Dossier

Calories dans le vin: pas une mince affaire

10 janvier 2018
calories dans vin

10 janvier 2018
Après les agapes des fêtes, le retour sur la balance peut s’avérer contrariant. C’est le moment des bonnes résolutions! Inutile de rappeler que l’alcool n’est pas bon pour la ligne. Mais l’on sous-estime bien souvent la quantité de calories que contient un verre d’alcool.

Il n’est pas rare d’entendre qu’un verre de bière correspond, en termes de calories, à une tartine de pain complet avec du fromage. Même si ce n’est pas aussi précis pour chaque sorte de bière - les bières spéciales contiennent en effet plus de calories - il existe à tout le moins une règle d’or bien pratique lorsque vous vous trouvez en terrasse et que vous souhaitez connaître approximativement le nombre de calories. Lorsqu’il s’agit d’un vin, il est plus difficile de se faire une idée précise du nombre de calories contenues dans le verre.

Pas indiqué sur l’étiquette

Déterminer le nombre précis de calories contenues dans un verre de vin n’est pas une mince affaire. Cela ne figure pas sur l’étiquette de la bouteille. 

Même si l’indication de la valeur nutritionnelle est obligatoire depuis fin 2014 pour la plupart des denrées alimentaires, le vin et d’autres boissons alcoolisées échappent à cette obligation. En 2015, le Parlement européen a adopté une résolution relative à la mention obligatoire des calories sur les boissons alcoolisées, mais avant que cette résolution ne soit effectivement traduite dans la législation, plusieurs années se sont entre-temps écoulées. Le vin et les autres boissons alcoolisées ne doivent par conséquent pas mentionner le nombre de calories et de sucres contenus par 100 ml. Néanmoins, ils jouent un rôle non négligeable dans l’apport de calories. 

Sur différents sites liés à la santé, vous trouverez des informations sur la quantité de calories des différentes boissons alcoolisées. Nous vous en fournissons un résumé dans le tableau ci-dessous.
 
Type de boisson dans verre standard avec exemple

kilocal.

Bière (250ml)


Pils

110

Bière avec min 7% d'alcool

160

Vin (100 ml)





Vin blanc sec

67

Vin blanc moelleux

96

Vin rouge

82

Rosé

71

Vin mousseux

75

Longdrink (250ml)


Gin tonic

120

Bacardi coca

140

Spiritueux (35 ml)


Whisky

85

Cognac

80

Aperitif (50 ml)


Martini

120

Porto

80

Contenu, pourcentage d’alcool et sucres résiduels

Les calories indiquent la valeur énergétique d’une denrée. Celles-ci sont exprimées en kilocalories (kcal) et en kilojoules (kJ). Il existe quatre groupes principaux différents, appelés macronutriments, qui fournissent des calories:  

  • Hydrates de carbone, dont des sucres (4 kcal/g)
  • Protéines (4 kcal/g)
  • Lipides (9 kcal/g)
  • Alcool (7 kcal/g)

Dans le vin et les autres boissons alcoolisées, les calories ne sont pas uniquement apportées par l’alcool, mais aussi par la teneur en sucres résiduels (en fonction du processus de production). Par ailleurs, le contenu du verre joue lui aussi un rôle. D’une manière générale: plus le verre est plein, plus la teneur en alcool et la teneur en sucres résiduels sont élevées et plus la teneur en calories l’est également. 

Qu’est-ce qu’un «verre standard»?

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déterminé à quoi correspond la quantité d’alcool d’un verre standard sur la base de la quantité d’alcool contenue dans chaque type de boisson alcoolisée. La taille du verre est adaptée à la teneur en alcool. Plus la boisson est forte, plus le verre est donc petit. 

Un verre standard contiendrait environ 10 grammes d’alcool par boisson alcoolisée. Un verre standard de bière contient par exemple 250 ml et un verre de vin, 100 ml. D’expérience, nous savons  toutefois que la plupart des verres de vin semblent de nos jours pratiquement à moitié vides avec 100 ml de vin. Qui sert ses verres de manière plus remplie ingère ainsi facilement 1,5 à 2 fois plus d’alcool et de calories.

 

 verres vins

Il y a "verre" et "verre"...

glazen wijn

100 ml dans des verres à vin de formes et de tailles différentes.

