Autos

Au volant, protégez vos données personnelles

Partager sur

Quand une voiture est revendue sur le marché de l’occasion, elle conserve les données des smartphones qui y ont été connectés, ainsi que d’autres informations. Ces données peuvent-elles être aisément effacées ? C’est loin d’être toujours le cas. En attendant que les constructeurs prennent les choses au sérieux, assurez-vous de protéger vos données autant que possible.

On pense à effacer ses données avant de revendre son smartphone, mais a-t-on ce réflexe en vendant sa voiture ? Si le véhicule peut se connecter à un smartphone, il en recueille des données potentiellement sensibles, qu’il risque de garder en mémoire. Mieux vaut donc les supprimer. Mais est-ce facile à faire ?

Loin d’être une évidence

Notre récente enquête menée en collaboration avec l’association des automobilistes allemands, l’ADAC, montre que l’effacement des données nécessite au minimum 4 étapes (chez Opel) mais qu’il peut s’avérer bien plus complexe (notamment chez Nissan). En comparant 11 voitures de différentes marques, notre étude prouve que, même dans le cas de voitures partagées ou de véhicules de location, la suppression des données n’est pas évidente et nécessite de naviguer dans des menus peu familiers à la plupart des utilisateurs. Qui plus est, vous êtes désigné comme responsable de l’intégrité de vos données dans presque tous les cas de figure.

Quel type de données ?

Les données partagées avec le véhicule peuvent être des informations de contact (notamment des adresses) mais aussi de connexion à des services en ligne (comme Spotify). Peu d’utilisateurs pensent à se déconnecter de ces services avant de rendre ou revendre leur voiture. Bon nombre de modèles récents permettent également de personnaliser le véhicule par le biais de comptes d’utilisateurs, qui peuvent inclure des données personnelles comme l’adresse du domicile. Le GPS intégré est capable d’enregistrer la dernière destination de l’utilisateur, une fonctionnalité potentiellement très intrusive, qui sert d’ailleurs d’intrigue dans des films ou séries télévisées. En outre, il arrive souvent que les données soient automatiquement transmises aux serveurs du constructeur automobile, ce qui pose d’évidents problèmes de confidentialité.

Dévoilez-en le moins possible

La règle d’or est la suivante : dans le cas d’un véhicule de prêt ou de location, évitez de dévoiler trop d’informations sur vous-même. N’établissez pas de profil personnalisé et prenez le temps d’effacer vos données d’utilisateur avant de rendre la voiture. C’est également vrai s’il s’agit de votre propre véhicule et que vous êtes sur le point de le vendre. Si vous vous êtes contenté de connecter votre smartphone à la voiture, il suffit de supprimer cette connexion. Si vous avez modifié des paramètres directement dans le système informatique de la voiture, vous devez réinitialiser celui-ci aux paramètres d’usine. A noter que les véhicules de Renault et Honda permettent de refuser automatiquement les demandes de géolocalisation d’autres services. Chez Audi et Mercedes, on peut aussi créer un profil d’invité qui aura le même effet.

Ce que les constructeurs doivent faire

Nous avons établi une série d’exigences claires et pratiques à l’adresse des constructeurs automobiles. Par exemple, la suppression des données devrait figurer dans la liste des choses à vérifier avant de revendre sa voiture auprès d’un garage ou un concessionnaire. Il va de soi que les instructions devraient être fournies et faciles à suivre. Quant aux voitures partagées ou de location, elles devraient être systématiquement remises à zéro après chaque utilisation. D’autre part, le transfert automatique d’informations depuis un smartphone jusqu’aux serveurs du constructeur ne devrait tout simplement pas avoir lieu. A l’ère du Règlement européen pour la protection des données (RGPD), il semble tout aussi évident que le constructeur devrait être contraint de fournir une liste complète des données transférées et utilisées. Cette liste devrait être accessible avant l’achat ou la location du véhicule.

Ce que vous pouvez faire vous-même

En attendant que les différents acteurs du secteur automobile prennent la suppression des données plus au sérieux, vous pouvez prendre des mesures vous-même afin de réduire les risques. • Avant de revendre ou rendre un véhicule, supprimez les identifiants de connexion à votre smartphone (dans un menu comme Téléphone, Bluetooth ou Paramètres de l’appareil). Effacez les dernières destinations dans le GPS et tout autre réglage personnel, comme un compte d’utilisateur personnalisé. • A l’achat d’un véhicule d’occasion, demandez au vendeur de remettre à zéro les réglages du système et d’effacer les comptes d’utilisateurs. • Dans la mesure du possible, refusez que le véhicule garde en mémoire des données du smartphone connecté. • Si vous utilisez un service en ligne comme Spotify, déconnectez-vous de celui-ci et vérifiez que vos identifiants ne sont pas gardés en mémoire.

"Ce que je trouve le plus rassurant avec Private Lease ? C’est que tout est compris."

FIAT 500 Star 1.0 Hybrid 70

FIAT 500 STAR 1.0 Hybrid 70

à partir de 234 €

Plus d'infos
Hyundai i10 1.0 Comfort

Hyundai i10 1.0 Comfort

à partir de 335 €

Plus d'infos
Kia Picanto MUST 1.0 ISG

Kia Picanto MUST 1.0T ISG

à partir de 195 €

Plus d'infos

Commentaire

Tout sur les autos

Toutes les informations dont vous avez besoin pour choisir la voiture qui vous convient le mieux.

Plus d'infos...