News

Coronavirus : que faire avec mes actions ?

30 mars 2020
coronavirus bourse chute

Depuis la mi-février, les marchés ont plongé d’une trentaine de pour cent. Et l’actionnaire de s’interroger : dois-je faire le gros dos en attendant des jours meilleurs ? Vendre certains actifs ? Ou, au contraire, profiter des fortes baisses pour passer à l’achat ? Éléments de réponse.

La crise du coronavius pèse lourdement sur les bourses. Lorsque le virus est apparu, l'économie se portait déjà moins bien (ralentissement du commerce mondial, craintes liées au Brexit), et l'épidémie n'a fait que renforcer les choses.

Nous avons demandé à nos collègues de l'hebdomadaire financier Test Achats invest de donner leurs avis aux investisseurs.

Les bourses vont-elles continuer à chuter ?

Tout dépendra de l’évolution de l’épidémie, laquelle est encore difficile à prévoir. Une touche d’espoir : certaines entreprises chinoises, mises à l’arrêt forcé depuis plusieurs semaines, recommencent à tourner. Dans l’immédiat toutefois, les investisseurs doivent encore s’attendre à ce que les marchés financiers baissent davantage.

Dois-je vendre une partie de mon portefeuille ?

Une forte baisse des cours n’est pas une bonne raison pour vendre. Sauf si vous pensez que l’entreprise dans laquelle vous avez investi est proche de la faillite. Sauf si vous n’étiez pas conscient que votre capital était exposé à un risque de baisse. Mais dans ce cas, votre banquier a sans doute mal établi votre profil d’investisseur.

Par contre si, comme nous le recommandons régulièrement, vous avez bien réparti les risques au sein de votre portefeuille, les pertes que vous venez de subir seront rattrapables. Evitez donc de vendre, sous le coup de la panique. Car lorsque les marchés remonteront, vous ne pourrez alors pas en profiter, les hausses survenant souvent très rapidement.

Bien sûr, cela exige une bonne dose de patience. C’est pourquoi nous recommandons toujours de disposer d’un horizon de placement lointain quand on investit. Cela laisse du temps à vos placements de remonter la pente. Souvenez-vous de l’effondrement des marchés en 2008 ; les pertes se sont depuis transformées en gain.

Puis-je profiter des fortes décotes pour investir en bourse ?

Vu l’incertitude qui règne sur les marchés, ne vous précipitez pas pour investir en une fois un gros montant. Si vous passez à l’achat, étalez plutôt vos investissements dans le temps de manière à lisser le risque. Bien évidemment, achetez du solide, regardez les fondamentaux des entreprises (certains cours ont chuté pour de bonnes raisons).

Si vous cherchez une solution simple pour investir en bourse, privilégiez des fonds mixtes, lesquels investissent en actions et en obligations du monde entier. Pour plus d’information, consultez les avis et recommandations de nos experts de Test Achats invest.

Vers le site de Test Achats invest

Mon compte d’épargne ne constitue-t-il pas le meilleur des placements ?

Si tous vos avoirs sont placés sur un compte d’épargne, c’est vrai, vous avez échappé au plus gros de cette crise. Une réflexion tout de même. Si pendant 10 ans, vous laissez "dormir" votre argent sur un compte d’épargne qui ne rapporte pratiquement rien, en tablant sur une inflation annuelle de 2%, votre magot aussi perdra au final une vingtaine de pour cent... Votre capital sera préservé, mais sa valeur aura été rognée par l’augmentation du coût de la vie.

Nous recommandons dès lors de placer sur un compte d’épargne l’équivalent de 3 à 6 mois de salaire, un an au maximum. Pour le reste, si vous pouvez prendre quelque risque, les placements liés à la bourse peuvent s’envisager.