Teneur en alcool
Contrairement aux hydrates de carbone, protéines et lipides, l’alcool ne présente aucune valeur nutritionnelle pour l’organisme. Il ne contient en effet aucun nutriment, tandis qu’il contient 7 kilocalories par gramme. En outre, les kilocalories contenues dans l’alcool n’apportent aucune sensation de satiété, contrairement aux lipides par exemple; raison pour laquelle vous avez encore et toujours faim une fois que vous en avez consommé.

La teneur en alcool est exprimée en % du volume (ou en degrés) sur l’étiquette, où 1% vol. correspond à 1 ml d’éthanol par 100 ml. Toutefois, le nombre de kilocalories est généralement exprimé en grammes d’éthanol. Étant donné qu’1 gramme d’éthanol apporte 7kcal et que le poids spécifique de l’éthanol s’élève à 0,79  g/ml, cela signifie donc qu’1% volume d’alcool fournit 5,54kcal.
 

Volume d'alcool 
(%)

kcal/100 ml

(uniquement de l’alcool)

1

5,5

3

16,6

6

33,2

8

44,3

10

55,4

12

66,5

14

77,6

20

110,8

40

221,6

Sucres résiduels

Les sucres résiduels sont les sucres qui, après la fermentation alcoolique (conversion des sucres en alcool) sont encore présents dans le vin. Comme signalé, 1 gramme de sucre fournit généralement 4 kcal. 

La quantité de sucre résiduel détermine le type de vin: 

  • Vin sec: peu de sucres résiduels (0-4 g/l).
  • Vin doux: la plus haute teneur en sucres résiduels (> 45 g/l).
  • Les vins demi-secs (4-12 g/l) et les vins moelleux (12-45 g/l) se situent entre les deux.

Pour les mousseux, il existe une autre dénomination pour la teneur en sucres résiduels que pour les vins ordinaires:  

Vins mousseux 
(du sec au doux)

Sucres résiduels
(g/l)

Brut nature

moins de 3 g/l

Extra brut

entre 0 et 6 g/l

Brut

moins de 12 g/l

Extra dry

entre 12 et 17 g/l

Sec/dry

entre 17 et 32 g/l

Demi-sec

entre 32 et 50 g/l

Doux/sweet

plus de 50 g/l

Nous avons calculé le nombre de kcal pour les quelque 350 vins testés dans le cadre de notre Comparateur des Vins. Tous les vins sont en effet analysés sur le plan chimique et de ce fait, la teneur en sucre et la teneur réelle en alcool sont déterminées. Ce calcul a fourni les moyennes suivantes par 100 ml pour les vins testés par nos soins (un verre standard)

  • Vin rouge: 77 kcal.
  • Vin rosé: 73 kcal.
  • Mousseux: 69 kcal.
  • Vin blanc:72 kcal.

D’une manière générale, nous constatons que plus le vin est sucré, plus il contient de calories. Logique du reste: c’est dans le vin doux que l’on trouve le plus de sucre! Il existe toutefois des exceptions à la règle. Un vin doux peut ainsi contenir moins de calories qu’un vin sec, lorsque le pourcentage d’alcool du vin doux est sensiblement moins élevé que celui du vin sec. 

Un mot d’ordre: bouger

Chaque année, le Belge consomme en moyenne 13 litres d’alcool pur. De ce fait, nous nous situons nettement au-dessus de la moyenne européenne de 11 litres par an. Peut-être faites-vous partie des nombreuses personnes estimant ne consommer que (très) peu d’alcool et donc qu’il n’y a aucun souci à se faire. Toutefois, la consommation d’alcool, aussi faible soit-elle, est précisément la cause de ce léger surpoids qui commence à peser dans la balance.

 Un poids sain s’obtient en brûlant autant de calories que vous n’en ingérez. En moyenne, nous partons du principe qu’une femme a chaque jour besoin de 2000 kcal, pour 2500 kcal pour un homme. Si vous consommez plusieurs verres d’alcool, cela peut vite grimper à la moitié de vos besoins quotidiens en énergie que vous ingérez en plus.

Donc s’il vous arrive de prendre un verre après le travail, en soirée ou lorsque vous recevez des amis, il est conseillé de pratiquer à temps une activité physique pour éviter les kilos superflus. Il existe une règle de calcul toute simple pour vous faire une idée du temps d’activité physique requis pour brûler des calories. Pour calculer approximativement le nombre de minutes de jogging requises, vous divisez le nombre total de calories par 10. Pour la marche, vous le divisez par 5.

Consultez notre aperçu du nombre de calories que vous brûlez pendant que vous pratiquez votre activité physique.

Vers notre dossier "Bouger plus, manger moins"


Imprimer Envoyer par e-mail