espace creux de la façade.

Est-ce que l’isolation des murs creux est possible dans mon habitation?

Si la façade de l’habitation renferme un creux entre le mur porteur intérieur et un mur de parement extérieur, cet espace peut être isolé. Pour ce faire, les conditions suivantes doivent être respectées:

  • ce creux a une épaisseur suffisante;
  • ce creux est propre (sans déchet);
  • le mur de parement extérieur résiste au gel ;
  • les crochets qui accrochent le mur de parement au mur porteur doivent être correctement posés ;
  • le mur de parement extérieur (la façade) ne doit pas avoir été peinte avec une peinture imperméable à la vapeur d'eau.

Est-ce que la qualité de l’isolation des murs creux ne diminue pas avec le temps?

Les analyses sur place dans les habitations confirment que les murs creux qui ont été isolés dans les années 70 et 80 continuent d’assurer une bonne performance thermique après des dizaines d’années, quel que soit l’isolant utilisé à l’époque.

N’y a-t-il pas plus de risques d’humidité dans une maison dont les murs creux ont été isolés?

Grâce à l’isolation des murs creux, vous isolez mieux votre habitation et vous changez l’étanchéité à l’air des pièces de vie. La ventilation est essentielle pour éviter les problèmes d’humidité et la formation de moisissures. L’entrepreneur examinera pendant sa visite si des interventions complémentaires sont nécessaires.

L’infiltration de l’eau de pluie est-elle possible après l’isolation des murs creux?

Lors de travaux d’isolation des murs creux, des trous sont forés dans la façade extérieure. Le matériau qui est introduit est vraiment hydrofuge. L’injection en elle-même a d’ailleurs lieu par une ouverture colmatée. Après l'achèvement des travaux, le parement extérieur reste aussi à 100% séparé du mur porteur intérieur. La pluie ne mouillera donc que le parement extérieur.

Ma façade est peinte. Puis-je encore isoler mon mur?

Un remplissage complet du creux n’est possible qu’en cas d’un système suffisamment perméable à la vapeur. Si votre maison a été peinte dans le passé, nous déterminerons la perméabilité à la vapeur d'eau de la peinture présente en fonction du type de celle-ci, à l’aide d’un peintre ou d’un fabricant de peinture. Ceci peut aussi être fait à l’aide d’un test en laboratoire. Si l’avis est favorable, il sera tout à fait possible d’isoler.

Que coûte l’isolation des murs creux?

Le prix pour l’injection de flocons d’isolant varie de 18 à 25 € par m². Une habitation moyenne compte environ 100 m² de murs. Avec un prix moyen de 21 € par m² d’isolation, vous payerez donc 2 100 € pour les travaux.

Quelles sont les primes pour l’isolation des murs creux?

Pour la Région Bruxelloise, les primes sont fonction des revenus (du ménage).

Est-ce rentable d’isoler mes murs creux après coup?

Grâce aux primes et à l’épargne sur les frais de chauffage, vous aurez récupéré votre investissement en un nombre d’années limité.


Questions spécifiques à propos de l’isolation de la façade par l’extérieur

Qu’est-ce que l’isolation de la façade extérieure?

La plupart des habitations qui ont été construites avant 1960 n’ont pas de murs creux mais des murs pleins. Dans ce cas il n’est pas possible d’isoler les murs creux. 
Hormis le fait que pour isoler les murs extérieurs vous passez par l’extérieur et donc ne perdez pas de place dans l’habitation, cette technique d’isolation de la façade extérieure offre aussi d’excellents résultats.
Avec l’isolation extérieure, il est d’ailleurs plus facile de créer sur toute la façadeun « manteau » d’isolation continu. Pour ce faire, aucun détail ne peut être oublié (par exemple des pertes de chaleur au niveau des raccordements, des ponts thermiques à cause des linteaux en béton au-dessus des châssis, …)
Etant donné que l’isolation se place à l’extérieur, les murs restent aussi plus chauds en hiver. Les problèmes de condensation et les problèmes d’humidité qui y sont liés sont aussi évités. De plus, les murs peuvent donner leur chaleur progressivement quand le chauffage dans la maison diminue ou est éteint. Troisièmement, les murs qui pendant l’année ne subissent pas de grandes modifications de température, se dégradent beaucoup moins (fissures). C'est pour ces raisons qu'il sera toujours préférable de placer l'isolation de façade à l'extérieur plutôt qu'à l'intérieur lorsque c'est possible. En matière d’isolation, une nouvelle finition est mise en place à l’extérieur : du crépi ou un bardage.

