Dossier

Si vous voulez aider financièrement un membre de la famille ou un ami

26 juin 2020

Vous envisagez une aide sous forme de don ? Ou vous voulez récupérer votre argent et pensez plutôt à un prêt ? Ou encore, vous songez à une aide sous la forme d'une pension alimentaire (fiscalement déductible) ? Voyez nos conseils à ce sujet.

Diverses possibilités

Si vous êtes à l’aise financièrement parlant mais qu’un de vos proches se trouve dans le besoin (votre fils, votre fille, vos parents âgés, un bon ami…), vous souhaitez peut-être aider cette personne. Ce soutien peut prendre différentes formes, certaines plus appropriées que d’autres.

Donner de l’argent

Vous pouvez donner de l’argent à l’intéressé de manière officielle. "Officielle" parce que vous pouvez en profiter pour préparer votre succession, et pour réduire le montant final des droits de succession. Ou parce que vous ne voulez pas désavantager d’autres membres de la famille et que vous considérez le don comme une simple avance sur héritage. Ou encore, parce que le bénéficiaire n’est pas un parent et que vous voulez jouer cartes sur table avec votre famille.

Vous pouvez faire acter cette donation par un notaire.

Mais le notaire ne constitue pas un passage obligé. Vous pouvez tout aussi bien faire une donation indirecte par virement bancaire ou un don manuel.

Il est important de connaître les avantages et désavantages de chaque formule.

Verser une pension alimentaire

Si la personne que vous voulez aider financièrement est un membre de votre proche famille, vous avez la possibilité de verser l’argent sous forme de ce qu’on appelle une "pension alimentaire". Sans qu’il y ait aucun rapport avec un divorce ou une coparenté donc. C’est tout simplement un geste volontaire, sur base de l’obligation légale d’entretien qui existe entre descendants en ligne directe. Pour vous, le principal avantage, c’est que vous pouvez récupérer une partie de cet argent via le fisc. 

Cependant, vous devez être conscient du fait que la personne aidée risque de recevoir moins que ce que vous ne pensiez en raison des règles fiscales. Dans ce dossier, nous expliquerons donc comment ce système fonctionne.

Accorder un prêt

Vous ne devez pas nécessairement donner de l’argent, vous pouvez également consentir un prêt. Dans ce cas, vous convenez que l’argent vous sera un jour remboursé.

Même si vous êtes convaincu que le prêt sera remboursé, mettez-en les conditions noir sur blanc. Non seulement c’est le plus sûr juridiquement, mais c’est aussi la garantie de ne pas mettre en péril vos
bonnes relations. Car un problème peut toujours se présenter soudainement. Voyez donc nos conseils sur l’octroi d’un prêt.

Se porter caution 

Supposons qu’un de vos enfants souhaite contracter un emprunt, mais ne trouve aucune institution disposée à lui prêter l’argent. Pour l’aider, il peut paraître très simple de vous porter caution de cet emprunt. Faites très attention ! Car si votre fils a emprunté, disons 100 000 €, et ne parvient pas à les rembourser, le prêteur se retournera contre vous. Dès lors, ne vous portez caution que si vous pourrez assumer le remboursement sans que cela ne vous mette dans l’embarras.

Il vous paraît plus simple de contracter directement l’emprunt à la place de votre enfant ? C’est encore plus risqué, car cela implique que vous ne disposez pas des fonds nécessaires pour aider votre enfant. Si, à un moment donné, le remboursement devient trop lourd pour votre budget, vous serez dans de sales draps.

Offrir une aide ponctuelle

Au lieu d’hypothéquer pour longtemps votre situation financière, vous pouvez aussi décider d’intervenir de manière ciblée. C’est-à-dire au moment où votre proche est face à une dépense absolument indispensable qu’il n’a pas les moyens d’assumer. Vous pouvez par exemple lui donner de temps à autre de l’argent pour les courses du ménage. Ou lui verser une somme quand l’achat d’un nouveau lave-linge ou des réparations urgentes à la maison s’imposent. C’est aussi une forme de solidarité, mais sans aspect formel. Et vous veillez ainsi en permanence à conserver des réserves suffisantes.

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

Commentaires

Soyez le premier à commenter