Dossier

Comparer des assurances auto : 5 conseils

31 août 2020
Comparer les assurances auto

Pas simple de comparer des assurances auto sans être un spécialiste ! Il peut pourtant y avoir de très grandes différences. Nous vous mettons sur la voie d’une bonne comparaison des assurances auto avec nos 5 conseils et notre comparateur.

Faites une demande de prix pour votre assurances auto

1. Optez pour la bonne formule d’assurance auto

L’assurance responsabilité civile auto est obligatoire en Belgique. En cas d’accident en tort, cette assurance intervient pour indemniser les dommages de la partie adverse. Vous avez une voiture neuve ou assez récente ? Il est alors judicieux de prendre aussi une omnium. Elle indemnisera les dégâts à votre voiture :

  • Full omnium : vous êtes sûr de profiter de la protection la plus étendue. En cas d’incendie, de vol, de dommages dus aux forces de la nature, de bris de vitre ou de contact avec un animal, votre assurance indemnise les dégâts à votre voiture. Vous êtes également indemnisé si vous êtes en tort ou qu’aucune autre partie n’est impliquée dans l’accident. Grosso modo, vous pouvez partir du principe qu’il est intéressant de prendre une full omnium au moins pendant les 3 premières années.
  • Mini-omnium : votre assurance intervient si vos dégâts sont causés par un incendie, un vol, les forces de la nature, un bris de vitres et un contact avec un animal. Si vous êtes personnellement responsable des dégâts ou s’ils font suite à un acte de vandalisme, vous n’êtes pas indemnisé. Vous payez en moyenne un tiers d’une full omnium. Si vous avez pris une full omnium les 3 premières années, vous pouvez encore prendre une mini-omnium pendant quelques années.

2. Choisissez le bon partenaire pour votre assurance auto

Certaines assurances auto peuvent uniquement être souscrites en direct chez l’assureur, d’autres via un courtier ou un agent d’assurance près de chez vous, ou votre banque. Chacun de ces canaux présente des avantages et des inconvénients :

  • Un assureur direct est souvent plus avantageux et plus rapide.
  • Un courtier ou un agent est le meilleur choix si vous cherchez un service personnalisé ou des conseils sur mesure. En cas de sinistre, votre courtier ou agent est également votre interlocuteur pour votre dossier sinistre.
  • Un bancassureur est intéressant si vous voulez regrouper vos affaires bancaires et vos assurances.

Réfléchissez donc bien à ce qui est important pour vous quand vous choisissez votre partenaire pour votre assurance auto.

3. Lisez bien les conditions de votre police auto

Le prix d’une assurance auto est important, mais vérifiez aussi ce qu’il en est en cas de sinistre. Il y a par exemple de grandes différences sur les points suivants :

  • Votre assurance auto vous donne-t-elle droit à une voiture de remplacement en cas de panne ou d’accident ? Si oui, pendant combien de temps et quelles sont les conditions ? Il se peut par exemple que vous deviez faire réparer votre voiture dans un garage agréé par l’assureur.
  • Votre voiture est-elle remorquée aux frais de l’assureur ? Y a-t-il un montant maximal ou tout est-il payé ? Qu’en est-il à l’étranger ?
  • Y a-t-il une franchise ? En général, ce n’est pas le cas avec l’assurance auto obligatoire ou la mini-omnium, sauf pour les jeunes conducteurs. Pour la full omnium, il y a souvent une franchise pour les dégâts à votre voiture causés par votre faute. Les assureurs utilisent divers systèmes : un montant fixe (par exemple 500 € ou 750 €), un pourcentage (par exemple 1,5 % de la valeur assurée) ou une franchise anglaise. Dans ce dernier cas, vous ne payez pas de franchise quand les dommages excèdent un certain montant. Ne vous y trompez pas : ce n’est pas pareil à la franchise à 0 €. Dans ce cas, vous ne payez jamais de franchise et il n’y a pas de conditions relatives à un montant minimal pour les dommages. Lisez donc bien les conditions du contrat en comparant des assurances auto.
  • Quand votre voiture est-elle déclarée perte totale et selon quelle valeur l’indemnité est-elle calculée si vous avez une omnium ? L’assureur peut baser votre indemnité sur la valeur réelle (ou fonctionnelle) ou la valeur agréée. Dans la pratique, la différence peut atteindre plusieurs milliers d’euros en cas de sinistre.
  • Comment évolue le bonus-malus ? Comment le chiffre augmente-t-il en cas de dégâts et comment baisse-t-il sans aucun sinistre ? Important à savoir, car votre prime en dépend.
  • Pouvez-vous recevoir un joker ? Certains assureurs récompensent les bons conducteurs avec ce type de bonus. Vous pouvez alors utiliser ce joker en cas de sinistre pour que votre prime n’augmente pas ou pour éviter la franchise.

Conclusion : comparer des assurances auto implique aussi de lire les conditions des assurances entre lesquelles vous hésitez.

4. Comparez les prix

Pas envie de demander des offres de prix à différents assureurs ? Grâce au comparateur de Test Achats Assurances vous pouvez comparer facilement les assurances auto pour votre profil. 

Faites une demande de prix

5. Fiez-vous à des conseils indépendants pour la qualité

Vous avez l’impression que le monde des assurances auto est trop complexe pour vous ? Dans ce cas, vous frappez à la bonne porte. En faisant une demande de prix via le comparateur, vous pouvez vous fier à étude indépendante sur les assurances auto de Test Achats. Pour chaque assurance auto pour laquelle vous demandez un prix, vous pouvez accéder au score de qualité et au score pour des critères comme la voiture de remplacement, la franchise, le remorquage, l’indemnisation en cas de perte totale et l’évolution du bonus-malus.

Utilisez le comparateur