News

Vins blancs d’Espagne et du Portugal

04 août 2020
Vins blancs Espagne Portugal

Nous reprenons le fil après une brève interruption de nos tests mensuels due au corona. Prochain arrêt : deux pays considérés comme des valeurs sûres dans le monde viticole : l’Espagne et le Portugal. Nous avons testé quelques vins blancs originaires de ces pays, qui apparaîtront également dans notre nouveau Guide des Vins 2021 dans les mois à venir.

Depuis plusieurs années, si l’on se base sur la surface de plantation, l’Espagne est de loin le plus vaste vignoble du monde. Cependant, il n’arrive qu’en troisième position en volume, derrière l’Italie et la France. Cela s’explique par un rendement relativement faible par hectare, imputable à un climat sec dans de bonnes parties du pays et à l’éloignement relativement important des vignes les unes par rapport aux autres. En raison des conditions climatiques peu clémentes, le volume récolté en 2019 était inférieur de pas moins de 25 % par rapport au millésime 2018, exceptionnel il est vrai.

La force des vins portugais réside dans une viticulture d’une échelle plutôt modeste et de pointe (à la 11e place mondiale, avec une production viticole de quelque 6,7 millions d’hectolitres en 2019) et une grande variété de cépages indigènes de bonne qualité. Sur le plan viticole, le Portugal est également réputé pour son porto et son madère.

Notre test

Pour ce test, nous avons sélectionné 25 vins blancs, dont 18 d’Espagne (parmi lesquels 4 vins biologiques) et 7 du Portugal. Les vins espagnols proviennent entre autres des régions viticoles de Rueda, la Rioja et la Tierra de Castilla, tandis que plusieurs vins portugais de la sélection ont été produits dans les célèbres régions de Vinho Verde, du Douro et de l’Alentejo. Presque tous les vins ont été embouteillés en 2019, l’année de récolte la plus récente. Ces vins sont disponibles dans les grandes chaînes de supermarchés ou chez des détaillants en vin spécialisés à des prix allant de 4,19 € à 12 €.

Vins blancs d’Espagne et du Portugal : nos résultats

Pour consulter les résultats de test du Comparateur Vin, vous devez être abonné à Test-Achats et à notre Guide des Vins. Pour plus d'infos, appelez notre service abonnement.

02 542 33 00

Espagne

Histoire

On suppose que les premières vignes ont été plantées il y a plus de 3000 ans le long de la côte sud-ouest de l’Andalousie. Pendant longtemps, les vins espagnols ont compté parmi les denrées les plus échangées de Méditerranée et d’Afrique du Nord. Ils ont connu un déclin en raison de la guerre civile espagnole et de la Seconde Guerre mondiale. Actuellement, si l’on se base sur la surface de plantation, l’Espagne est le plus vaste vignoble du monde. Cependant, il n’arrive qu’en troisième position en volume en raison des récoltes relativement faibles par hectare dues à de nombreuses régions arides.

Climat et terroir

Le climat auquel sont soumis les cépages espagnols est très diversifié. Cette diversité s’explique d’ailleurs par l’influence de l’Océan Atlantique au nord-ouest, de la Mer Méditerranée à l’est et du Sahara au sud-est. Les raisins provenant du sud sont cultivés sur des terroirs semi-arides, alors que le nord profite de vignobles généreusement arrosés par les précipitations. Les hauts plateaux du centre de l’Espagne connaissent un climat continental aux hivers particulièrement froids et secs. Si la composition du sol est tout aussi variée, elle est généralement pauvre en matières organiques.

Cépages

Les nombreuses variétés de raisins cultivées en Espagne sont toutes indigènes, à l’exception de quelques variétés internationales. Chaque cépage s’est adapté à ces différentes conditions climatiques. Les principaux raisins sont le rouge tempranillo et le blanc airén. Le tempranillo est considéré comme la carte de visite de l’Espagne, tandis que l’airén est l’une des variétés les plus plantées au monde. Citons parmi les autres cépages le garnacha (grenache) et le bobal pour le rouge, et le verdejo ainsi que le viura (macabeo) pour les vins blancs. 

Législation et régions viticoles

L’Espagne possède son propre label de qualité pour le vin, comparable à l’AOP en France. Si l’appellation Denominación de Origen (DO) indique la région d’origine, elle détermine aussi en grande partie la qualité. Les meilleures DO satisfont à des conditions encore plus strictes et reçoivent l’appellation d’origine DOP (Denominación de Origen Protegida), soulignant la qualité du vin ainsi que l’excellence de la tradition viticole. Il existe d’autres appellations pour les vins espagnols, telles que Vino de la Tierra, le Vino Comarcal et le Vino de Mesa. Les termes « crianza », « reserva » et « gran reserva » sont utilisés pour désigner la durée de maturation en fûts de bois (« crianza» pour la moins longue, « gran reserva » pour la plus longue). Parmi les régions viticoles les plus populaires en Espagne, citons Rioja, Cataluña , ou encore Castilla La Mancha.

Portugal

Histoire

La viticulture portugaise ne date pas non plus d’hier. La viticulture s’est généralisée au Portugal grâce aux Romains. C’est au début du 20e siècle que les premières régions viticoles ont reçu une appellation d’origine. Depuis l’entrée du Portugal dans l’UE en 1986, l’exportation de ses vins a le vent en poupe. Ce qui rend les vins portugais si particuliers, c’est la combinaison entre classicisme (l’utilisation de cépages indigènes uniques) et modernité (méthodes de vinification sophistiquées). Il va sans dire que le Portugal (constitué de 12 régions viticoles) est également célèbre pour ses portos et madères.

Climat et terroir

Le Portugal bénéficie d’un climat modéré et principalement maritime. Le pays est plutôt étroit et très étiré du nord au sud. Ce qui explique l’importante différence de température et de précipitations entre les régions viticoles du nord et du sud. Pour ce pays d’Europe du Sud aussi, si la composition du sol est particulièrement variée, elle est généralement assez pauvre.

Cépages

Le Portugal doit une partie de sa notoriété à ses cépages indigènes authentiques, aux noms généralement exotiques. Le tinta roriz, le touriga franca et le touriga nacional se partagent souvent la même parcelle pour la production des vins rouges. Au niveau des cépages blancs, l’on retrouve bien souvent des assemblages de différentes variétés indigènes comme le viosinho, le verdelho, l’arinto, le rabigato et l’antão vaz.

Législation et régions viticoles

Le Portugal dispose d’un système d’appellations d’origine contrôlée clair, développé à partir du modèle européen. Le pays présente quatre catégories de vins: DOP, IPR, Vinho Regional et Vinho de Mesa. Les régions viticoles avec appellation DOP les plus connues sont l’Alentejo, le Vinho Verde et le Douro.