Autos

EV Belgium réagit au "Challenge de Test Achats" entre Ostende et le Signal de Botrange

Partager sur

Comment se comporte une voiture électrique si vous êtes un conducteur "expérimenté" ? EV Belgique a refait le test, après notre propre expérience qui ne s’était pas déroulée sans problèmes.

Le calme serait-il revenu au Signal de Botrange entre-temps ? Ces dernières semaines, l’endroit a été fort fréquenté en raison du "Challenge Test Achats". Les conducteurs de voitures électriques de tout le pays voulaient en effet montrer qu'ils pouvaient aller d'Ostende jusqu’aux Hautes Fagnes en quelques heures, ce que nous n'avons pas réussi à faire parce que nous avons commis des erreurs de débutant, ce qui était aussi l'intention de notre projet.

EV Belgium est une communauté de conducteurs de voitures électriques. Vous pouvez lire ci-dessous comment s'est déroulé leur voyage. Le texte est écrit par Geert Ponet, l’un des participants d’EV Belgium à ce périple entre Ostende et Botrange.

Le défi

Il pleut à verse, il fait froid et il souffle un fort vent de sud-ouest de 50 km/h quand je retire de ma voiture la prise de la borne de recharge. La batterie est chargée à près de 80 %, largement assez pour rejoindre Ostende. Car aujourd’hui, je vais relever le défi lancé par Test Achats dans son article du mois de mars: relier Ostende et le point culminant de la Belgique, le signal de Botrange. A mon grand étonnement, il leur avait fallu deux jours, avec la même voiture que la mienne. Sur internet également, cet étonnement est partagé par une série de gens sur la page Facebook de l’EV Belgium Community, sur quoi il a été assez vite décidé de refaire le voyage avec une variété de voitures électriques. Cela va de la toute petite Renault Zoë 40 aux Tesla 3 et X en passant par la Kia e-Niro, la Nissan Leaf, l’Opel Ampera, la VW ID3, la Mercedes EQC, et, bien sur, la Polestar 2. Un éventail de prix et de dimensions de la batterie, donc. Au Total, 11 voitures feront le test.

Ostende, niveau de la mer, 8h30

Vers huit heures et demie, j’arrive à la station de recharge Fastned d’Ostende. La consommation a été supérieure à la normale, à cause du fort vent de face que j’ai dû affronter en continu. Il me reste quand même 22 % de batterie, 8 % de moins qu’estimé au départ. Ce n’est pas un problème en soi, puisque je suis passé devant plusieurs stations de recharge rapide. Mais je n’en ai pas eu besoin. Contrairement au journaliste de Test Achats, je n’ai eu aucun problème à lancer la recharge. Au contraire même, Fastned reconnaît ma voiture de la fois précédente et l’a liée à mon compte. Cela ne posera d’ailleurs aucun problème pour les autres voitures participantes.

Au bout de trois quarts d’heure, j’en suis à 95 %, plus qu’il n’en faut en principe. Mais j’étais bien à temps, et personne d’autre n’avait besoin de ma prise. Une batterie pleine devrait suffire à atteindre le point final, mais je décide quand même de recharger d’abord à Bierset, pour qu’il me reste encore assez pour effectuer une partie du chemin de retour avant de devoir recharger à nouveau. En effet, il n’y a pas (encore) de lieux de recharge disponibles aux environs de la destination.

Il est 10h30 environ quand le cortège se met en route. Chacun fera le voyage à son propre rythme et selon ses propres intuitions, pour comparer ensuite les chiffres entre eux. On note que personne n’a jugé bon de prévoir une nuitée, la confiance est grande.

Maintenant que le vent est essentiellement de côté, la consommation baisse sensiblement. Je passe Tronchiennes avec une charge à 77 %, et Wetteren avec encore 69 %. C’est là que le journaliste avait choisi de recharger. Bizarre, jusqu’à ce qu’une lecture attentive de l’article révèle qu’il avait d’abord été rouler dans les dunes pour prendre des photos. C’est sans doute pour cela qu’il ne lui restait plus que 51 % à cet endroit.

Il est midi quand je passe la sortie Louvain. C’est là que le journaliste avait décidé de terminer la journée et de passer la nuit à l’hôtel. Je jette un coup d’œil sur le tableau de bord : je suis encore chargé à 55 %, et je poursuis allègrement ma route. La frontière linguistique me fait signe.

