Dossier

Autre maison, même emprunt ?

28 août 2013
Autre maison, même emprunt ?

28 août 2013

Vous n'avez pas encore fini de rembourser votre maison, mais décidez de la vendre pour aller vivre ailleurs ? Savez-vous que vous aurez peut-être alors intérêt à conserver l'ancien emprunt plutôt que d'en contracter un nouveau ?

Ne remboursez pas précipitamment votre emprunt en cours en une seule fois pour en contracter un nouveau au moment d'échanger votre maison contre une autre. Vous pouvez en effet parfaitement procéder à un transfert d'hypothèque et conserver l'ancien emprunt. Avec parfois même une belle économie à la clé !

Deux, parfois trois, possibilités

Deux possibilités s'offrent le plus souvent à vous lorsque vous vendez votre maison pour en acheter une autre :

  • utiliser le produit de la vente pour rembourser en une seule fois le solde de l'emprunt en cours et contracter un nouvel emprunt pour la nouvelle habitation ;
  • payer la nouvelle maison avec le produit de la vente et maintenir l'emprunt en cours, mais avec transfert d'hypothèque vers la nouvelle habitation.

Si votre emprunt hypothécaire actuel a été conclu avant 2005, il peut être dans votre intérêt de combiner les deux formules, à savoir : maintenir l'ancien emprunt avec transfert d'hypothèque et conclure également un deuxième emprunt pour la nouvelle habitation.

Notre plan par étapes

Un transfert d'hypothèque peut parfois être plus intéressant que de conclure un nouvel emprunt. Même si le nouvel emprunt est assorti d'un taux d'intérêt légèrement plus faible et si cette solution semble donc à première vue la plus intéressante. Évitez dans tous les cas toute décision précipitée.

Sachez aussi qu'un transfert d'hypothèque ne sera pas toujours accepté partout !

Pour connaître la meilleure solution dans votre cas, nous vous conseillons de procéder en trois étapes : 

  1.  Faites calculer les frais qui vous seront réclamés dans les différentes hypothèses. Votre établissement de crédit vous réclamera souvent des frais de dossier et même éventuellement d'expertise. Si vous optez pour un nouvel emprunt et résiliez de ce fait anticipativement l'ancien, vous devrez aussi vous acquitter, en principe, d'une indemnité de remploi (ce qui ne sera pas le cas avec un transfert d'hypothèque). L'hypothèque sera également assortie de frais de notaire. Au final, un transfert d'hypothèque vous coûtera généralement moins qu'un nouvel emprunt. 
  2. Faites calculer le montant à rembourser en tenant compte des frais précités. Vous découvrirez ainsi qu'il pourra parfois être plus intéressant de continuer à emprunter à du 4,20 % par ex. que de conclure un nouvel emprunt à 4 %.
  3. Tenez aussi compte des conséquences possibles en cas d'existence d'autres règles pour l'avantage fiscal lié à l'emprunt. Un bon banquier devrait pouvoir vous aider dans ce cas.