News

L’emprunt populaire est arrivé

08 janvier 2014
emprunt populaire

08 janvier 2014

BNP Paribas Fortis, Fintro, Belfius et ING ont lancé ce 8 janvier l’emprunt populaire, baptisé officiellement « prêt citoyen thématique ». D’autres banques suivront bientôt. La durée de cet emprunt varie entre 5 et 10 ans. Il n’est pas intéressant au vu de son faible rendement.

Comme alternative à l'emprunt populaire, privilégiez un bon compte d’épargne ou, pour votre épargne à long terme sans risque, une bonne assurance-épargne.

L’emprunt populaire : de quoi s’agit-il ?

L’emprunt populaire peut prendre la forme d’un bon de caisse ou d’un compte à terme. Il est directement commercialisé par les banques et l’argent récolté doit servir au financement de l’économie réelle : construction d’écoles, de maisons de retraite, financement des PME…

L’argent que vous confiez est placé pendant une durée fixe (5 ans au minimum), à un taux d’intérêt fixe (au moins équivalent à celui des bons de caisse et comptes à terme de même durée offerts par la banque). Le précompte mobilier retenu sur les intérêts est réduit à 15 % (au lieu de 25 %).

L’argent placé dans un emprunt populaire est couvert par le système de garantie des dépôts, à concurrence de 100 000 euros par personne (ce montant incluant les autres avoirs détenus dans la même banque).

Pas intéressant d’un point de vue financier

Compte tenu de la faiblesse actuelle des taux d’intérêt, y compris à long terme, l’emprunt populaire n’offre pas des conditions suffisamment attractives.

A titre d’exemple :

  • 1000 euros placés à 5 ans dans un emprunt populaire offriront environ 15 euros d’intérêts par an, contre 20 euros pour les meilleurs comptes d’épargne ;
  • 1000 euros placés à 10 ans dans un emprunt populaire offriront environ 23 euros d’intérêts par an, contre 20 euros pour les meilleurs comptes d’épargne.

Au mieux, c’est donc à peine plus que les meilleurs comptes d’épargne, mais vous devez bloquer votre argent pendant plusieurs années. Et courir le risque, si les taux remontent entre-temps, de ne pas pouvoir réinvestir rapidement votre argent à de meilleurs taux. Abstenez-vous, à moins de privilégier la certitude d’une utilisation de votre épargne à des fins opportunes pour l’économie.

 

 


Imprimer Envoyer par e-mail