Dossier

Prêt hypothécaire : quand en changer?

20 novembre 2014
Prêt hypothécaire : quand en changer?

20 novembre 2014

Vous avez peut-être entendu dire qu’il est intéressant de remplacer son emprunt dès que l’on peut réduire le taux de 1 %. Ce n’est pas aussi simple que cela !

Introduction

Lorsque les taux du marché baissent, vous pouvez envisager de remplacer votre emprunt actuel par un autre, moins cher. Sachez toutefois que:

  • il ne suffit pas de comparer les taux d’intérêt. Il faut aussi tenir compte des frais liés au remplacement. En principe, vous devrez verser à votre organisme de crédit une indemnité de remploi (souvent égale à trois mois d’intérêts). Vous vous exposez également à des frais de dossier et d’évaluation et, souvent, à des frais de notaire (pour lever l’inscription hypothécaire et en dresser une nouvelle). Du coup, une différence de 0,30% sera intéressante dans un cas, alors qu'une différence de 3% sera encore trop faible dans un autre; 
  • les deux principaux éléments sont la durée restante et le fait de passer ou non à la concurrence. En effet, en restant auprès de la même institution, on échappe souvent aux frais de notaire. Mais celle-ci ne cherchera pas spontanément à dépasser ses limites, tandis que la concurrence fera tout son possible pour décrocher un nouveau client; 
  • plus le montant emprunté ou la durée restante sont élevés, plus la différence de taux d’intérêt peut être faible pour justifier un nouvel emprunt;
  • il vaut mieux que la somme de la durée déjà expirée et de la nouvelle durée s'élève à au moins 10 ans. Sinon, vous risquez de ne plus pouvoir bénéficier de l'avantage fiscal lié à votre emprunt.