Que coûte l’isolation de la façade par l’extérieur?

Il faut compter sur 100 à 150 € par m² pour une isolation avec finitions en crépi sur isolant, sans tenir compte de travaux éventuels supplémentaires (par ex. le placement d’un échafaudage). Si vous optez pour une finition de type bardage en bois, le prix sera légèrement plus élevé, jusqu’à 200 € du mètre carré tout compris.

Est-ce que l’isolation de la façade extérieure doit répondre à certaines conditions?

En Région bruxelloise, la valeur R d’une isolation de la façade extérieure doit comporter au moins 3,5 m² K/W. C’est du moins la valeur imposée pour entrer en ligne de compte pour la prime.

Quelles sont les primes pour l’isolation de la façade par l’extérieur?

En Région bruxelloise, la prime pour l’isolation de la façade par l’extérieur est fonction des revenus du ménage. A cela s’ajoute un bonus en cas d’utilisation d’un isolant dit naturel.

Est-il rentable d’isoler la façade par l’extérieur?

A terme, il est possible de récupérer ce gros investissement. Entre-temps, vous augmentez votre confort et vous augmentez la valeur de l’habitation.

 

Questions spécifiques à propos de l'isolation des murs par l'intérieur

Quand peut-on isoler les murs par l'intérieur?

Mieux vaut poser le matériau isolant à l'extérieur de la façade, mais ce n'est pas toujours possible. Par exemple, si la façade intègre des matériaux précieux ou si elle a une valeur historique comme dans une maison caractéristique à Bruges ou à Bruxelles, ou dans une ferme d'abbaye des Ardennes.
Et isoler par l'extérieur peut aussi poser des problèmes juridiques si vous empiétez sur le terrain d'autrui ou (trop loin) sur le trottoir. Dans ce cas, mieux vaut s'informer auprès de la commune. Parfois, il n'y a donc pas d'autre solution que d'essayer d'isoler les murs par l'intérieur.
Mais une analyse préalable du logement et des murs s’impose avant tout. S’ils répondent à différents critères, la technique peut être appliquée telle quelle. S'il y a des réserves pour certains aspects, il faudra d’abord régler ces problèmes avant de se risquer à appliquer la méthode.
Enfin, dans certains cas, il est totalement déconseillé d’isoler par l’intérieur. Par exemple, si les matériaux de la façade ne résistent pas au gel, ou encore si la façade a été rendue imperméable à la vapeur ou est construite en matériaux étanches à la vapeur qui empêchent l’humidité intérieure de s’échapper vers l’extérieur. En aucun cas, l’on ne peut recourir à l’isolation intérieure pour camoufler des problèmes d’humidité. Il faut d’abord identifier les causes de ces problèmes et les éliminer. Même s’il n’y a pas de problèmes d’humidité apparents, mieux vaut faire inspecter la façade. Une telle inspection doit être réalisée par un entrepreneur ou un architecte, qui pourra décider en connaissance de cause si les risques peuvent être maintenus sous contrôle. Il est aussi capital d’assurer une ventilation suffisante pour établir une ambiance saine.

Quels sont les avantages de l'isolation des murs par l'intérieur?

  • Vous conservez l’aspect extérieur.
  • Il n'y a pas besoin d’échafaudage et le travail n’est pas tributaire des conditions météorologiques.
  • Le coût est limité : 60-100 € / m².

Quels sont les inconvénients de l'isolation des murs par l'intérieur?

  • L’espace disponible diminue.
  • Il faut refaire la finition intérieure.
  • Il y a un risque accru de condensation interne dans le mur, de dégâts causés par le gel, de dilatation de la maçonnerie et de formation de salpêtre.
  • La gestion des ponts thermiques demande une attention particulière.
  • L’inertie thermique diminue, ce qui augmente les chances de forte chaleur en été et de températures trop basses en hiver.

Étanche ou perméable ?

