Autos

Volkswagen ID.3 : il n’y a pas que la technique

Partager sur

Avec l’avènement de l’ID.3 s’ouvre une nouvelle ère, à propulsion électrique. Mais, quand on paie sa voiture plus de 35 0000 €, on veut aussi en avoir pour son argent quand on y prend place.

Le lancement de la Volkswagen ID.3 avait suscité beaucoup d’attentes. Elle est censée s’inscrire dans la lignée de modèles mythiques comme la Coccinelle et la Golf. L’ID.3 a commencé par réussir brillamment les incontournables crash-tests. Mais comment se comporte-t-elle?

Pas prématurée

L’ID.3 a été développée à partir d’une feuille blanche par les ingénieurs de Wolfsburg. Elle n’est donc pas le résultat de l’électrification d’un modèle existant à moteur thermique : elle a un châssis tout neuf, de même que son moteur électrique. Et elle n’a pas non plus été construite dans la précipitation. La propulsion arrière assure un comportement très agréable et tout en souplesse. L’ID.3 est en outre facile à conduire et à manœuvrer, avec un rayon de braquage d’un peu plus de 10 mètres.

La consommation de 19,3 kWh aux 100 km est bien maîtrisée également même si, par temps froid, l’autonomie descend sous les 300 km. Mais, pour les déplacements quotidiens, cela reste largement suffisant. En outre, vous pouvez faire varier le mode de récupération d’énergie en fonction de l’état de la circulation, ce qui fonctionne parfaitement et améliore la performance énergétique.

Déception au volant

On se réjouit évidemment de constater que l’ID.3 roule bien sans beaucoup consommer. Mais ces performances perdent beaucoup de leur éclat quand on s’installe derrière le volant. En découvrant un tout nouveau modèle qui explore une nouvelle ère, le conducteur espère éprouver en même temps une sensation particulière. Et c’est très loin d’être le cas quand il constate que l’habitacle est habillé d’un matériau assez bon marché et d’une finition médiocre. Les boutons au volant et sur la console centrale nous ont également paru peu pratiques. L’éclairage intérieur et extérieur, à la fois agréable et efficace, compense certes un peu cela, mais pas suffisamment. La passion mise dans l’élaboration du train propulseur n’a pas trouvé de prolongement ici. Dommage.

A cela s’ajoute le fait que l’électronique de la voiture que nous avons essayée n’était pas au point : problème avec l’ordinateur de bord, puis avec le chauffage, puis avec le mode de conduite… L’info affichée sur les écrans est également à revoir. Reste donc à attendre que VW remplisse sa promesse d’améliorer bientôt les choses avec une importante mise à niveau qui rendra le système plus stable et plus fiable.

Positif, sous conditions

La VW ID.3 est sûre, facile à conduire et sobre. En soi, cela en fait une bonne voiture. Mais elle coûte plus de 35 000 € et, pour ce prix, on aimerait quand même en avoir un peu plus. Attendons de voir à quelle échéance viendra sa mise à niveau et à quoi elle ressemblera.

Si vous recherchez vous-même une voiture (électrique), notre comparateur vous propose les résultats des tests de plus 200 voitures.

Louez votre nouvelle voiture en toute sérénité

Optez pour une formule Private Lease, à partir de 199 € par mois

FIAT 500 Star 1.0 Hybrid 70

FIAT 500 STAR 1.0 Hybrid 70

à partir de 234 €

Plus d'infos
Hyundai i10 1.0 Comfort

Hyundai i10 1.0 Comfort

à partir de 335 €

Plus d'infos
Kia Stonic More 1.0T ISG 100PK

Kia Stonic MORE 1.0T ISG 100PK

à partir de 270 €

Plus d'infos

Commentaire

Tout sur les autos

Toutes les informations dont vous avez besoin pour choisir la voiture qui vous convient le mieux.

Plus d'infos...