Communiqué

Véhicule électrique le prêt chez le concessionnaire jusqu’à 5 fois plus cher !

26 juin 2019

A l’achat, une voiture électrique coûte sensiblement plus cher qu’un véhicule essence ou diesel. Raison de plus pour tenter d’obtenir les meilleures conditions de prêt. Et c'est rarement chez les concessionnaires que les consommateurs les trouveront ! C’est ce qui ressort de l’enquête menée par Test Achats sur l’achat d’une voiture électrique.

Beaucoup de crédits ballons peu intéressants


Le prix d’achat constitue l’un des principaux freins à l’achat d’un véhicule électrique. Dès lors, si cet achat doit faire l’objet d’un prêt, les acheteurs ont tout intérêt à bien comparer et bien négocier.

Or, parmi les concessionnaires de huit marques sondés par Test Achats, 33 ont proposé un prêt à tempérament classique et 15 un crédit ballon. Pour rappel, il s’agit d’un prêt assorti de basses mensualités… à l’exception de la dernière, dénommée le « ballon ». Ce « ballon » peut représenter une somme importante. Très importante même puisqu’il peut s’élever à 17 000€ pour une voiture de 43 000€ ! Pas recommandable, donc. Cette formule de prêt est souvent plus chère, au même titre que le private lease.

2,5 fois plus cher que le Maître-Achat


Autre constat : le plus souvent, les prêts à tempérament classiques chez les concessionnaires sont plus de deux fois plus onéreux pour le Maître-Achat. Le TAEG (taux annuel effectif global incluant tous les frais liés au crédit) de ce dernier s’établit à environ 1%, alors que le TAEG moyen des concessionnaires tournait autour des 2,5%. Chez l’un d’eux, il était même de 4,99% !

Pour un véhicule électrique de 39 000€, le consommateur paiera au final pour son financement jusqu’à 4 000€ de plus qu'avec un Maître-Achat.

Comparez !


Pour obtenir le meilleur prêt, il vaut mieux négocier d’abord le prix de la voiture et la remise chez le concessionnaire, et ne demander qu'ensuite ses conditions pour un financement. Sur lecomparateur de Test Achats, les consommateurs peuvent ensuite trouver les crédits auto les plus avantageux correspondant à leur situation personnelle. En sachant que certains prêteurs octroient un TAEG quelque peu réduit pour des véhicules électriques. Enfin, il suffit de présenter à son banquier la meilleure offre et lui faire savoir qu'un client fidèle mérite de bonnes conditions de prêt.

 

 

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.