Il existe grosso modo deux systèmes d’isolation des murs par l'intérieur.
Avec les systèmes classiques utilisant des matériaux comme la laine de verre, il est nécessaire de placer un pare-vapeur (à apposer du côté chaud). Avec du polystyrène extrudé par exemple, le matériau isolant est souvent déjà étanche à la vapeur par lui-même. Avec ces systèmes, le mur ne peut plus sécher vers l’intérieur.
D’autres systèmes permettent encore au mur de sécher vers l’intérieur. C’est notamment le cas des systèmes perméables à la vapeur, également appelés systèmes capillaires actifs. Les matériaux isolants emmagasinent provisoirement l’humidité et la rejettent ensuite à l’intérieur. Il s’agit notamment de panneaux isolants spécifiques en béton cellulaire et de panneaux en fibre de bois. On utilise parfois du silicate de calcium, principalement dans les bâtiments historiques.

Quels sont les points d'attention en cas d'une isolation des murs par l'intérieur?

Nous insistons sur certains points qui nécessitent une attention particulière.

  • Pour éviter la formation de ponts thermiques au niveau de la jonction d’un mur extérieur et d’un mur intérieur perpendiculaire, l’isolation doit recouvrir une partie de ce mur intérieur. Une distance de 60 cm est généralement suffisante. Parfois, on retire une partie du plâtre pour mettre une fine couche isolante. Dans d’autres cas, on appose sur le mur intérieur une couche d’isolant plus épaisse avec une finition, ce qui fait saillie dans la pièce.
  • L’isolation ne peut être interrompue à la rencontre de deux murs extérieurs. Par exemple, la latte verticale de support de l’isolant ne peut être placée dans le coin lui-même, mais doit l’être à plus de 20 cm. L’isolation doit également rester continue à la jonction de la façade extérieure et du sol en béton (des deux côtés du sol). À la jonction avec un plancher en bois ou une poutre en bois, l’effet de pont thermique est moindre, et une isolation continue au niveau du sol n’est généralement pas nécessaire. Mais il est néanmoins conseillé d’éviter un contact direct entre le bois et la maçonnerie, pour éviter que le bois pourrisse. C’est un point très délicat.
  • La jonction avec les portes et fenêtres doit être soignée à la perfection, ce qui n’est pas toujours évident, car il y a fort souvent trop peu de place pour l’isolation. Si l’on profite de l’occasion pour remplacer les châssis, cela facilite les choses.
  • Souvent, des prises ou des radiateurs sont fixés dans ou contre le mur extérieur, et il faut déplacer les prises et tuyaux. Il faut alors veiller à ne pas forer à travers l’isolation, pour préserver l’étanchéité à l’air et à la vapeur.

Que coûte l'isolation de la façade par l'intérieur ?

Il faut compter sur 60 à 100 € (hors TVA) par m². Beaucoup dépendra du matériau isolant utilisé ainsi que de la fintion, qu'il faudra de toute façon refaire. C'est ce qui explique le prix variable.

Quelles sont les primes pour une isolation de la façade par l'intérieur ?

En Région bruxelloise, la prime pour l’isolation de la façade par l’intérieur est fonction des revenus du ménage. A cela s’ajoute un bonus en cas d’utilisation d’un isolant dit naturel.

Est-il rentable de faire post-isoler mes murs par l'intérieur ?

Grâce aux primes et aux économies d'énergie, votre investissement dans l'isolation de votre façade par l'intérieur sera amorti. Entre-temps, vous augmentez votre confort et vous augmentez la valeur de l'habitation.

Questions spécifiques à propos de l’isolation du sol ou de la cave

Qu’est-ce que l’isolation du sol ou de la cave ?

L’isolation du sol – en-dessous du carrelage ou par le vide ventilé ou au niveau du plafond de la cave – ne permet pas seulement de faire diminuer les coûts de chauffage mais aussi d’augmenter sensiblement votre confort. Une surface de sol plus chaude fera diminuer la sensation de froid de manière substantielle.
En cas de rénovation aucune isolation n’est en principe présente en dessous du sol de l’habitation. Très souvent, il faudra tout décaisser afin de pouvoir poser une couche d’isolation.
Une habitation perd à travers un sol non isolé pose sur terre pleine, en moyenne jusqu’à 6 litres de mazout ou 6 m³ de gaz par m² par an. Quand le sol se situe au-dessus d’un vide ventilé, il est en général assez aisé de le faire isoler par le côté inférieur, pour autant que le vide ventilé soit suffisamment accessible. Concrètement, le vide ventilé doit avoir une hauteur de 80 cm dans le cadre de cette action.
Avec par exemple 9 cm de polyuréthane, il est possible de réduire les pertes de chaleur d’un facteur 6. Il est conseillé d’opter pour une épaisseur la plus épaisse possible (comme pour l’isolation de la toiture) en fonction de l’espace dont vous disposez.

