News

Certains crédits et découverts coûteront un peu moins cher

01 juin 2021
crédit, taeg, découvert

A partir de ce 1er juin, utiliser la réserve d’argent disponible via votre carte de crédit sera un peu moins pénalisant. Et il en ira de même si votre compte à vue est à découvert.

Bonne nouvelle pour les consommateurs : emprunter coûte un peu moins cher à partir d’aujourd’hui. La raison tient dans la baisse générale des taux d’intérêts. Depuis 2019, il n'y avait eu aucun changement.

Pour rappel, le coût du crédit est limité par la loi. En pratique, des taux annuels effectifs globaux (TAEG) maxima sont d'application, que les prêteurs ne peuvent pas dépasser.

Parmi les crédits à la consommation, il en est un très courant, l'ouverture de crédit. Dans ce cas, vous disposez d'une réserve d'argent dans laquelle vous pouvez puiser librement, via une carte de crédit ou non, et vous avez une grande liberté pour rembourser le crédit. Dans la pratique, les TAEG appliqués sont souvent proches du maximum légal. Qu'ils diminuent pour cette forme de crédit constitue une bonne nouvelle pour le consommateur.

Pour une ouverture de crédit avec une carte de crédit, le TAEG maximum s’établit désormais à 13,5 % pour un montant jusqu’à 1 250 €, 11,50 % pour un montant compris entre 1 250 et 5000€ et 10,50 % au-delà de cette somme.

La baisse des taux vous concerne aussi si votre compte à vue est dans le rouge (il s'agit alors d'une ouverture de crédit sans carte), en d’autres mots si son solde est inférieur à zéro. Pour les découverts, le TAEG diminue à 9,50 % jusqu’à 1250 € et 8,50 % au-delà.

Soyons clairs : 1% de moins qu'avant, c'est une bonne chose. Mais cela n’empêche pas une ouverture de crédit de rester coûteuse.

Pour plus d’informations, nous vous renvoyons vers notre dossier TAEG maxima pour le crédit à la consommation.

Vers le dossier

A noter que les TAEG pour les ventes à tempérament, les prêts à tempérament, les contrats de crédit et les crédits-bails restent eux inchangés.