Dossier

Auto perte totale : que dit votre omnium ?

16 juillet 2020
Perte totale

Imaginez que vous ayez un accident et que votre voiture soit très abîmée. Heureusement, vous avez une omnium. Votre voiture sera-t-elle automatiquement déclarée perte totale ? Et êtes-vous sûr d’être indemnisé du prix d’achat dans son intégralité ? Apprenez tout à ce sujet.

Comment est calculée votre indemnité en cas de perte totale ?

Votre indemnité peut être calculée selon la valeur agréée ou la valeur réelle. En cas d’accident, cela peut faire une différence de plusieurs milliers d’euros pour vous.

Quels éléments déterminent votre indemnisation ?

  • Parmi les différents systèmes de calcul envisageables, un système de valeur agréée est ce qu’il y a de plus intéressant. Avec cette formule, la future valeur de votre voiture est établie contractuellement. Vous savez donc précisément à l’avance où vous en êtes.
  • Pendant une période limitée, la valeur catalogue ou le prix facturé vous est remboursé à 100 % en cas de perte totale. Cette période est de 12 à 36 mois chez la plupart des assureurs. Vous voyez alors dans le nom de la police par exemple 30M ou formule 36.
  • Votre voiture perd ensuite de la valeur selon un pourcentage d’amortissement stipulé dans votre contrat. Si votre voiture est déclarée perte totale, vous n’êtes plus indemnisé intégralement. Une étude de Test Achats révèle que la dégressivité peut largement varier d’un contrat à l’autre :

L'amortissement peut fort varier selon les contrats

(Graphique: Budget & Droit 256)

Exemple

Pour une voiture qui vous a coûté 20 000 € et déclarée perte totale au bout de 20 mois, il se peut que vous récupériez, en raison de ces différences d’amortissement, 16 000 € avec une assurance, 17 400 € avec une autre et 22 000 € avec une troisième. Mieux vaut donc bien vous informer à l’avance.

Faites une demande de prix pour votre assurance auto