Autos

Encore des bons résultats de voitures diesel au test d’émissions

Partager sur

En moyenne, les émissions sont largement au-dessous de la norme Euro-6. Ce n’est qu’au démarrage à froid qu’un nombre réduit de voitures dépassent cette moyenne.

Nous avons mesuré, avec les programmes de Green NCAP et le test d’émissions de notre labo automobile, les émissions de NOX (oxydes d’azote) d’une série de voitures diesel récentes. Ces deux programmes poursuivent le même objectif, qui consiste essentiellement à tester les voitures de manière à la fois plus sévère, plus détaillée et dans des conditions plus réalistes. La plupart des modèles ont d’excellents résultats.

Seul problème: le démarrage à froid

Ce test a examiné une quinzaine de modèles, allant de l’Opel Zafira à la Mercedes classe C et la BMW X1, en passant par la Dacia Duster et la Peugeot 3008. Tous les modèles étaient équipés d’un moteur Euro 6d ou 6d-TEMP. Selon ces normes, les voitures ne devraient pas pouvoir émettre plus de 80 milligrammes de NOX par km. Ce test a mesuré les émissions dans différentes circonstances : lors d’un démarrage à froid à des températures de respectivement 14°C et -7°C, avec le moteur chaud et sur autoroute. Pour ces derniers tests, comme d’ailleurs pour le démarrage à froid, les émissions sont restées largement sous la limite. Avec le moteur chaud, la moyenne ne dépasse pas 15 mg de NOx par km. Sur autoroute, les émissions moyennes sont de 60 mg. Ce n’est qu’au démarrage à (très) froid par -7 ° C que les émissions grimpent à 101 mg par km en moyenne, mais ces conditions sont plutôt exceptionnelles chez nous.

Grandes différences entre les modèles

Mais ces chiffres dissimulent de fortes différences. Le meilleur score est à l’actif de la BMW X1 18d xdrive, avec à peine 2 mg de NOx pour un démarrage à chaud, et pas plus de 19 g pour un démarrage à (très) froid. Les résultats sont excellents également pour les BMW 320 série 3, les Mercedes classe C 220d 9G-T et 250d 9G-T, la Skoda Octavia 2.0 TDI, la Seat Leon 2.0 TDI et la Volvo XC60 D4.

A l’autre bout de l’échelle, on trouve la Peugeot 3008 1.5 BlueHDI avec d’importantes émissions de quelque 150 mg, tant sur autoroute que par démarrage à froid. Pour la Mercedes classe A 180 d, ces chiffres montent jusqu’à 200 mg, et les émissions de la Kia Sportage 1.6 CRDi 136 atteignent 225 mg sur autoroute et pas moins de 352 mg par km pour un démarrage par temps très froid.

Simple ou double catalyseur

“Beaucoup dépend du système RCS (réduction catalytique sélective) dont la voiture est équipée”, explique notre expert mobilité Steve Mestdagh. “Souvent, un système simple ne parvient à limiter les concentrations de NOx qu’à vitesse modérée et quand le moteur est bien chaud, mais pas lors d’un démarrage à froid ou à haute vitesse, sur autoroute par exemple.” Un système double est préférable. “La première partie capte les émissions à basse température, et l’autre s’occupe des grandes quantités de NOx à haute vitesse.”

Lors du test sur route, nous avons constaté que les émissions moyennes de NOx restent sous la limite des 80 milligrammes par km dans tous les scénarios. Toutefois, avec un style de conduite ‘sportif’, on voit ces émissions dépasser les 100 milligrammes par km avec la Dacia Duster Blue dCi 115 2WD, la Jeep Renegade1.6 Multijet et la Kia Sportage 1.6 CRDi 136, et même les 300 milligrammes avec la Ford Kuga 2.0 EcoBlueHybrid.

“Le diesel reste une solution”

Les résultats pour les émissions de NOX confirment ce que nous écrivions dès 2019, à savoir que le diesel n’est pas encore dépassé en tants que carburant automobile. “A l’époque déjà, nous avions constaté une baisse remarquable des émissions des voitures diesel, tant pour le CO2 que pour les NOx(toutes les autres émissions sont également sous contrôle) et cette tendance se confirme, surtout avec la nouvelle norme Euro-7”, fait valoir Steve. Pour notre expert, le diesel a donc encore toujours sa place dans le parc automobile actuel. “Après le Dieselgate, on a vu les ventes de voitures à essence s’envoler. Conjointement avec l’explosion du marché des SUV, cela a provoqué une nouvelle augmentation des émissions de CO2. Les voitures diesel récentes démontrent qu’elles peuvent contribuer à une baisse des émissions, et qu’elles peuvent aussi circuler sans problème dans les zones à basses émissions. C’est donc une évolution positive.”

Les émissions dépendent du conducteur

Les émissions d’une voiture n’en sont pas moins largement influencées par la personne derrière le volant et le style de conduite. Notre plateforme MILE21 vous permet de suivre facilement votre consommation. Vous y trouverez également une série d’astuces pour consommer moins, et vous découvrirez les voitures les plus sobres.

Notre comparateur vous présente tous les résultats de plus de 250 voitures que nous avons testées.

"Ce que je trouve le plus rassurant avec Private Lease ? C’est que tout est compris."

FIAT 500 Star 1.0 Hybrid 70

FIAT 500 STAR 1.0 Hybrid 70

à partir de 234 €

Plus d'infos
Hyundai i10 1.0 Comfort

Hyundai i10 1.0 Comfort

à partir de 335 €

Plus d'infos
Kia Picanto MUST 1.0 ISG

Kia Picanto MUST 1.0T ISG

à partir de 195 €

Plus d'infos

Commentaire

Tout sur les autos

Toutes les informations dont vous avez besoin pour choisir la voiture qui vous convient le mieux.

Plus d'infos...