Autos

Le Dieselgate a 5 ans, et toujours pas l'ombre d'un euro pour la Belgique

Partager sur

Il y a 5 ans exactement, le monde découvrait avec stupeur que Volkswagen falsifiait les données des tests concernant ses émissions polluantes. Au jour d'aujourd'hui, notre demande d'indemnisation des propriétaires de voitures VW auprès du constructeur automobile allemand demeure lettre morte.

Il y a cinq ans, éclatait l'affaire dite du « Dieselgate ». Sale anniversaire... A ce jour, les propriétaires belges de modèles de véhicules concernés par le scandale n'ont toujours pas reçu la moindre compensation de Volkswagen. Pourtant, dans d'autres pays, dont l'Allemagne, de telles compensations ont bel et bien été versées.

Tricherie sur le banc d'essai

Le Dieselgate, qu'est-ce encore ? Bref rappel des faits.

En 2015, Volkswagen est publiquement voué aux gémonies après qu'il apparaît que le constructeur a falsifié les données sur les émissions polluantes de millions de véhicules diesel pendant des années, trompant des milliers de consommateurs. Comment ? Pendant certains tests, un logiciel intégré permettait de s'assurer que les émissions d'oxyde d'azote des modèles VW étaient nettement inférieures à celles des voitures réellement en circulation.

Test Achats a entamé des négociations avec Volkswagen pour s'assurer que les propriétaires belges des modèles VW concernés seraient indemnisés pour les dommages subis. « Nous avons entamé une action collective en justice dès 2016 », rappelle Ivo Mechels, CEO de Test Achats.

Deux poids, deux mesures

Nous avons demandé, à trois reprises, au nom des milliers de victimes belges, de conclure un règlement à l'amiable.

Toutefois, en juillet de cette année, Volkswagen a annoncé que les voitures équipées du logiciel de triche fonctionnaient bien, donc qu'il n'y avait pas de perte de valeur. Et donc pas de compensation. Et ce, malgré le fait qu'en Allemagne, la propre nation du constructeur automobile, jusqu'à 830 millions d'euros ont été mis sur la table pour payer des dommages et intérêts. Des dommages allant parfois jusqu'à 6 257 euros ont été versés à 260 000 propriétaires lésés. Un tel règlement à l'amiable a également été conclu aux États-Unis, ainsi qu'en Australie. On se moque clairement des milliers de clients européens non-allemands.

L'attitude de Volkswagen est une gifle pour les clients belges. Il est pour nous inacceptable que le fabricant applique ainsi deux poids, deux mesures. Même cinq ans plus tard, nous continuons de nous battre pour que chaque victime belge du Dieselgate puisse enfin être indemnisée.

Notre dossier complet sur le dieselgate

Et si vous louiez votre nouvelle voiture ?

Finis les soucis de location long terme. Optez pour une formule à partir de 199€/mois

FIAT 500 1.0 Hybrid Lounge
FIAT 500 1.0 Hybrid Lounge

à partir de 199€

Plus d'infos
Hyundai i10 1.0 Comfort
Hyundai i10 1.0 Comfort

à partir de 260€

Plus d'infos
Ford Fiesta 1.0i EcoBoost Connected
Ford Fiesta 1.0i EcoBoost Connected

à partir de 246€

Plus d'infos

Commentaire

Tout sur les autos

Toutes les informations dont vous avez besoin pour choisir la voiture qui vous convient le mieux.

Plus d'infos...