Que coûte l’isolation du sol ou de la cave?

Il faut compter sur 30 à 50 € par m².

L’isolation du sol ou de la cave doit-elle répondre à certaines conditions?

En Région bruxelloise, l’isolation d’une dalle de sol doit avoir une valeur R d’au moins 2 m² K/W. En cas d’isolation du plafond de la cave ou du vide ventilé, cette valeur doit même être d’au moins 3,5 m² K/W. C’est du moins les valeurs imposées si vous voulez faire appel aux primes de la Région bruxelloise.

Quelles sont les primes pour l’isolation du sol ou de la cave?

En Région bruxelloise la prime pour l’isolation du sol ou de la cave est fonction des revenus du ménage. A cela s’ajoute un bonus si vous optez pour un isolant dit naturel. .

Est-il rentable d’isoler le sol ou la cave?

A terme, il est possible de récupérer cet investissement. Entre-temps, vous augmentez sensiblement votre confort en éliminant les rayonnement froid très désagréable au niveau des pieds, et vous augmentez la valeur de votre  habitation.

Questions spécifiques à propos du vitrage à haut rendement

Qu’est-ce que le vitrage à haut rendement?

Le vitrage à haut rendement isole deux à trois fois mieux que du double vitrage simple et jusqu’à six fois mieux que du simple vitrage. Avec le double vitrage simple, l’espace est rempli d’air ; avec du vitrage à haut rendement, l’espace est rempli avec du gaz rare (argon ou krypton). Cela limite considérablement les déperditions de chaleur, même par rapport au double vitrage. Les châssis ont aussi un impact sur les capacités d’isolation.

Puis-je placer du vitrage à haut rendement dans mon habitation?

En principe c’est toujours possible. Si l’habitation est pourvue de simple vitrage, il est indiqué d’opter directement pour du vitrage à haut rendement.
Dans certains cas, il est possible de placer le nouveau vitrage dans les châssis existants; sinon, c’est la totalité qui est remplacée (vitrage + châssis) afin de garantir un rendement optimal.

Est-ce que les châssis seront aussi remplacés?

L’entrepreneur qui viendra visiter votre habitation inspectera minutieusement les châssis. S’ils sont en bon état, il pourra uniquement enlever la vitre. En bon état signifie : ne laisse pas passer le vent et est assez solide et épais pour du vitrage à haut rendement. Si l’une de ces conditions n’est pas remplie, nous vous conseillerons de remplacer l’ensemble du vitrage et des châssis.

Est-ce que du vitrage à haut rendement augmente le risque de problèmes d’humidité dans une habitation?

En plaçant du vitrage à haut rendement, vous isolez mieux votre habitation et la circulation de l’air dans les pièces de vie change. La ventilation est pour ce faire essentielle pour éviter les problèmes d’humidité et la formation de moisissures. L’entrepreneur regardera lors de la visite si des interventions complémentaires seront nécessaires.

Quel est le prix au m²?

Il est difficile de donner un chiffre exact. En toute logique, vous payerez plus si vous faites également remplacer vos châssis. Vous recevrez de toute façon une offre sur mesure après la visite de l’entrepreneur.

Quelles sont les primes pour le vitrage à haut rendement?

En Région bruxelloise, les primes sont modulées en fonction des revenus du ménage. En cas de pose de ce vitrage superisolant dans un nouveau châssis, la valeur U du vitrage doit être de minimum 1,2 W/m²K ; en cas de pose du vitrage dans un châssis existant, la valeur U du vitrage doit être de minimum 1,1 W/m²K.
En Région bruxelloise, le remplacement des châssis peut également entrer en ligne de compte pour une prime à la rénovation.

Est-ce rentable de placer du vitrage à haut rendement?

