News

Nouvellement testés : champagnes

02 décembre 2019
vins rouges des Balkans et du Maroc

L’Alsace, en France, est une région très prisée attirant chaque année de nombreux touristes. Les célèbres « Route des Vins » et « Fêtes des Vins » contribuent à la notoriété des vins d’Alsace. Nous nous sommes laissé tenter par la dégustation de quelques vins d’Alsace. Ces vins paraîtront le mois prochain dans notre nouveau Guide des Vins 2020.

Août 2019 : vins blancs d'Alsace

La traversée des pittoresques petits villages de style Renaissance que compte l’Alsace vous donnera bien souvent l’illusion d’être en Allemagne. Rien d’étrange à cela, puisque la région a appartenu à l’Allemagne pendant des années. Les vins frais et fruités caractéristiques qui y sont produits ne sont pas sans évoquer parfois les vins allemands de qualité. Les amateurs de villages fleuris, venelles pittoresques aux avenantes maisons à colombages, gastronomie locale et vignobles à flanc de colline trouveront assurément leur bonheur en Alsace.

Notre test

Pour ce test, nous avons sélectionné 25 vins blancs d’Alsace en France, dont quatre vins biologiques. Tous les vins portent l’appellation de base Alsace. Les cépages utilisés sont le gewurztraminer, le riesling, le pinot blanc et le pinot gris, typiques pour la région. À deux vins près, la sélection de vins a été produite pendant les deux derniers millésimes 2017 et 2018. Ces vins sont disponibles dans les grandes chaînes de supermarchés ou chez des détaillants spécialisés à des prix allant de 4,85€ à 14,59€.

Vins blancs d’Alsace : nos résultats

J. HUBSTER 2017
88
Voir nos résultats de test

Obtenez un accès exclusif

Prix de référence
4,85 
CAVE DE BEBLENHEIM 2017
88
Voir nos résultats de test

Obtenez un accès exclusif

Prix de référence
4,99 
PINOT BLANC RÉSERVE SPÉCIALE (DELHAIZE) 2017
88
Voir nos résultats de test

Obtenez un accès exclusif

Prix de référence
4,99 

Pour consulter les résultats de test du Comparateur Vin, vous devez être abonné à Test-Achats et à notre Guide des Vins. Pour plus d'infos, appelez notre service abonnement.

02 542 33 00

Alsace

Histoire

La viticulture en Alsace fut importée par les Romains, avant de se développer sous les Mérovingiens et les Carolingiens. Au Moyen-Âge, les vins d’Alsace comptaient parmi les vins les plus prestigieux d’Europe. La viticulture a atteint son âge d’or au 16e siècle, avant que des guerres n’y mettent fin. La viticulture a retrouvé un second souffle après la Première Guerre mondiale. A partir de là, la région n’a plus produit que des vins exclusivement élaborés à partir de cépages sélectionnés. Après la Seconde Guerre mondiale, l’on est allé encore plus loin en délimitant le nombre de régions de production et en fixant des conditions strictes pour la vinification.

Climat et géographie

L’Alsace déploie ses charmes à l’extrémité nord-ouest de la France, à la frontière allemande, entre les Vosges à l’ouest et le Rhin à l’est. Il y règne un climat semi-continental marqué par un printemps chaud, un été sec et ensoleillé, un automne long et doux, et un hiver rigoureux. Grâce à leur situation sur les flancs des Vosges, les vignobles bénéficient d’un important ensoleillement et de très peu de précipitations. En raison des différents types de sols (granit, sols argileux et calcaires, lœss, ardoise, grès, marne, sol volcanique, etc.) et du climat clément, un large éventail de cépages différents peut y arriver lentement à maturation, permettant ainsi aux arômes de se développer correctement.

Cépages

L’Alsace produit principalement des vins blancs. Ces vins, aux arômes fruités caractéristiques, sont souvent élevés à partir d’un seul et même cépage (monocépages) et portent généralement le nom dudit cépage. Les quatre raisins « nobles » sont le riesling, le muscat, le pinot gris et le gewurztraminer. Ceux-ci sont exclusivement autorisés pour les grands crus, et sont aussi souvent utilisés pour la vinification des vins doux (dessert). On y trouve par ailleurs du pinot blanc, du sylvaner et du pinot noir (ce dernier pour les vins rouges).

Législation et indications de qualité

L’appellation d’origine de base est l’Alsace, le nom d’une localité ou d’un vignoble pouvant être mentionné sur l’étiquette, en sus du nom du cépage. Des exigences plus strictes sont imposées aux vins AOC Alsace Grand Cru (51 régions), et seuls le riesling, le gewurztraminer, le pinot gris et le muscat sont autorisés au niveau des cépages. Outre les vins blancs secs et doux caractérisant les vins d’Alsace, des vins mousseux (« crémant d’Alsace ») y sont également produits, principalement à base de pinot blanc, ou encore de pinot gris, pinot noir, riesling ou chardonnay.

Dans le système des indications de qualité, l’on connaît encore deux types de vins particuliers pour lesquels seuls les cépages « nobles » sont utilisés, à savoir les « vendanges tardives » et les « sélections de grains nobles ». La première sorte de vins est élaborée à partir de raisins en surmaturité, tandis que la seconde est produite à partir de raisins atteints de pourriture noble (botrytis). Ces vins doux (de dessert) ont un potentiel de conservation élevé grâce à leurs teneurs élevées en sucres résiduels, et sont principalement produits dans des millésimes exceptionnels. À l’exception du crémant, les bouteilles de vins d’Alsace ont toujours une forme étroite et allongée, caractéristique (« flûte d’Alsace »).