Test-Achats et la Ligue des familles unissent leurs forces pour un enseignement gratuit !

Bien que l’article 24, de la Constitution belge prévoit la gratuité de l'accès à l'enseignement jusqu'à la fin de l'obligation scolaire, et que l’article 28 de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant prévoit que « les Etats rendent l’enseignement primaire gratuit pour tous », et « encouragent l’organisation de différentes formes d’enseignement secondaire, (…) les rendent ouvertes et accessibles à tout enfant, et prennent des mesures appropriées, telles que l’instauration de la gratuité de l’enseignement et l’offre d’une aide financière en cas de besoin », la réalité est malheureusement aujourd’hui toute autre :

  • l’école est loin d’être gratuite : le coût d’une année scolaire pour les fournitures, sorties, voyages, transports, et repas (par an et par enfant) s’élève à : 280 € en maternelle, 1.225 € en primaire, et pas moins de 1.550 € en secondaire ;
  • le coût du matériel scolaire, en particulier dans l’enseignement technique et professionnel ainsi que dans les disciplines artistiques, s’avère très élevé;
  • de nombreux voyages scolaires très couteux et sans intérêt pédagogique sont organisés ;
  • les frais scolaires ne sont pas demandés seulement en début d’année mais tout au long de l’année ;
  • les grandes différences dans la contribution demandée aux parents a pour conséquence que les élèves avec des moyens financiers limités ne peuvent pas choisir leur école librement ;
  • les impacts de la non-gratuité sont très lourds pour de nombreuses familles.

Test-Achats et la Ligue des Familles demandent que tout soit mis en œuvre pour aller vers un enseignement réellement gratuit pour les familles. En Flandre, c’est déjà le cas en ce qui concerne l’enseignement maternel et primaire. Un décret interdit de demander des frais aux parents pour le matériel lié aux apprentissages : cahiers, manuels et matériel d’écriture. Les organisations demandent que cela soit étendu à l’enseignement secondaire. Du côté francophone, un décret interdit aux écoles de demander certains frais aux parents, mais la liste des frais interdits ne permet pas de garantir un accès gratuit à l’école, loin de là. Par ailleurs, de nombreuses écoles continuent à facturer des frais interdits, sans que les parents n’en soient informés ou n’osent s’y opposer.

Test-Achats et la Ligue des Familles veulent que chaque enfant se voit offrir les mêmes chances de réussite que son voisin, et ont pour cela décidé d’unir leurs forces. Les organisations demandent que :

  • la gratuité de l’enseignement soit effectivement garantie, d’abord dans toutes les écoles maternelles, puis primaires et ensuite secondaires ;
  • le matériel et les supports liés aux apprentissages, dans l’enseignement général, technique, professionnel et dans les disciplines artistiques, soient mis à disposition gratuitement des élèves ;
  • les activités extra-scolaires liées à un contenu pédagogique soient gratuites ;
  • un plafond soit fixé pour les voyages scolaires ;
  • des tarifs en fonction des revenus soient instaurés pour l’accueil avant et après l’école ainsi que pour les repas à l’école.

Signez la pétition sur www.marentreescolaire.be !

Nous utilisons des cookies sur notre site web. En utilisant notre site web, vous acceptez la présente Politique et consentez à l’utilisation de cookies conformément aux conditions décrites.

× Accepter    informations →