Même avec les primes, cela prendra un certain temps avant de récupérer votre investissement. Si vous ne chauffez pas tous les locaux, le retour sur investissement sera d’autant plus long. L’orientation des fenêtres joue aussi : des fenêtres au nord fournissent le plus grand gain d’énergie et donc le temps de retour sur investissement le plus court.
Ce qui n’est pas à minimiser non plus, c’est que le placement de vitrage à haut rendement augmente le confort dans l’habitation, certainement près des fenêtres. La valeur de votre habitation augmente également, que vous vouliez la vendre ou la louer. Un investissement dans un vitrage qui isole mieux donnera aussi un meilleur certificat PEB que vous devrez présenter dans ce cas.

Questions spécifiques à propos des chaudières à condensation

Qu’est-ce qu’une chaudière à condensation?

Une chaudière à condensation est une chaudière moderne avec un haut rendement. Avec ce type de chaudière l’énergie des gaz d’évacuation est récupérée (via un échangeur de chaleur), alors qu’avec une chaudière traditionnelle cela s’échappe par la cheminée. De cette manière, le rendement d’une chaudière à condensation est 10 à 20% plus élevé que pour une chaudière traditionnelle.

Vais-je vraiment faire des économies avec une chaudière à condensation?

Oui, si l’installation est faite correctement, par un homme de métier. Le plus grand rendement sera d’ailleurs perdu si l’installation est mal réglé. De plus, nos hommes de métier calculent le rendement correct de la chaudière et déterminent la bonne température. Les nouveaux thermostats garantissent un rendement optimal.

Est-ce que mon habitation peut accueillir une chaudière à condensation?

En principe, tout le monde peut faire installer une chaudière à condensation. Si vous disposez d’un système de chauffage central avec une chaudière / un chauffe-eau au gaz, la conversion est simple. Si vous n’avez pas encore de raccordement au gaz, regardez si le gaz est disponible dans votre rue. Si vous n’avez pas de chauffage central, vous pouvez choisir de produire votre eau chaude (salle de bain ou cuisine) via une chaudière à condensation.

Dois-je adapter ma cheminée?

Il est important de savoir que les vieilles cheminées, par exemple composées de buses de 20 x 20 cm, ne sont pas appropriées pour les chaudières récentes, certainement pas quand il s’agit d’un modèle à condensation.
Les gaz d’échappement doivent être évacués via une buse avec un diamètre plus petit, qui peut être placée dans la cheminée ou autre part. Parfois on propose une sortie horizontale, assez courte, à travers la façade, mais tenez compte que cela peut être ennuyant.
Quoiqu’il en soit, l’eau de condensation produite par la chaudière à condensation doit être menée à l’égout. Il s’agit d’une quantité assez importante. S’il n’y a pas de système d’évacuation d’eau près de la chaudière à condensation, il faudra en prévoir un. Si la chaudière se trouve dans un cave en-dessous du niveau des égouts, il existe des petites pompes qui peuvent remonter l’eau de condensation.

Que coûte une chaudière à condensation?

Le prix d’une chaudière et l’installation qui y est liée varie par habitation. Cela varie aussi beaucoup selon qu’il faut uniquement placer la chaudière et les buses adéquates ou s’il faut tout remplacer.

Quelles sont les primes pour une chaudière à condensation?

En Région bruxelloise, la pose d’une chaudière gaz naturel à condensation peut entrer en ligne de compte pour une prime en fonction des revenus de votre ménage. Le secteur du gaz peut aussi octroyer une prime en cas de remplacement d’une chaudière qui a été installée avant 2000.

Est-ce rentable de placer une chaudière à condensation?

Malgré des prix d’installation divergents, en général votre investissement sera récupéré en un temps limité, grâce aux coûts de chauffage moins élevés.

Questions spécifiques à propos de la ventilation

Pourquoi ventiler ?

Insomnie, atonie, maux de tête, allergies... sont souvent la conséquence d’un air malsain. En isolant une habitation, celle-ci devient également étanché à l’air qui risque de ne pas y être suffisamment renouvelé. Cela vous rend léthargique et à la longue, altère votre santé. Il est crucial d’apporter de l’air frais et d’évacuer l’air vicié ou saturé. La ventilation est dès lors incontournable.

Quels sont les types de ventilation existants ?

Nous distinguons 4 types de systèmes : de A à D, à quelques variantes près.

Type A : ventilation naturelle

Dans cette forme de ventilation, tant l’apport d’air frais que l’évacuation de l’air vicié se font de manière naturelle, au travers d’ouvertures dans les murs. L’inconvénient ? D’importantes pertes de chaleur.

