Vélos

Votre (nouveau) vélo a-t-il le droit de rouler ?

Partager sur

Un vélo doit répondre à différentes obligations légales: il doit avoir une sonnette, un éclairage, des catadioptres… Cela semble aller de soi, mais ces éléments ne sont pas toujours présents sur certains nouveaux vélos, souvent achetés sur internet.

Sans doute n’y prêtez-vous guère attention quand vous roulez à vélo, mais votre deux-roues doit répondre à certaines obligations légales. Celles-ci concernent surtout votre propre sécurité et celle des autres usagers.

Qu’est-ce qui est obligatoire ?

Ces obligations visent surtout à ce que vous soyez suffisamment visible et audible et à ce que vous puissiez freiner à temps.

  • Une sonnette audible à 20 mètres ;
  • Un feu blanc ou jaune à l’avant et rouge à l’arrière (il peut être permanent ou clignotant, et peut être fixé sur le vélo ou porté par le cycliste). Les feux doivent être visibles à une distance de 200 mètres) ;
  • Le vélo doit désormais être également équipé d’un catadioptre blanc à l’avant, rectangulaire ou trapézoïdal, éventuellement intégré dans le feu avant ;
  • Il doit posséder un catadioptre rouge à l’arrière, également rectangulaire ou trapézoïdal, éventuellement intégré dans le feu arrière ;
  • Chaque roue doit obligatoirement porter au moins deux catadioptres jaunes ou orange et/ou des bandes réfléchissantes sur les flancs des pneus ;
  • Les pédales doivent porter des catadioptres jaunes ou orange ;
  • Le vélo doit avoir des freins aux deux roues.

Les vélos de course, les VTT et les vélos d’enfant font l’objet de différentes exceptions. Et certains éléments sont également conseillés ou interdits aux cyclistes. Qu’est-ce qui est interdit, et que vaut-il mieux faire? Voyez notre dossier.

Attention aux achats sur internet

Le coronavirus a ramené beaucoup de gens au vélo. Comme les marchands de vélo ne parviennent plus toujours à répondre à la demande, et comme les magasins en ligne connaissent de toute manière un succès croissant, les achats de vélo sur internet sont en constante augmentation. Mais nous avons noté que les vélos vendus en ligne ne sont pas toujours entièrement conformes à la loi.

“Nous avons récemment testé une série d’e-bikes du segment sportif, plus “tendance”, par exemple des modèles de Cowboy et VanMoof”, rapporte notre expert mobilité Steve Mestdagh, “pour constater régulièrement que ces vélos ne sont légalement pas en ordre. Ils n’ont quasi jamais de sonnette, remplacée par une sorte de klaxon actionné avec un bouton sur le guidon. Des catadioptres font également parfois défaut.”

Souvent, on renonce à ces éléments car ils ne correspondent pas au design épuré de ce type de vélos. “Nous n’avons rien contre ce design, mais les fabricants doivent aussi veiller à ce que leurs vélos répondent aux règles légales”, souligne Mestdagh. “Souvent, le vélo est quand même accompagné d’un kit avec les accessoires requis. Ils sont censés être installés sur le vélo, mais leur qualité n’est pas toujours fameuse, et ils déparent donc quelque peu les lignes de la machine.”

Voyez les avantages et les inconvénients de ces engins dans notre dossier sur les vélos de ville électriques.

Mais ces vélos de ville tendance ne sont pas les seuls à qui certains éléments obligatoires font défaut. Au moment d’acheter un vélo en ligne, quel qu’il soit, mieux vaut vérifier s’il est complètement équipé.

Louez un vélo électrique à partir de 96€/mois

Partez en balade le cœur léger grâce à un forfait mensuel tout compris : assurance, entretien et réparation.

Batavus-finez-E-go-power

Batavus Finez E-go power 73

à partir de 114 €

Plus d'infos
Koga-pace-b10

Koga Pace B10 81

à partir de 169 €

Plus d'infos
Sparta-d-rule-m8b

Sparta d-rule m8tB 81

à partir de 113 €

Plus d'infos

Commentaire

Tout sur les vélos

Vous envisagez le vélo électrique ? Consultez nos tests ou lisez nos enquêtes sur les casques, la sécurité, etc.

Plus d'infos...