News

Les pesticides dans les vins méritent plus d'attention

26 juin 2015
Pesticides

26 juin 2015

Tant la production de vin classique que biologique de vin peuvent contenir des résidus de pesticides. C’est ce qu’a mis en lumière notre enquête. Même en petites quantités, ces résidus peuvent être nocifs pour la santé.

Choisir un vin parmi le large éventail de vins proposés en supermarché ou chez votre caviste n’est pas ce qu’il y a de plus simple.

Dans notre enquête, 79 vins courants, 39 vins biologiques ont été analysés en vue de détecter la présence de 234 pesticides différents. De tels résidus de pesticides peuvent être la conséquence d’un traitement des raisins (par exemple contre le mildiou, insectes nuisibles…) ou d’une contamination (par exemple par pulvérisation d’une parcelle attenante).

79 vins analysés

Résultat : 70 % de vins courants contiennent de traces de pesticides, même si la teneur en résidus est généralement infime. En outre, dans deux échantillons biologiques, nous trouvons des traces limitées de produits phytosanitaires de synthèse, ce qui va à l’encontre des principes mêmes de la culture biologique. Toutefois, les teneurs dans ces deux échantillons étaient à ce point infimes que les résidus peuvent également provenir de vignobles (traditionnels) situés à proximité ou encore d’une contamination croisée durant la transformation et l’embouteillage du vin.

Pas de norme en Belgique

Pour chaque pesticide légalement autorisé, les instances européennes ont fixé une limite maximale de résidus (LMR). À ce jour toutefois, de telles LMR existent uniquement pour les raisins et pas pour le vin. À nos yeux, il s’agit d’une lacune dans la législation. Les raisins parcourent en effet un processus étendu avant que l’on puisse parler de vin. Ces différentes phases ont également pour effet que les teneurs en résidus dans le produit final peuvent varier fortement de celles contenues dans les raisins en soi.

Des analyses plus approfondies requises

Généralement, les teneurs en résidus sont à ce point faibles qu’ils ne peuvent occasionner aucun dommage à votre santé. Dans cette analyse, aucun échantillon n’a dépassé les limites légales autorisées pour les différents pesticides. Nous avons néanmoins trouvé plusieurs pesticides dans différents vins, des "cocktails de pesticides". À ce stade, nous n’en savons toutefois pas beaucoup au sujet de leur toxicité possible. Nous plaidons dès lors en faveur d’analyses plus approfondies dans cette direction. Pour autant que cela s’avère nécessaire, des normes devraient également être établies en la matière.


Imprimer Envoyer par e-mail