Type B : apport au moyen de ventilateurs

L’air frais est apporté dans l’habitation au moyen de ventilateurs installés le long d’ouvertures dans les pièces de vie, les chambres etc. L’air vicié doit être évacué de manière naturelle au travers d’ouvertures d’évacuation dans les pièces humides. Ce système n’est pratiquement plus appliqué.

Type C : évacuation au moyen de ventilateurs

Un système de ventilation de type C aspire l’air vicié de l’habitation via des grilles d’évacuation dans les toilettes, salles de bains, douches, rangements et cuisines. En raison de la dépression ainsi générée, l’air frais est aspiré dans l’habitation au travers de grilles dans les châssis. A l’intérieur de l’habitation, l’air est acheminé entre les pièces via des grilles dans les portes ou une ouverture en-dessous de celles-ci. La ventilation est toujours allumée.

Type C : aspiration à la demande au moyen de ventilateurs activés en fonction des besoins

Ce système est identique au précédent, exception faite que la ventilation d’évacuation est réglée en fonction des besoins plutôt que continue. Au lieu de ventiler constamment chaque pièce, vous pouvez choisir de ne ventiler que celle qui est occupée ou qui en a véritablement besoin.
La ventilation mécanique contrôlée à la demande fonctionne sur la base de capteurs qui enregistrent la concentration en CO2, l’humidité de l’air ou les mouvements. Le cas échéant, le capteur envoie un signal à l’unité de ventilation, qui adapte automatiquement la vitesse pour renouveler une quantité plus ou moins importante d’air.

Type D : ventilation double flux

La ventilation de type D est également appelée ventilation double flux. Le système repose sur la création d’un équilibre entre l’apport et l’évacuation de l’air dans l’habitation. D’une manière générale, un groupe de ventilation est prévu dans le grenier par exemple, qui assure l’évacuation de l’air vicié et l’apport d’air frais. Dans le groupe de ventilation, des ventilateurs distincts sont prévus pour l’apport et l’évacuation. L’air vicié est évacué au travers de grilles d’évacuation dans la salle de bains, la douche, la cuisine et les toilettes. En même temps, le groupe apporte de l’air frais dans les pièces comme le living, la chambre à coucher et un bureau via une canalisation reliée avec l’extérieur.
La ventilation double flux va pratiquement toujours de pair avec un appareil devant récupérer la chaleur de l’air vicié.

Dois-je apporter de l’air frais et évacuer l’air vicié dans chaque pièce ?

En théorie, c’est ce qui garantit la meilleure qualité de l’air. En pratique, cela signifierait un doublement des débits et des canaux d’air. C’est la raison pour laquelle l’air frais est généralement acheminé dans les pièces où vous séjournez le plus fréquemment (living, bureau, chambre à coucher) et l’air vicié est évacué de pièces où existe un risque d’humidité ou d’odeurs (cuisine, salle de bains, salle de repassage, toilettes...).
Au travers de portes raccourcies, de grilles de porte ou d’autres solutions, l’air passe d’une pièce en surpression (air frais) vers une pièce en dépression (air vicié), de sorte que les pièces de passage aussi sont ventilées (ex. : un hall).

Où vaut-il mieux placer les bouches de pulsion et d’extraction ?

L’air frais acheminé a bien souvent une température moins élevée que l’air ambiant dans une pièce, et est donc plus lourd. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux placer les ventilateurs en hauteur. L’air frais se mélange ainsi correctement à l’air ambiant.
Dans une chambre, on ne peut pas placer de ventilateurs à l’extrémité du lit. Placez-les au-dessus d’une fenêtre ou dans l’angle face à la porte pour assurer une bonne ventilation de toute la chambre à coucher.
Si le ventilateur de soufflage se trouve derrière un radiateur, il augmentera l’efficacité du radiateur. Il sera toutefois plus difficilement accessible pour l’entretien.
Pour l’extraction aussi, nous conseillons de placer les ventilateurs en hauteur. De préférence, placez les bouches d’évacuation près de la source d’humidité (ex. la douche) ou à un autre endroit stratégique, comme au-dessus d’un miroir, pour éviter la formation de condensation.

Puis-je parfois éteindre ma ventilation ?