Bierset, 13h, 160 mètres au-dessus du niveau de la mer

La batterie est encore chargée à 22 % quand j’entre dans la station Ionity de Bierset. Assez vite, je retrouve la compagnie d’une partie du groupe qui a suivi la même stratégie, et ma Polestar se recharge en toute fraternité (ou sororité) aux côtés d’une Kia e-Niro, d’une Opel Ampera et de la seconde Polestar. Un quart d’heure plus tard, je retire la prise. La voiture a chargé 24 kWh, et la batterie est à 60 %. J’ai maintenant largement assez pour atteindre l’objectif final et faire une partie du retour, et je décide de repartir.

Signal de Botrange, un peu après 14h, 694m au-dessus du niveau de la mer

Le vent souffle fort sur le parking où nous nous rassemblons. Pendant la petite heure passée à attendre que tout le monde soit arrivé, nous avons droit successivement à de la grêle, de la neige et du soleil. Hélas, le restaurant local est fermé, Covid-19 oblige, et nous devons renoncer au plaisir d’un bon chocolat chaud. Les Tesla ont été les premières à arriver. Leurs conducteurs avaient choisi de rejoindre le parking avant de chercher un Supercharger. Leur batterie et leur consommation le leur permettent largement. A trois heures, c’est l’arrivée de la dernière voiture, la Nissan Leaf. Son conducteur avait choisi de s’arrêter d’abord à une borne de recharge de Lidl, et il a dû attendre un certain temps. Ces chargeurs sont moins rapides que les Ionity et les Fastned de ce monde, mais ils sont en revanche gratuits.

Nous faisons nos adieux, regagnons rapidement la chaleur de notre voiture et reprenons le chemin de retour. Je note que les 33 % dont je disposais à l’arrivée s’affichent encore assez longtemps à l’écran. En effet, les nombreuses descentes font que la voiture se recharge surtout, et je ne consomme quasi aucun ampère. Ce n’est que quand je remonte sur l’autoroute que la charge de la batterie va recommencer à baisser. Quand, après 40 km, j’atteins la station Ionity de Tignée, la batterie est encore chargée à 22 %. Une petite demi-heure plus tard, le temps aussi d’un café et d’une visite aux toilettes, je reprends à nouveau la route. La voiture a rechargé 40 kWh, le compteur indique 74 % et, selon le Google Maps du bord, il devrait encore me rester 20 % à mon arrivée à la maison. Largement assez, donc.

Il est clair qu’une voiture électrique convient parfaitement pour de longs trajets, quelle que soit la taille et le prix d’achat de la voiture. La majorité des participants a roulé ce jour-là plus de 500 km, sans devoir chercher en vain un chargeur rapide ou se mettre en quête d’un hébergement. Test Achats explique lui-même, dans la communication consécutive à son article, qu’il s’agissait surtout pour lui d’examiner la situation des lieux de recharge en Belgique, et de montrer qu’il est difficile à ses abonnés de s’y retrouver dans les applis, les cartes de recharge et les planificateurs d’itinéraire. Ce que je peux parfaitement comprendre, mais la manière dont l’article est rédigé donne l’impression qu’une voiture électrique ne convient que pour de courts trajets. C’est manifestement inexact. Il apparaît également aujourd’hui que la plupart des gens n’utilisent qu’une seule appli pour planifier leur itinéraire, et que la plupart rechargent surtout à leur domicile parce que cela couvre leurs besoins quotidiens, et que c’est généralement moins cher qu’en cours de route. Il est vrai qu’il existe beaucoup de cartes de recharge différentes, et que les tarifs sont souvent difficilement comparables. Ne serait-il pas préférable que Test Achats s’intéresse à cela, comme il l‘a déjà fait pour les tarifs de l’énergie et des télécommunications?

Lisez ici l'article d'opinion de Frank Demets, rédacteur en chef de Test Achats, sur les erreurs de débutant et le changement d'état d'esprit dont il a dû faire preuve après avoir acheté une voiture électrique.

"Ce que je trouve le plus rassurant avec Private Lease ? C’est que tout est compris."

FIAT 500 Star 1.0 Hybrid 70

FIAT 500 STAR 1.0 Hybrid 70

à partir de 234 €

Plus d'infos
Hyundai i10 1.0 Comfort

Hyundai i10 1.0 Comfort

à partir de 335 €

Plus d'infos
Kia Picanto MUST 1.0 ISG

Kia Picanto MUST 1.0T ISG

à partir de 195 €

Plus d'infos

Commentaire

Tout sur les autos

Toutes les informations dont vous avez besoin pour choisir la voiture qui vous convient le mieux.

Plus d'infos...