C’est déconseillé. L’économie en termes de consommation électrique n’est rien face à la perte de qualité de l’air. En principe, la ventilation est uniquement éteinte lors des entretiens et en cas d’air extérieur extrêmement pollué.

Un système de ventilation génère-t-il des courants d’air ?

Un système de ventilation bien étudié fonctionne à des vitesses d’air limitées. Il ne génère ainsi aucun courant d’air. Il est néanmoins déconseillé de prévoir un apport d’air au-dessus du lit.

La ventilation est-elle source de nuisances sonores ?

La plupart des ventilations double flux fonctionnent suivant une distribution en étoile : chaque bouche de pulsion et d’extraction est reliée séparément à un caisson de répartition central de l’air. Ce qui évite les nuisances sonores.
Le bruit du ventilateur et de l’extérieur est largement compensé par le placement de silencieux.
En outre, un dimensionnement correct des gaines d’aération permet de limiter les nuisances sonores.

Ai-je intérêt à fermer mes fenêtres avec un système de ventilation ?

Qui possède un système de ventilation peut laisser les fenêtres ouvertes s’il le souhaite. Mais alors, les bénéfices d’un système de ventilation (absence de poussières, bruit, insectes...) seront perdus.

Un système de ventilation est-il hygiénique ?

Un système de ventilation est parfaitement hygiénique pour autant qu’il soit correctement installé et entretenu.

Quel est l’impact d’une hotte aspirante sur le système de ventilation ?

Les deux systèmes fonctionnent séparément. L’impact est donc limité.

Quel est l’impact d’un feu ouvert ou d’une cassette sur le système de ventilation ?

Dans une habitation traditionnelle, l’utilisation d’un feu ouvert/d’une cassette ne pose aucun problème.
Dans une habitation étanche à l’air ou dans une maison passive, un apport en air peut être nécessaire. Certains ventilateurs avec récupération de chaleur permettent de souffler davantage d’air pendant une période déterminée. Cela compense la dépression.

A quelle fréquence dois-je entretenir mon système de ventilation ?

Les filtres doivent être nettoyés régulièrement (tous les 3 mois, au moyen d’un simple aspirateur) et remplacés (tous les 12 à 18 mois), même si cela dépend du degré de pollution de l’air.
Il est fortement conseillé de procéder à un contrôle de l’ensemble de l’installation après une période de 5 à 7 ans et de faire nettoyer l’échangeur par un installateur.
Les filtres d’un système de ventilation double flux doivent être nettoyés tous les mois et remplacés tous les six mois. Les gaines de ventilation doivent être nettoyées tous les quatre ans.

Existe-t-il des primes pour le placement d’une ventilation ?

Les régions offrent parfois une prime. Informez-vous au sujet des possibilités et des modalités relatives aux systèmes de ventilation spécifiques.

En Région bruxelloise, une prime pour ventilation mécanique efficace est disponible.

En Région bruxelloise, vous pouvez parfois prétendre à une prime à la rénovation pour la ventilation des habitations (pour les maisons de minimum 30 ans).  

Quel est le coût annuel en électricité d’une ventilation double flux ?

Le coût annuel en énergie d’une installation à récupération de chaleur tourne autour de 100 € à 150 €, selon le type d’installation. S’ajoute à cela le coût d’un jeu de filtres (durée de vie normale de 12 à 18 mois).

Questions spécifiques à propos de l'humidité

Pas moins d’une maison sur cinq est confrontée à un problème d’humidité. Ce problème peut cependant être de nature diverse et variée. Il convient en premier lieu d’en déterminer la cause. Ce n’est qu’une fois un diagnostic correct établi que vous pouvez aborder le problème d’humidité (condensation, humidité ascensionnelle ou infiltrations, humidité dans la cave...) de manière appropriée.

Qu’est-ce que la condensation ?

Une personne produit de l’humidité lorsqu’elle respire et bouge. Même dans le cas d’une activité paisible, un adulte produit facilement un litre de transpiration par jour. Ajoutez à cela l’humidité libérée lors des tâches ménagères comme la cuisine et la lessive et votre habitation doit traiter chaque jour entre 10 et 20 litres d’humidité.
Dans les habitations dépourvues d’isolation ou lorsque celle-ci est posée de manière défectueuse, l’air humide va se condenser, surtout sur les surfaces les plus froides comme les fenêtres ou les surfaces en métal. Les coins sont particulièrement sensibles.
C’est dans ces endroits que les champignons et autres moisissures peuvent proliférer. Ceux-ci constituent un danger pour la santé des occupants.

Comment puis-je prévenir la condensation ?

La manière classique de ventiler en Belgique consiste à ouvrir les fenêtres. De ce fait, l’air froid rentre vite dans la maison, même lorsque la fenêtre est oscillobattante. Par temps très froid, on n’ouvre généralement plus les fenêtres, de sorte que cela sent vite le moisi à l’intérieur.
Cette solution est insuffisante. Une ventilation mécanique contrôlée correcte peut par contre prévenir la condensation et rafraîchir l’air à l’intérieur de l’habitation. Tout l’art consiste à ventiler avec le moins de pertes énergétiques possible.

Qu’est-ce que l’humidité ascensionnelle ?

L’humidité ascensionnelle se manifeste lorsque les murs « aspirent » l’eau présente dans le sol. Les pores de la maçonnerie absorbent l’eau comme une éponge.
L’humidité ascensionnelle dans les murs se reconnaît aux symptômes suivants : papier peint qui se recroqueville ou se détache, peinture qui cloque en raison de l’humidité, mur humide, plinthes qui se détachent...
L’humidité ascensionnelle peut également altérer l’isolation de votre habitation. Les murs humides pendant une certaine période peuvent à terme compromettre la stabilité de l’habitation.
L’humidité ascensionnelle entraîne souvent la formation de moisissures, cause d’allergies et d’autres désagréments.

Que puis-je faire contre l’humidité ascensionnelle ?

La solution consiste à créer une barrière. Il existe différentes méthodes à cet effet, comme indiqué dans notre dossier sur la lutte contre l’humidité

Comment s’attaquer à une cave humide ?

Le traitement de l’eau dans une cave varie selon le degré, la gravité et le type d’infiltration. La fonction finale de cette pièce et le budget disponible ont aussi leur importance.
Une technique fréquemment utilisée pour étanchéifier les caves est le cuvelage, consistant à cimenter les murs pour les rendre étanches. Ce traitement se fait en plusieurs phases, impliquant l’application de fixateurs, ciments rapides et mortiers d’imperméabilisation hydrauliques sur un support propre. Le point de jonction entre les murs et le sol - la couture naissante - nécessite une attention particulière; c’est l’endroit où l’on applique un « talon » renforcé. Le sol doit être absolument étanche. Une nouvelle dalle de sol armée est coulée si nécessaire.
Une étanchéisation de cave traditionnelle n’apporte toutefois pas toujours une solution parce que la pression souterraine de l’eau est parfois trop élevée. Dans ce cas, le drainage de la cave peut être une solution : celui-ci évacue correctement l’excédent d’eau dans la cave.

Qu’est-ce que l’infiltration ?

Il peut arriver que votre façade ne résiste pas bien à la pluie et à l’humidité parce que le mur extérieur absorbe trop d’humidité.
L’eau joue un rôle important dans l’usure des matériaux tels que les briques de façade. Joints qui se détachent, fissures dans les pierres et formation de mousse peuvent en résulter.

Que peut-on faire contre les infiltrations ?

Tout d’abord, il convient de poser le bon diagnostic, comme indiqué dans notre dossier consacré à la lutte contre l’humidité. Lorsque les joints sont endommagés (joints qui se détachent, fissures...), ceux-ci doivent tout d’abord être réparés ou rejointoyés.
Un traitement fréquemment utilisé consiste en l’application d’un produit hydrofuge qui empêche la façade d’absorber de l’eau. Un tel revêtement l’imperméabilise tout en laissant passer la vapeur.

Des primes sont-elles disponibles pour lutter contre l’humidité ?

En Région bruxelloise, vous pouvez parfois prétendre à une prime à la rénovation pour la ventilation des habitations (pour les maisons de minimum 30 ans) dans le cadre du traitement contre l’humidité.

Cela concerne la réparation et l’assèchement de murs au moyen de techniques comme l’injection de produits hydrofuges, l’insertion d’une membrane étanche dans la maçonnerie, le dégagement de murs enterrés (cimentation, pose d'un revêtement extérieur étanche et ventilé, drainage) et le placement d’un cuvelage.